• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3214099

Reportage

Mis en ligne le 18/05/2006

La nouvelle gare T.G.V. des Guillemins avance bien


La construction de la superbe nouvelle gare TGV de Liège-Guillemins, conçue par l’architecte Santiago Calatrava avance bien. Et apparemment son inauguration prévue pour fin 2007 ne devrait pas être posposée.
C’est ainsi que, au cours des nuits des 10 et 11 et du 11 au 12 avril dernier, 30 arcs et les tronçons de passerelles sur lesquels ils prennent appui ont été poussés au-dessus des voies, vers la colline de Cointe. La structure d'acier, d'une soixantaine de mètres de large et d'environ 200 mètres de long, pesant de l'ordre de 4000 tonnes, a été déplacée d'une dizaine de mètres.
Il s’agit de la sixième opération de poussage depuis la fin du mois de mai 2005 et c'est aussi l'avant-dernière.
En effet, l’espace qui a été dégagé a permis d’assembler, sur la plateforme provisoire installée sur le premier quai, un nouveau tronçon de 5 arcs et les portions de passerelles qui les supportent.
La dernière opération de poussage est prévue au début du mois de juin et d’après ce que nous voyons sur place, il semble qu’il n’y azura pas de retard.
Restera alors à placer le dernier tronçon des deux passerelles et à monter les 4 derniers arcs directement en place.

Quid de l’espace en face de la gare ?

Lorsque Santiago Calatrava est venu à Liège en février dernier pour assister au 5ème poussage de la structure aérienne de son œuvre, il en a profité pour donner son avis sur la manière dont il voyait l’aménagement du quartier. C’est ainsi qu’il présenta (la photo : copyright Calatrava-Euro-Liège-TGV)) une vue virtuelle d’une esplanade qui relierait la gare aux berges de la Meuse. Cette esplanade verrait évidemment la démolition de la Cité administrative de l’Etat ainsi que d’un building donnant sur la rue de Fragnée. L’ensemble de cette esplanade serait bordée d’immeubles de hauteur moyenne et en son centre des plans d’eau agrémenteraient le tout. Vous pouvez voir sur cette image virtuelle qu’efffectivement cela vaut le coup et que cette perspective donnerait à la nouvelle gare des Guillemins, l’écrin qu’elle mérite.























Si l’idée en a séduit plus d’un, d’autres trouvent le projet pharaonique, mais il faudrait quand même savoir ce que l’on veut.
En effet, si rien ne bouge d’ici l’inauguration de la nouvelle gare, on va se retrouver avec un quartier dont certes les voiries (c’est ce qu’on espère en tout cas) auront été rénovées et restaurées, mais avec une place en face de la gare qui n’aura vraiment rien de très attrayant. Il serait peut-être temps de prendre les décisions qui s’imposent si l’on veut que la nouvelle gare des Guillemins soient mise en valeur. Ce n’est pas rien de dire que l’on veut que Liège retrouve son lustre quelque peu ternis, il faut oser y mettre les moyens. Et à l’heure d’aujourd’hui, on est toujours à pinailler alors qu’on nous propose une solution qui, non seulement a le mérite d’exister, mais qui est aussi irréprochable au niveau esthétique. Ce n’est évidemment pas en déplaçant la statue équestre de Charlemagne pour la placer en face de la gare que l’on améliorera la perspective. Mais à Liège, on aime perdre du temps…

A propos de la connexion bus-train

Les semaines dernières, parmi les personnes qui s’intéressent à l’aménagement du quartier et de la gare, de nombreuses questions avaient été posées concernant l’endroit où les bus (et à fortiori les passagers se rendant à la gare ou en arrivant) allaient trouver leur point d’encrage.
A ce sujet, la SRWT (Société régionale wallonne des transports) et la société Euro-Liège TGV, ont ce mercredi, publié le communiqué suivant :
« Fin février 2006, EURO LIEGE TGV et Santiago Calatrava ont présenté un projet de réaménagement global et cohérent du quartier des Guillemins, tenant compte du rôle moteur que la nouvelle gare va jouer au plan économique, social, culturel et environnemental. Ce projet trace les lignes de forces d'une indispensable et fondamentale réurbanisation du quartier entre la Colline de Cointe et les deux rives de la Meuse. Chaque aspect spécifique de ce plan masse doit maintenant faire l'objet d'une étude approfondie. C'est notamment le cas de l'intermodalité trains – bus
Au terme d'une réunion de travail et d'une visite du chantier de la gare, MM. Jean-Claude Phlypo, administrateur général de la SRWT et Vincent Bourlard, administrateur délégué d'Euro Liège TGV ont décidé de créer une commission de travail technique.
Celle-ci aura pour mission d'étudier l'intégration, dans le projet d'aménagement du quartier proposé conjointement par Euro Liège TGV et Santiago Calatrava, des conditions d'une intermodalité optimale trains-bus.
Les connexions entre les bus et les trains sont l'une des préoccupations essentielles des opérateurs de la mobilité que sont le TEC et la SNCB qui entendent ainsi aller au devant des attentes de la clientèle.
La refonte totale du site doit en effet permettre de dégager et de privilégier les opportunités d'offrir un meilleur service aux voyageurs qui font confiance aux deux modes de transport.
Les différentes associations d'usagers seront en outre consultées sur les solutions préconisées par cette commission. »

Quand on vous disait que les choses bougeaient bien pour la nouvelle gare des Guillemins. Pour autant qu’à la Ville on ne s’endorme pas sur ses lauriers avant le fin de la législature, on peut espérer que d’ici fin 2007, on aura, en sortant de la nouvelle gare des Guillemins, une autre vue que le terrain actuel qui n’est vraiment pas engageant. Mais bon, c’est notre souhait…pas pour nous, pour la Ville.





Gaston Lecocq