• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3096696

En Ville

Mis en ligne le 24/04/2006

Royal Sélys Crowne Plaza Hôtel 5 *


Rappelez-vous ! En novembre de l’an dernier(voir notre article du 9 novembre 2005), une grande conférence de presse avait été organisée pour annoncer la restauration des anciens hôtels de Sélys-Longchamps (classé) et de Méan, au pied de la rue Mont Saint-Martin et du Publémont et la transformation des deux immeubles en « Hôtel 5 étoiles ».
Si à cette époque, nous avions pu vous proposer une image virtuelle de l’ensemble du projet, nous n’en savions pas beaucoup, plus excepté que ce projet nécessitant un investissement de 25 millions d’euros, était porté par la société Royal Sélys SA (qui venait d’acquérir les deux immeubles), une société dans laquelle on trouve Olivier-Noël Martin (un homme d'affaires français) et de Pierre Berryer un (homme d'affaires liégeois). Une inconnue de taille subsistait également : quel serait l’opérateur hôtelier.
C’est maintenant chose faite et depuis le mardi 18 avril, non seulement nous savons que le partenaire hôtelier (engagé pour 25 ans) sera la chaîne internationale « Intercontinental Hôtels Group », que l’hôtel portera le nom de « Royal Sélys Crowne Plaza Hôtel 5 * » et qu’il devrait être inauguré en septembre 2008.
Par ailleurs, comme vous pourrez le lire plus bas, dès à présent, un appel est lancé aux artistes liégeois qui souhaiteraient participer à la décoration de cet hôtel qui sera probablement l »un des plus luxueux du Pays de Liège.
IHG est le plus grand groupe hôtelier au monde. Il dispose de 3.600 hôtels et de 537.500 chambres dans cent pays du globe. En Belgique, les marques présentes de IHG sont Crowne Plazza (4 et 5 *), Holiday Inn et Holiday Inn Express (3 et 4 *).
Crowne Plaza en Belgique : Anvers, Bruges, Brussels Europe (rue de la Loi), Brussels (place Rogier), Brussels Airport et d’ici peu : Liège Royal Sélys.

Cette fois, ce serait vraiment du sérieux

Comme l’a encore répété, lors de la conférence de presse l’échevin de l’Urbanisme, du Tourisme, de l’Environnement et du Cadre de Vie, Michel Firket : « Le projet que la ville soutien, depuis le début est un projet sérieux. Les investisseurs ont du répondant et c’est vraiment une fameuse opportunité pour la rénovation de ces deux immeubles, mais également pour le quartier.

C’est aussi un fameux atout dans le cadre du redéploiement économique de la Ville. Concernant les procédures, tout est pratiquement en ordre. Nous attendons le certificat de patrimoine qui permettra sa restauration après quoi la demande de permis d’urbanisme sera déposée avec ouverture de l’enquête publique. Pour la Ville, tous les obstacles sont levés… »
Quant à eux, les promoteurs sont confiants puisqu’ils prédisent : appels d’offres d ès le mois de mai, début des travaux dès le mois d’août, fin du gros œuvre et début des travaux de finition en août 2007 et ouverture officielle en septembre 2008. On ne peut être plus clair.

Dans le concret

Comme l’ont expliqué Olivier-Noël Martin et Pierre Berryer : « Ce projet repose sur les résultats de 4 études de marché dont une réalisée par la société « HVS international », le spécialiste mondial en consultance hôtelière.
Elles confirment le bien-fondé de la création d’un complexe hôtelier de qualité qui manque malgré les nombreux attraits touristiques et professionnels de Liège.

Les études de faisabilité conduisaient à la réalisation d’un hôtel 5* disposant de 120 chambres et de nombreuses prestations annexes : salles de réunion, bar, restaurant gourmet, centre de fitness…afin d’en faire un lieu convivial ouvert sur la Ville et non un dortoir de luxe. »

Le projet en quelques chiffres :

L’hôtel comprendra plus de 120 chambres dont : 11 suites dans l’Hôtel de Sélys dont une « Royale » ; 27 junior suites à notre étage ; 2 chambres aménagées pour personnes à mobilité réduite ; 20 chambres anti-allergiques ; Toutes seront munies d’un bain et d’une douche et feront + de 32 m²
Il y aura également : 80 places de parking (entrée par le boulevard de la Sauvenière) ; une salle de réunion de lobby de 200 m² ; un bar congressiste de 125 places et sa terrasse ; un restaurant haut de gamme de 75 couverts - 3 salles à manger dont une classée « Patrimoine exceptionnel de Wallonie » et ses deux cours dans l’hôtel de Sélys-Longchamps et son bar à cognac ; un restaurant de qualité de 120 couverts avec vue imprenable sur les bâtiments historiques et une vue panoramique sur Liège et sa terrasse jardin ; une salle de bal pour 400 personnes dans laquelle avec ses bars et terrasses avec vue sur Liège ; un bar de 100 personnes longeant le rempart notgérien du 9ème siècle dans l’ancienne salle d’armes réunissant les deux hôtels de maître au niveau-1 avec son propre jardin ; 6 salles de conférence au 2ème et 3ème étage de l’ hôtel des Comtes de Méan, pouvant accueillir plus de 240 personnes avec leur propre salle « walking dinner » et 2 salles de réunion dans la tour exceptionnelle du Sélys pour 2 x 12 personnes.

Enfin, on y trouvera également un « wellness » (soins par l’eau) de plus de 800 m². Des choix techniques des plus modernes tels que le WIFI partout, la récupération de chaleur, etc… Enfin les promoteurs prévoient aussi un éclairage de l’hôtel s’insérant dans le « plan Lumière » de la ville de Liège.
La SA Royal Sélis dispose d’un capital de 4.850.000 € et comme les investissements sont prévus à hauteur de 25 millions d’euros, bénéficiera de l'aide (15 %) des pouvoirs publics -SRIW et Meusinvest - via une prise de participation au capital et un prêt ainsi que 750.000 euros de la SODIE (société chargée par Arcelor d'aider à la création de nouveaux emplois dans le bassin liégeois). En effet la création du « Royal Sélys Crowne Plazza Hôtel 5 * » devrait générer la création de 100 emplois à temps plein.

Appel aux artistes !

Dès le début des premières réflexions concernant la décoration de l’Hôtel de Sélys-Longchamps, Eric Goffin, décorateur, Pierre Berryer et Olivier-Noël Martin ont eu l’idée d’ouvrir aux artistes et artisans la possibilité de présenter des projets propices à la mise en valeur de ces lieux exceptionnels.
Pour ces concours, un règlement, mis au point par un Jury composé de spécialistes et de membres du Comité Directeur de l’Hôtel, sera à disposition début mai. Il est demandé que des thèmes récurrents soient mis à l’honneur. Ces thèmes qui sont les symboles de la ville de Liège sont : le métal : l’argenterie, l’armurerie et leurs gravures, sans oublier l’acier ; le cristal et le verre ; l’eau.

Tous ces éléments sont pris au sens large des termes, sans aucune exclusive, si ce ne sont ceux de l’originalité, la beauté et la faisabilité.
Pour les jardins, halls, accès, différentes salles en fonction de l’inspiration de l’artiste, ce pourront être sculptures, peintures, fontaines ou toute autre forme d’expression artistique.
En ce qui concerne les chambres, une dizaine d’entre elles seront mises à disposition pour une conception artistique totale ou partielle soumise à l’approbation du jury.

Les personnes intéressées peuvent, d’ores et déjà, rentrer leur demande de participation : danielle.adam@invest-c.com. Rendez-vous est pris pour le 30 mai prochain avec tous ceux qui veulent participer à ce beau projet.
Par ailleurs, les écoles, académies, institutions ou associations d’artistes aspirant à participer à l’élaboration et la réalisation de ces études sont aussi bienvenues.

Les avantages pour Liège et la région



Pour prouver, si besoin était, tous les avantages que la création de cet hôtel 5 étoiles amènera à Liège et à sa région, tant l’échevin de l’Urbanisme que les promoteurs ont mis en avant : la création de près de 100 emplois directs ; l’optimisation de la recette communale (taxes touristiques, revenus cadastraux, etc…) ; la diminution des charges de maintien de l’Hôtel des Comtes de Méan pour la Ville de Liège ; la valorisation du site Mont Saint Martin et Basse Sauvenière ; l’opportunité d’accueillir les personnes en lien avec des sites industriels, scientifiques et culturels ; la revalorisation de notre qualité d’accueil touristique lié ou non aux manifestations culturelles (Bois Saint jean, Opéra, Forum, Francofolies, Théâtre de la place, musées, Salle Philharmonique) et sportif (Spa Francorchamps).
Un hôtel qui s’inscrit indubitablement dans le contexte du redéploiement économique de Liège et à mettre sur le même pied que la nouvelle gare des Guillemins-TGV, le Grand Curtius, Le Country Hall du Pays de Liège, la future Médiacité, l’aéroport de Bierset…


Les photos de haut en bas, ont été réalisées par le bureau d'architecture ACTE 1 de Liège qui est chargée de la restauration et de la réalisation des nouvelles construction
- Le site actuellement, vu du boulevard de la Sauvenière
- Vue de l'ensemble, rue Mont saint-Martin
- Détail de l'entrée de l'hôtel
- Détail sur l'intérieur avec la muraille
- Vue sur la cour intérieure du futur hôtel
- Vue de l'entrée du parking par le boulevard de la Sauvenière au pied des escaliers
- Vue de l'ensemble en trois dimension
- Vue générale du projet. (les bâtiments situés en face de l'hôtel font partie d'un autre projet de remaillage du quartier)






Gaston LECOCQ