• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3113974

En Ville

Mis en ligne le 19/04/2006

Des mimosas à Liège: c'est possible


Lorsque l’on commence à voir dans la ville, de ci, de là, des fleurs qui égayent les quartiers, on se dit : cette fois, ça y, le printemps est enfin là. D’autant que cette année, l’hiver a été vachement long. Et si par hasard, vous passez dans la rue Mississippi ( c’est dans le quartier Sainte-Marguerite) et que d’aventure vous y sentiez des effluves semblables à celles que l’on sent généralement sur la Côte d’Azur, du côté de Bormes, fin février début mars, ne soyez pas surpris. C’est bien du mimosa.
Et de belle taille encore, un arbuste de plus de 3 mètres de haut…
La première photo date du début de la floraison, les autres ont été prises quelques jours plus tard, c'est-à-dire juste à Pâques. Et ces jolies fleurs se trouvent, tenez-vous bien, dans le jardin de José Delré qui n’est autre que le directeur de l’Institut Communal des Arts Décoratifs de la Ville de Liège (ICADI), une école à ne pas négliger, en cette période où l’on pleure pour des emplois manuels de haute qualification.
En fait, on s’en serait un peu douté, mais il a quand même fallu qu’on le lui demande, José Delré, outre le temps passé à diriger son établissement de main de maître, est un passionné de botanique. Comme il nous l’a expliqué, il est tout d’abord diplômé de l’Ecole d’Horticulture de la Ville de Liège, puis ensuite ingénieur horticole de l’Institut de Vilvorde à l’époque où il y avait encore des sessions francophones.

Il nous explique : « La floraison d'un mimosa (Acacia subalpina) dans un jardin liégeois est un petit événement pour les amateurs de jardins et les botanistes. Les remparts de la ville le protègent des vents d'est et du nord.
Comme tous les Acacias, il est originaire de l'hémisphère sud (Australie et Tasmanie) mais il est connu par sa culture sur les rives de la méditerranée depuis la fin du 19ème.
Celui qui fleurit dans mon jardin a été acheté en Vendée il y a 6 ans, et a mis quelques temps avant de s'adapter dans mon jardin, le réchauffement climatique aidant, si je puis dire.
C'est un type Acacia dealbata, c'est à dire à petites feuilles; nous en connaissons les variétés Mirandole et le Gaulois qui sont vendues chez nos fleuristes en période de nouvel an.
La variété "subalpina" est moins florifère, avec un feuillage très légèrement bleuté, et reconnue la plus résistante aux froids.
C'est surtout une variété très rare, vendue en Belgique chez un seul pépiniériste (M. Penninckx, spécialiste de plantes exotiques résistantes sous notre climat) ».

Pendant combien de temps peut-il porter ses fleurs ? « Dans le midi, la floraison se situe généralement entre la fin février et la fin avril. Je peux espérer, comme la floraison vient de se faire qu’elle dure un certain temps, peut-être jusqu’au mois de mai…Mais dans tous les cas, il sent aussi bon que ceux que l’on trouve à la Côte d’Azur… »
José Delré, dont la culture des fleurs et des plantes que l’on ne trouve pas nécessairement chez nous est une véritable passion, espère cette année, pouvoir récolter des graines de mimosa et pouvoir les semer lorsque ce sera le moment et ainsi suivre tout le processus.
En attendant le résultat est assez remarquable et finalement, c’est tout un quartier qui en profite.






G. L.ecocq