• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3214913

Santé

Mis en ligne le 15/03/2006

"Le Corps au Coeur", une fabuleuse exposition à voir jusqu'au 18 juin auCoeur Saint-Lambert


« ImagéSanté », le « Printemps des sciences » et aujourd’hui « Le corps au cœur », il n’y a pas à dire, les habitants de Liège et du Pays de Liège sont gâtés…
Si l’on connaît bien les deux premières manifestations la troisième « Le corps au cœur »qui a été inauguré ce mardi soir devant le gratin liégeois, sera tout à fait opérationnelle dès ce mercredi 15 mars. Nous avons eu la chance de visiter « Le corps au cœur », lors de sa présentation mardi matin.
Mais de quoi s’agit-il ?
En fait, «Le corps au cœur » est une prodigieuse exposition didactique, ludique, interactive et utilisant les moyens les plus moderne concernant pratiquement tout ce qui concerne la santé de tout un chacun. Elle a lieu en plein centre de Liège, au deuxième sous-sol du « Cœur Saint Lambert » dans l’îlot Saint-Michel. Elle durera jusqu’au 18 juin, c'est-à-dire un peu pus de « mois. Et non seulement, ces mercredis et jeudis vous pourrez assister en direct à des opérations effectuées au CHU de Liège (partenaire de l’exposition) mais le vendredi 17, vous pourrez également assister à une « Première nationale » , dont nous parlerons plus loin

La santé : l’affaire de tous

L’initiateur de « Corps au cœur », Georges Pire, le député permanent en charge notamment de la Santé, nous dira avant la visite :
« Une exposition sur la santé : une de plus direz-vous ! Oui, peut-être, mais la conception de celle-ci et les thèmes abordés représentent une démarche originale tout comme le Projet « Liège Province Santé » de l’Organisation Mondiale de la Santé. Voyons là aussi comme une occasion à saisir pour s’interroger sur la manière dont nous gérons notre corps et sur la qualité de vie à laquelle nous aspirons et comme un événement liégeois à ne pas manquer ! La Santé est l’affaire de tous ! »

« Dépendante du progrès scientifique et technique, elle relève aussi, et surtout, de la responsabilité individuelle et collective. Nous pouvons dire, qu’aujourd’hui, nous sommes tous acteurs de la santé, de notre santé. C’est ce message que le Projet « Liège Province Santé » de l’Organisation Mondiale de la Santé, répercute quotidiennement. »
En effet, dès 1990, la Province de Liège s’est engagée dans le « Projet Européen des Villes Santé de l’O.M.S. » en partenariat avec la Ville et l’Université. Ce partenariat concrétisé dans la création de l’ASBL « Liège Province Santé » implique aussi la population et vise à promouvoir la santé de tous les citoyens et à leur offrir un cadre de vie agréable et un environnement durable. »
« L’information et la prévention sont essentielles et prioritaires dans la politique de santé de la Province de Liège. C’est pour cette raison qu’elle s’est engagée dans la Stratégie de la Santé pour TOUS au XXIème siècle aux côtés de l’Organisation Mondiale de la Santé.
C’est également dans cette optique que la Province, depuis plusieurs années, a noué une véritable collaboration avec le Festival « ImagéSanté ». Cette collaboration s’est intensifiée au fil des années. »
« Pour cette édition 2006, s’associer une fois de plus, à ce Festival, est encore une belle occasion d’informer de manière ludique et créative sur des thèmes « Santé » qui nous touchent en plein cœur. L’originalité de cette exposition est de donner aux écoles, ainsi qu’au public, un parcours, qui sous forme simple, les informe et les sensibilise aux problèmes de santé publique de ce début de 21ème siècle. »

Le «Corps au Cœur» dans le «Cœur saint Lambert»

Dommage qu’il ne soit pas suffisamment exploité parce que l’espace situé au deuxième sous-sol du « Cœur Saint-Lambert », c'est-à-dire au-dessous de l’Espace Saint-Michel, en face des Galeries Saint-Lambert et qui est propriété du MET (Ministère wallon de l’Equipement et des Transports) est l’endroit idéal pour ce type de manifestation comme bien d’autres d’ailleurs. Lorsque vous pénétrez dans «Le Corps au Cœur», vous aurez très vite une autre vision de votre corps et de votre santé. Une sorte de parcours aventure bien imaginé vous invite dans le monde fantastique du corps humain et plus particulièrement du thorax et de ses organes : les seins, les poumons et la plèvre, le cœur, les gros vaisseaux et l’œsophage.

C’est ainsi que cinq espaces de couleurs différentes vous permettent de vous retrouver dans ce corps surdimensionné dans lequel vous accédé directement par le thorax.
L’espace dédié à ce dernier, qui est la cage protectrice (cage thoracique) est de couleur orange et vous y découvrirez qu’il est d’une étonnante et indispensable souplesse et contient la pompe essentielle à la circulation du sang (le cœur), la soufflerie qui permet l’oxygénation et le rejet des gaz toxiques (les poumons), mais également le conduit d’alimentation (œsophage) des différents carburants qui seront traités dans le grand laboratoire contenu dans l’abdomen.
Le thorax féminin est aussi joliment décoré d’une paire de seins, attributs incontestés de la beauté des femmes mais aussi source d’un nectar de vie.
L’espace dédié au cœur est évidemment rouge ; celui des poumons : bleu ; le jaune étant celui des seins.
Le vert, celui du dernier espace éducatif est dédié à l’information. Les multiples facettes des services « Santé » de la Province de Liège vous y sont présentes au travers d’un film.

Côté théorique, dans le « Corps au cœur », la santé y est abordée selon cinq critères : la prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement médical et le traitement chirurgical.
On y trouve aussi des photographies, des instruments médicaux anciens et contemporains ainsi que des œuvres d’art sur le sujet…
On peut aussi y tester son rythme cardiaque où répondre à quelques questions sur un module interactif. Bien que le sujet y soit très sérieux, on prend réellement plaisir à déambuler ainsi dans ce « thorax » dans lequel on restera probablement une heure ou deux si pas davantage, tant le nombre d’information qu’on y trouve est intéressant et qui plus est à la porté de chacun. C’est en fait un excellent travail de vulgarisation installé dans une « scénographie » intégrant parfaitement le sujet.

Gopi et les enfants

Une sérieuse promotion a évidemment été faite à l’intention des enfants de tous les réseaux scolaires et ceux-ci seront d’ailleurs accueillis par un personnage curieux et sympathique : le serpent Gopi, qui est en fait la représentation artistique humoristique du fameux caducée des médecins. C’est avec ce guide peu ordinaire, que les enfants partiront en exploration dans le fantastique dédale du corps humain.

Par ailleurs, lors de la visite, un jeu concours sera proposé à chaque classe. Il permettra ainsi aux élèves de découvrir, d’une manière ludique et originale le monde médical avec à la clef, un prix utile pour toute la classe.
Enfin, pour ceux qui ne les connaîtraient pas encore ou désireraient les revoir, la flotte des cars de dépistage de la Province seront ouverts à tous et accessibles sur l’Espace Tivoli durant le début de la première semaine.
Signalons que l'entrée est gratuite, que vous y recevrez "Trace", un beau document reprenant les grandes lignes de l'exposition et enfin qu'un fichier didactique sera à la disposition des enseignants. Un fichier que vous pouvez télécharger sur le site Internet (voir en fin d'article)de l'exposition et sur ce site vous trouverez également les sujets et dates des différentes conférences programmées pendantl'événement.

De la neurochirugie en direct : une première nationale avec diffusion internationale

Parmi les événements qui entoureront cette exposition unique en son genre, nous devons signaler que ce mercredi 15 et ce jeudi 16 mars, auront lieu, au sein même de l’exposition «Le Corps au Cœur » des projections interactives d’opérations en direct qui se dérouleront de 10h à 18h au C.H.U.
Par ailleurs et c’est ici le clou de l’événement, et notez bien la date et l’heure, c’est le vendredi 17 mars que vous pourrez assister, soit au Cœur Saint-Lambert, soit sur votre écran d’ordinateur grâce à Internet, à l’intégralité d’une opération « dernier » cri en matière de neurochirurgie.
Comme le présentera Georges Pire : «Nous allons relever un défi, qui sera même une première nationale en proposant par un système de « video streaming »: une projection interactive avec diffusion internationale sur Internet d’une intervention « dernier cri » en direct d’une des salles d’opération du C.H.U. de Liège. Le CHU de Liège a, comme déjà de par le passé, décidé de diffuser une opération chirurgicale et d’en faire bénéficier, en interactif, les participants du Festival « ImagéSanté ».
Cette année, il s’agit d’une opération de neurochirurgie qui sera réalisée par le Professeur Didier Martin. Une projection interactive, par définition, c’est un dialogue entre le public et, dans ce cas, la salle d’opération.
En tant que président de la SOFICO, il nous a semblé intéressant de donner à cette exposition de haut niveau scientifique et médical une dimension technologique supplémentaire également de haut niveau en utilisant des moyens techniques les plus pointus que nous connaissons aujourd’hui en matière de communication.
Dans le cadre du Festival « ImagéSanté » et du « Corps au Cœur », nous avons décidé d’utiliser les infrastructures de pointe mises en place par la SOFICO afin de donner au public une vision de la vitrine mondiale qu’elle représente et de diffuser sur Internet l’image et le son de cette intervention chirurgicale. »
Cette grande première aura lieu le vendredi 17 mars 2006, de 15h à 18h
Cette opération sera diffusée sur le réseau mondial de la Recherche à l’intention des neurochirurgiens grâce au relais et au soutien du Professeur Jacques Brotchi, président de la Fédération mondiale des Sociétés de Neurochirurgie. A cet effet, la Province de Liège a développé un système interactif de questions-réponses permettant aux membres de la Fédération mondiale des sociétés de Neurochirurgie de poser des questions durant l’opération.
De plus, cette opération sera diffusée simultanément, via fibre optique, dans plusieurs salles dont une du Cœur Saint-Lambert accessible au grand public.
Grâce à ce système de visioconférence qui sera mis en place, une connexion en direct sera établie avec la salle d’opération pour permettre un dialogue avec l’équipe chirurgicale.


*Les moyens techniques mis en place ont été rendus possible grâce au réseau de Belnet, à la SOFICO et à son réseau de fibres optiques, ainsi qu’à la collaboration de l’A.L.E./TELEDIS et le SEGI.
Toutes ces opérations sont coordonnées par le Service Informatique de la Province de Liège (cellule de coordination Intranet), sous la direction de Michel Beaulen.

* Le « Corps au Cœur » a également bénéficié de la collaboration de : CHU, Docteur Fernand Bonnet ; Musée de la Vie Wallonne ; Docteur Versailles-Tondreau (Tournai) ; Clinique André Renard (Herstal) ; Musée voor Geschiedenis van de Geneeskunde (Gand) ; Collection Boyadijan Musée royaux d'Art et d'Histoire (Bruxelles) ; Musée de la Médecine (ULB) (Bruxelles) ; Hôpital Notre-Dame à la Rose Lessines

Le grand public pourra visionner cette opération, le vendredi 17 de 15 h à 18 h sur Internet: www.prov-liege.be/neuro/index.php

Concrètement :

- Où ? Cœur Saint-Lambert – Ilot Saint-Michel à Liège
- Quand ? du 15 mars au 18 juin, du lundi au dimanche, de 10h à 18h, à l’exception des jours fériés. Entrée libre
- Informations : 04/349.51.33
- Internet : www.lecorpsaucoeur.be





Gaston LECOCQ