• Visiteur(s) en ligne : 6
  • |
  • Visiteurs total : 3160278

Evenements

Mis en ligne le 12/03/2006

"Chocolat Show": une première liégeoise


La légende veut que le dieu Serpent à plumes, Quetzalcóatl récompensa l'acte héroïque, le courage et la fidélité d'une princesse aztèque en donnant à son peuple le cacaoyer : cette princesse dont le mari était parti défendre les frontières de l'empire, fut tuée pour avoir refusé de révéler l'endroit où se cachait le trésor. Du sang versé, naquit le cacaoyer " dont les fruits cachent un trésor de graines amères comme la souffrance, fortes comme la vertu, rouge comme le sang "

Des jeunes qui en veulent

C’est quand même réconfortant de constater que, quoi que certains en disent, les jeunes, nos jeunes, ne sont pas blasés et ont toujours des idées intéressantes. Parfois, ils galèrent pour pouvoir les mettre en pratique, parce qu’ils sont souvent relégués à l’arrière plan par des adultes soi disant aguerris qui n’ont d’autres préoccupation que de s’attacher à leur présent. Mais, parfois aussi, certains jeunes ont plus de chance. Ils sont écoutés et ils voient ainsi leurs projets se réaliser.

C’est justement le cas pour ce groupe sympathique qui, pour l’occasion a pris le patronyme bien sympathique de « Truffes liégeoises ». Quel nom bizarre…et quel était ce projet que bientôt, des centaines de Liégeoises et de Liégeois et on l’espère des dizaines d’autres venant des quatre coins du pays, vont pouvoir découvrir le week-end prochain.
L’une de ces "Truffes" Nicolas Gaspard nous explique : « Nous sommes 7 étudiants en 2ème année « Communication » à la Haute Ecole provinciale Léon Eli Troclet de Jemeppe. Dans le cadre de nos travaux, nous devions présenter un projet en rapport avec la communication. Ensemble, nous avons imaginé organiser un salon pour promouvoir les artisans chocolatier. Pourquoi le chocolat ? Nous sommes pratiquement tous originaire de Verviers et évidemment le chocolat, on le connaît et puis, on aime ça aussi. La tâche était loin d’être facile. Bien soutenu par notre professeur de projet Mme Anne-Marie Schoenaerts, nous nous sommes adressés à la Région Wallonne, à la Province puis à la Ville de Liège. N’étant pas constitués en ASBL, ce n’était pas évidant de mettre quelque chose sur pied. Mais nous avons été entendus par les services de l’échevine du Développement économique, Maggy Yerna qui nous a permis de faire aboutir notre projet… »
Et ces « Truffes liégeoises » ont pour nom : Mélanie Rodriguez, Sophie Jolet, Rachel Petrillo, Pierrick Simon, Young Kruyts, Olivier Jeuris et Nicolas Gaspard.
Pendant deux jours, les samedi 18 et dimanche 19 mars dans le plus vieux bâtiment civil de la Ville de Liège, c'est-à-dire la « Halle aux viandes » ou « Halle du Nord », quai de la Goffe ils animeront le tout premier «Chocolat Show» de liège.
Et quand on demande à Nicolas s’il s’agit d’une opération « one shot » : «Nous espérons bien que non. D’ailleurs, nous avons l’intention de nous constituer en ASBL pour pouvoir continuer notre but et pourquoi pas, pouvoir organiser d’autres salons sur le chocolat dans d’autres villes et peut-être aussi revenir à Liège l’an prochain.»

Une présentation tout à fait officielle

Preuve que la démarche de ces jeunes tombait dans un créneau à exploiter et qui ne l’avait jamais été à Liège, sont les moyens que Maggy Yerna et les services de son échevinat ont mis en œuvre pour faire connaître l’événement.

En effet, vendredi, c’est à l’issue d’une conférence de presse tout à fait officielle, à la Maison de la Presse que les « Truffes liégeoises » ont pu dévoiler leur projet et l’annoncer comme de véritables professionnels de l’organisation d'événements.
Pour Maggy Yerna : « Ce salon qui, je l’espère, pourrait être renouvelé, est une excellente occasion pour regrouper les meilleurs artisans chocolatiers et leur permettre de faire partager leur passion du métier et de mieux se faire connaître. »
Et ce salon ne se tiendra pas n’importe où. En effet, c’est dans l’ancienne "Halle aux Viandes" surnommée aussi "Halle du Nord", entièrement restaurée depuis peu et qui accueille en son sein la « Cellule d’accueil des investisseurs », inaugurée la semaine dernière, que se tiendra le premier «Chocolat Show» de Liège. Et pour que la manifestation soit à la hauteur du lieu, on n’a pas lésiné sur les moyens et sur les synergies, preuve s’il en est, qu’à Liège on peut encore organiser des choses intéressantes.

Chocolat, vin, café et pâtisserie

« Chocolat Show » ce sera :
- un espace didactique sur le chocolat composé de panneaux sur différents thèmes et notamment –la ligne du temps, la culture et la récolte, la transformation de la fève à la tablette et l’import-export ;
- un espace vidéo avec projection de films sur le chocolat
- un espace de présentation de pièces spectaculaires réalisées par les artisans chocolatiers ;
- un espace réservé aux démonstrations (fabrication de mendiants, de pralines, d’orangettes, de truffes, d’œufs et de lapins en chocolat) par l’Ecole d’Hôtellerie et de Tourisme de la Ville de Liège et par les artisans.
Quant à l’agencement de ces différents espaces et la conception des stands, il a été confié à l’Institut de la Construction et des Arts décoratifs et Industriels (ICADI) de la ville de Liège et à ses étudiants.

Pour les artisans, citons la présence de M. Mancuso, « Au Mont Blanc » (en Neuvice, 10 à Liège) ; M. Colson « Chocolat Mosan » (Galerie Cathédrale, 40 à Liège) ; Mme Derkenne pour « Franz » (rue Saint Gilles, 24 à Liège), Jean-Philippe Darcis, (Crapaurue , 121 à Verviers).
A « Chocolat Show », vous trouverez également une vitrine d’objets en provenance du Grand Curtius (chocolatière du XVIIIe, des tasses, etc…), mais aussi des objets et documents d’une fabuleuse collection sur l’univers du chocolat et recueillis par Jean Paquay que l’on connaît mieux sous le nom de «Monsieur Chocolat» et qui perpétue le souvenir des anciennes chocolateries liégeoises.
Mais chocolat rime également avec pâtisserie et c’est la raison pour laquelle on y trouvera Dominique Delvaux (de Chênée), une créatrice artisanale en matière de desserts et pâtisserie au chocolat…une vraie passionnée.
« La Cave des Oblats » qui sera également présente à « Chocolat Show » devrait vous convaincre que le vin peut aussi se déguster avec un bon chocolat ou inversement. Car pour le fils Michel : « Le vin ne va pas qu’avec les viandes et les poissons… »
L’on y trouvera également « Le jardin d’Épicure » (Fléron et Liège) qui vous fera déguster des excellents cafés qui tout naturellement s’allient aussi à cette fameuse fève ramenée en Europe par le conquistador Cortès en 1528.

Voilà, vous savez à peu près tout sur ce nouvel événement liégeois qui est autant gastronomique que culturel et économique. Un événement à ne pas manquer car, c’est ce qu’on dit souvent du côté de Verviers, « le rire et le chocolat, sont les meilleurs remèdes contre la dépression nerveuse ». Et on ne va sûrement pas dire le contraire.

En pratique :
« Chocolat Show », Halle aux Viandes de Liège ou Halle du Nord », quai de la Goffe (près de la Batte) à Liège, le samedi 18 et le dimanche 19 mars, de 10h à 18h.
Entrée : 3 €, gratuit pour les moins de 12 ans.
Renseignements : tél : 04-221.88.26 ou 04/221.91.26 Internet : www.liege-del.be

Les photos, de haut en bas :

- Le groupe des « Truffes liégeoises »
- Pendant la conférence de presse, de gauche à droite : M. Michel (Cave des Oblats), Jean Paquay (Monsieur Chocolat), l'échevine Maggy Yerna et Dominique Delvaux (pâtisserie et chocolat)
- La « Halle du Nord » où se tiendra le 1er « Chocolat Show ».





Gaston LECOCQ