• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3200346

En Ville

Mis en ligne le 11/09/2005

Au Collège échevinal du jeudi 8 septembre

Construction d’un nouveau stand de tir
Comme l’a rappelé Willy Demeyer, le stand de tir de la police de Liège qui comprend aussi le « banc d’épreuve » pour armes à feu et actuellement situé rue Fond des Tawes depuis des dizaines d’années a fait l’objet de nombreuses plaintes et de pétitions, notamment pour les nuisances sonores engendrées lors des séances d’entraînement de la police, mais aussi lors de certains essais.
Dans son discours à l’occasion des «Fastes de la police », le commissaire en chef Christian Beaupère avait fait allusion à un stand polyvalent pour former tous les policiers aux techniques de tir et d’intervention.
Maintenant, c’est certain, car comme le bourgmestre en a fait rapport au Collège, dès 2007, les policiers liégeois s'entraîneront dans un nouveau stand de tir qui devrait être aménagé sur un terrain appartenant à la Ville à Grivegnée, à côté des installations du TEC .Et comme il sera souterrain, le voisinage n’aura en rien à souffrir des nuisances sonores.
Willy Demeyer explique:« L'idée a germé après un voyage aux Etats-Unis en 2004. Nous avions vu un super stand à Washington. »
En attendant la construction du stand de Grivegnée, la Ville a fait insonoriser, cet été pour 100.000 €, celui du Fonds des Tawes.
Le bourgmestre a précisé que le nouveau projet en était au stade de l’étude et qu’à ce sujet, un appel d’offre avait été avalisé lors du Conseil communal du 28 février dernier.
Les questions d'architecture, d'ingénierie et techniques spéciales ont été confiées à l’association momentanée de bureaux : Pierre Berger, IS Arquitectos, Joseph Minne, Atelier d'architecture Grondal et Air Pur. Cette étude d’un coût de 205.000 €, devrait se terminer fin 2005 et les travaux, commencer dans le courant du premier trimestre de 2006.
La Ville souhaiterait que ce nouveau stand devienne une référence en Wallonie et d’ailleurs il devrait être mis à la disposition de la police de Liège et des communes voisines et à d’autres, si c’est possible.
Le conseil communal à la Violette dès ce lundi
Bien que la rénovation de la salle du Conseil ne soit pas encore totalement terminée, c’est pourtant à La Violette (Hôtel de ville place du Marché) que la prochaine séance du Conseil communal aura lieu, ce lundi 12 septembre à 18 h 30.
Depuis plusieurs mois, suite aux importants travaux de transformation et de rénovation, qui ont eu lieu à l’hôtel de Ville, c’est dans la salle du Conseil Provincial, au Palais Provincial que se sont tenues les séances et les délibérations du Conseil communal.
A la plus grande satisfaction des élus liégeois qui vont enfin retrouver leurs murs, c’est cependant dans un cadre inhabituel que se déroulera la séance.
En effet, celle-ci se tiendra dans l’ancienne « salle des mariages » au premier étage ou dans la « salle des pas perdus » se situant à l’entresol. Comme l’a expliqué Willy Demeyer, il y a suffisamment de places pour y tenir conseil, tandis que le public pourra y assister du balcon.





G. Lecocq