• Visiteur(s) en ligne : 9
  • |
  • Visiteurs total : 3148565

Tchantchès et Nanèsse

Mis en ligne le 25/02/2006

Tchantchès est inquièt


Tchantchès: Alors Nanèsse, cette année, tu vas te déguiser en quoi ?
Nanèsse: Eh bin, je vais te dire, cette année, je n’ai pas vraiment envie de me déguiser et d’aller faire la bringue dans les rues
- Pourquoi, tu n’aimes plus le carnaval ?
- Pour sûr, avec toi, c’est carnaval tous les jours ;
- Mais je te sens bien sérieuse ma petite Nanèsse, c’est parce que c’est on anniversaire demain ?
- Non, non, ce n’est pas ça
- Mais alors mon p’tit poyon, qu’est-ce que tu as ?
- Et bien je vais te dire Tchantchès, avec tout ce qui s’est encore passé cette semaine, je n’ai pas vraiment envie de rigoler…
- Si c’est pas malheureux ce qui se passe en Irak ? Voilà ti pas qu’ils se battent entre eux maintenant les Musulmans ? Sunnites d’un côté et Chiites de l’autre…Et ça fait des morts et des morts, ça n’arrête pas. Et personne ne dit rien.
- Tu vas pas en faire une maladie…D’ailleurs, je l’avais dit moi qu’ils finiraient par se battre entre eux. Tout ça c’est de la faute à Bush et à son ami Blair, s’ils n’avaient pas décidés d’aller y faire la guerre, je ne crois pas qu’on en serait là aujourd’hui. C’est ce que j’ai toujours dit et écrit. Rappelle-toi, j’ai même reçu des insultes parce qu’on disait que j’étais anti américain. D’ailleurs je vais te dire, j’ai souvent raison quand je dis quelque chose, ce n’est pas pour me vanter…Mais tu as raison Nanèsse, avec tous ces morts là-bas ce n’est pas vraiment la joie. Mais ce n’est pas une raison quand même…
- Et puis il y a encore ces pauvres gens de chez Jupiller, enfin d’InBev comme on dit maintenant et qui viennent d’apprendre qu’on allait devoir en licencier près de 150 à Jupille. C’est pas triste aussi ça ? Est-ce que tu crois qu’ils auront envie d’aller faire les comiques au carnaval ?
- C’est vrèye ce que tu dis là. C’est quand même scandaleux cette affaire là, au moment même où leurs patrons annonçaient des bénéfices nets de plus d’un milliard d’euro.
- Et qu’est-ce qui va se passer pour eux maintenant ?
- Ça, je crois que personne ne le sait encore. Mais c’est ça vois-tu la mondialisation. Pour que les patrons puissent encore faire plus de bénéfices, et bien on licencie tout un secteur dans un pays et on embauche ailleurs pour y faire le même travail, et où ils sont payés moins chers…Ce n’est que ça la mondialisation et tant pis pour celui qui se trouve au mauvais endroit au mauvais moment.
- Et quand j’entends nos amis socialiss, je suis encore plus trisse. C’est à croire qu’ils n’ont plus rien dans les veines, puisqu’ils se disent consternés mais qu’en définitives, ils ne savent quoi faire. Il y a quelques années d’ici, je crois bien qu’on les aurait vu monter en première ligne pour défendre les travailleurs et la région. Aujourd’hui, on constate, on déplore et puis c’est tout.
- Oui mais vois-tu, s’ils allaient trop loin, on dirait encore qu’à Liège on est des gréviculteurs et ça, c’est pas bon pour les investisseurs étrangers, pour les affaires…
- Oui, mais pour ceux qui vont se retrouver au chômage ou sans emplois, c’est bon pour leurs affaires sans doute ?
- Mais rassure-toi, le plan Marshall va tout arranger, on va créer des milliers d’emplois pour toutes et tous…
- Là, tu me charries Tchantchès…
- Mais non, mais non. Il faut rester optimiste parce que vois-tu, demain ou après, ceux qu’on paye moins bien dans les autres pays, ils finiront aussi par voir qu’ils sont aussi exploités. Alors que crois-tu qui arrivera ?
- Je sans que vais entonner une vibrante « Internationale », c’est vraiment de circonstance et ça me rendra un peu d’optimisme.
-Bravo Nanèsse, je n’en attendais pas moins de toi. Et en même temps, je te souhaite un bon anniversaire et j’espère qu’on pourra encore en passer beaucoup d’autres ensemble…


A l'saminne turtos