• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3200124

Politique

Mis en ligne le 15/02/2006

A la Province aussi: les chefs de groupe sont contre les enfants dans les centres fermés et demandent une autre politique du droit d'asile

Motion des Chefs de groupe du Conseil provincial de Liège relative à la détention d’enfants au Centre fermé de Vottem.

Considérant la décision du Ministre fédéral de l’Intérieur visant à créer des « sections pour familles » dans les Centres fermés pour étrangers ;
Considérant que la mise en œuvre de ce projet aboutit à la détention d’enfants au sein de ces Centres dont notamment celui de Vottem situé sur le territoire de la Province de Liège ;
Considérant que, ce faisant, la Belgique méconnaît manifestement la Convention internationale des Droits de l’Enfant à laquelle elle a pourtant adhéré ;
Que plus est, la détention d’enfants ou de mineurs innocents représente pour ceux-ci une charge émotionnelle et psychologique inacceptable pour tout régime démocratique soucieux du respect élémentaire des Droits de l’Homme,
-Les Chefs de groupe PS (Gérard GEORGES) – MR (Ann CHEVALIER) – ECOLO (Louis GENET) - CDH.CSP (Dominique DRION) du Conseil provincial de Liège,
- S’OPPOSENT fermement à la détention d’enfants dans les Centres fermés pour étrangers et notamment celui de VOTTEM ;
- DEMANDENT
au Gouvernement fédéral que soient élaborées des solutions spécifiques pour l’accueil des enfants étrangers et de leur famille dans des conditions respectueuses de leurs droits fondamentaux et de la dignité humaine tout en étant également attentif à la situation des enfants non accompagnés ;
- INSISTENT
sur l’attention particulière qui doit être réservée pour les enfants non accompagnés ;
- EXIGENT
le respect de l’obligation scolaire ;
- RAPPELLENT
la Convention de Genève de 1951 ;
- SUGGERENT
l’installation d’une Commission permanente de régularisation.

La présente motion sera transmise à Monsieur le Ministre fédéral de l’Intérieur ainsi qu’aux membres du Gouvernement fédéral