• Visiteur(s) en ligne : 6
  • |
  • Visiteurs total : 3200346

Société

Mis en ligne le 14/02/2006

MANIFESTATION NATIONALE POUR LA REGULARISATION DES SANS PAPIERS


La politique d’immigration belge laisse des dizaines de milliers de personnes sans titre de séjour, donc privés de droits, y compris les plus fondamentaux. Ces « Sans-papiers » n’ont pas accès à la santé, ni à un logement, ni même à une formation, à un travail. Pourtant ces personnes, venues parfois de très loin, fuyant une situation désastreuse, sont bien contraintes de survivre. Dès lors, elles acceptent l’inacceptable : vivre dans des logements insalubres et chers ou dans un centre d'accueil pour demandeurs d'asile dont les conditions de vie sont plus que précaires, travailler « au noir » à tarif réduit.
A côté de cela, la peur constante d’un contrôle d’identité, d’une arrestation, de l’enfermement dans un centre fermé et d’une expulsion forcée rythme la vie des personnes plongées dans l’illégalité.
La politique actuelle se durcit avec la création dans les centres fermés de Vottem et de Merksplas, de nouvelles ailes pour les familles avec enfants, l’enfermement réel de 66 enfants au centre fermé 127bis de Steenokkerzeel, les rafles multiples et souvent violentes dans les gares et les trams à Anvers, un projet de réforme de la loi proposé par le Ministre Dewael imposant des restrictions importantes voire la disparition de toute possibilité de régularisation, les expulsions quotidiennes de plus en plus nombreuses,…
Nous, signataires du présent appel, dénonçons la politique de l'immigration telle que menée actuellement en Belgique, dénonçons les déclarations du Ministre Patrick Dewael qui tentent de criminaliser les sans papiers ainsi que les citoyens et les organisations solidaires.

Nous demandons à tous les Ministres concernés par la situation sociale, économique et politique de prendre leurs responsabilités pour que les droits fondamentaux tels que la santé, le logement, l’éducation et le travail soient respectés pour TOUS.
Nous soutenons le mouvement des sans papiers qui s’organisent dans tout le pays et leur proposition de loi « dite UDEP » qui permettra d’établir des critères claires et permanents pour obtenir une régularisation des sans papiers.
Nous exigeons l’arrêt immédiat de l’enfermement des enfants.
Nous appelons tous les citoyens, les associations, les syndicats, les collectifs, les étudiants, etc. à se mobiliser autour de leur combat afin d’obtenir ;
Une régularisation des Sans Papiers avec des critères clairs et permanents
L’arrêt des détentions et des rafles, y compris dans les centres d'accueil pour demandeurs d'asile.
La suppression des centres fermés et l’arrêt immédiat des expulsions.


- Appel aux signataires de la Manifestation Nationale du 25 fevrier 2006, vous pouvez signer la pétition sur le site : www.stopcentresfermes.be





Ga . L.