• Visiteur(s) en ligne : 6
  • |
  • Visiteurs total : 3096525

Médias

Mis en ligne le 09/02/2006

Sur « La Deux » TV : « NOMS DE DIEUX »Edmond Blattchen reçoit Simone SUSSKIND

Diffusion le dimanche 12 février vers 21h40 sur « La
deux »Nouvelle diffusion le lundi 13 février vers 14h10 et dans la boucle de la nuit du lundi 13 au mardi 14 février 2006.

SUSSKIND : un nom connu en Belgique, en particulier dans la communauté juive

David SUSSKIND (80 ans depuis peu) a fondé, en 1959, le Centre Communautaire laïc Juif (CCLJ) de Bruxelles. Une biographie romancée de ce prophète vivant par l’écrivain Vincent ENGEL est annoncée pour la Foire du Livre (« Le don de Mala Lea », éd. Luc Pire). Edmond Blattchen a reçu David SUSSKIND en 1999.
Sept ans plus tard, place à Madame !Née en 1947 de parents juifs immigrés dont les familles avaient été exterminées dans les camps de la mort, Simone SUSSKIND-WEINBERGER a dû très jeune, exorciser la peur et le pessimisme bien
compréhensibles des siens.
A l’Université Libre de Bruxelles (dont elle a été faite Docteur Honoris Causa en 2000), elle étudie la sociologie à la fin des années 60. Sioniste convaincue, elle y milite déjà en faveur du dialogue entre Israël et les Palestiniens.
Dans cet esprit, son mari et elle reçoivent , dès 1978, des représentants israéliens et palestiniens à leur domicile bruxellois. Une première considérée par beaucoup comme une trahison, et qui repose sur une
conviction courageuse : l’avenir de l’Etat d’Israël dépend, d’abord, de la paix avec les Palestiniens !
A côté de David, Simone travaille avec acharnement à cette cause. Dès 1989, elle organise, à Bruxelles et ailleurs, des rencontres entre femmes israéliennes et palestiniennes. La paix par les femmes, tel est son pari !
En 1995, et toujours dans cet esprit, elle fonde «Actions dans la Méditerranée» , une association entre femmes des deux rives de la Méditerranée convaincues, comme elle, que leur liberté et un monde meilleur passent par la coopération directe.