• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3123344

Musique

Mis en ligne le 03/02/2006

Février en la salle philharmonique...

Ce samedi 4 : l’Orchestre national de Lille ouvrira l’année Chostakovitch et créera en première mondiale un double concerto de Thierry Escaich avec les frères Capuçon

Chaque année, l'Orchestre philharmonique de Liège reçoit l'Orchestre national de Lille. Ce samedi 4 février à 15 heures, cet orchestre dirigé par le violoniste et trompettiste américain Paul Polivnick avec en solistes les frères Capuçon (Renaud le violoniste et Gauthier le violoncelliste) interprétera la sixième symphonie de Chostakovitch qui ouvrira l'année commémorative du centenaire de la naissance du grand compositeur russe. Ce sera l'occasion d'entendre à Liège plusieurs de ses œuvres, dès ce mois de février mais aussi à l'automne...Deux compositeurs vivants sont également au programme : le Polonais Krysztof Penderecki (invité d'honneur du Festival Présences 2006 à Radio France) et le Français Thierry Escaich, organiste et compositeur qui a inauguré la saison 2005-2006 à Liège sur les orgues restaurées de la Salle philharmonique.L’œuvre de Thierry Escaich s’intitule « Miroir d'ombres, double concerto pour violon, violoncelle et orchestre » . Cette création lui a été commandée par l’Orchestre national de Lille. Ce concerto pour violon, violoncelle et orchestre explore l'idée du « double » et place les deux solistes tantôt en « opposition émotionnelle », tantôt en « fusion ».Il s'agit d'une première mondiale à Liège.

Le jeudi 9 : Chostakovitch à nouveau et «Cor à Cor» avec Nico De Marchi

L´Orchestre Philharmonique de Liège placé sous la baguette de son premier chef invité Jean-Pierre Haeck mettra ce jeudi 9 février à 20 heures à l´honneur l´un de ses musiciens, le corniste premier soliste Nico De Marchi, dans le superbe Concerto de Glière, qui allie lyrisme et prouesses techniques.
Ce concert « Cor à Cor » annonce une nouveauté discographique : avec l´OPL dirigé par Jean-Pierre Haeck, Nico De Marchi a enregistré l´intégrale des oeuvres pour cor et orchestre de Mozart : à paraître très prochainement (JPH Productions) !
Et pour célébrer le centenaire de Chostakovitch, Jean-Pierre Haeck dirigera la 9e Symphonie, une « petite » oeuvre insouciante et désinvolte qui, en 1945, fit l´effet d´un véritable pied de nez aux dirigeants soviétiques, qui voulaient célébrer avec faste la victoire sur le nazisme.
La première symphonie de Gounod et la brève romance pour cor de Saint-Saëns ouvriront cette soirée éclectique qui sera retransmise en direct radio par la R.T.B.F. sur Musiq3.

Le samedi 11 : la pianiste française Brigitte Engerer et la quatuor Danel ont programmé Chostakovitch et Beethoven

Première rencontre ce samedi 11 février à 15 heures en la Salle philharmonique du Boulevard Piercot à Liège entre des musiciens de grande classe : la pianiste française Brigitte Engerer (lauréate du Reine Elisabeth en 1978) s´associe au Quatuor Danel (composé du violoniste Marc Danel, de Gilles Millet, second violon, de l’altiste Vlad Bogdanas et du violoncelliste Guy Danel) dans Chostakovitch et Beethoven, deux maîtres de la musique de chambre.
Avec un chef-d´œuvre (couronné du Prix Staline en 1941 !) : le Quintette pour piano et cordes de Chostakovitch toujours dans le cadre du centenaire de sa naissance.
En première partie on entendra le quatuor pour piano et cordes (violon, amlto et violoncelle) opus 16bis de Beethoven.Ce concert sera enregistré par la R.T.B.F. radio et diffusé sur Musiq3 le mardi 7 mars 2006 en matinée (à 9 heures 30’).





J.M Roberti