• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3112578

Economie

Mis en ligne le 02/02/2006

Welcome to Liège Aer Arann !!!


C’est évidemment très heureux que ce mercredi 1er février, José Happart, président de la SAB (Société de l’aéroport de Bierset) et Luc Partoune, le directeur général de Liège-Airport (la photo) ont annoncé, dès avril prochain, la mise en service de trois nouvelles lignes régulières « low cost » (en fait bas prix en français) qui relieront Liège et l’Angleterre (Londres et Birmingham) d’une part et Liège et la France (Lorient en Bretagne), d’autre part. Ces trois vols journaliers seront effectués par la compagne irlandaise Aer Arann qui, dans un premier temps stationnera deux de ses avions à Bierset.
Comme le dira José Happart : « C’est évidement une bonne nouvelle qui en amèneront d’autres. Le nouvel outil de l’aéroport de Liège et qui a coûté quelques 30 millions (il a été ouvert en mars de l’an dernier) ne sera entièrement rentable qu’avec 500.000 passagers par an. Avec ces trois lignes régulières, nous pouvons espérer, dès cette année, arriver à 500.000 et d’ici 2010 à au moins un millions de passagers. C’est un défi à relever et je crois que nous y arriverons. Nous continuons dans cette voie. Le marché des pays de l’est est aussi à exploiter d’autant qu’il y a une demande. Je pense que d’ici 2015, nous pourrions même arriver à quelques 2 millions de passagers… »
Pour José Happart, il n’est évidement pas question de faire concurrence à Charleroi : «Les lignes que nous mettrons en place auront d’autres destinations, des destinations qui ne seront pas reprises à Charleroi… »

Londres, Lorient et Birmingham

« Il s’agit ici du résultat d’une action conjointe entre Aer Arann, une compagnie irlandaise et Liège-Aiport. En effet, de chaque côté, nous avons effectué des études qui nous ont amené à choisir trois destinations particulières, Londres, Birmingham et Lorient.

Les deux premières destinations ressortent d’une analyse de marché que Liège Airport a réalisée l’an dernier. Quand au choix de Lorient (Bretagne du sud), il s’agit d’une opportunité saisie par Aer Arann qui relie déjà cette ville à 5 destinations en Angleterre et en Irlande. »
Luc Partoune expliquera aussi que Lorient, situé au centre de la Bretagne est une destination intéressante parce qu’en fait, pour rejoindre la Bretagne, il y a bien sûr le TGV (mais c’est nettement plus cher et il faut en plus changer de gare à Paris) et qu’il y a beaucoup de demande, non seulement de la part d’habitants de chez nous, mais aussi d’Allemands qui ne sont pas desservis pour la Bretagne.
« Pour réaliser ce programme de vols, Aer Arann a décidé de baser deux de ses appareils à Liège, indiquant par là une volonté de développer son réseau vers le continent et de faire de Liège une tête de pont… »
« Cela lui permet de proposer des horaires particulièrement intéressants en profitant notamment du décalage horaire et d’assurer deux rotations quotidiennes vers Londres et Birmingham aux heures idéales pour les personnes désirant voyager pour affaire ou pour le tourisme. »
Pour encore accroître l’intérêt des voyageurs, qu’ils viennent de Liège, mais aussi d’autres région de Wallonie, voire de Bruxelles ou de l’Eurégio Meuse-Rhin qui sera aussi concernée par ces destinations vis-à-vis de Liège-Airport, Luc Partoune nous dira aussi : « Nous espérons qu’une connexion optimale pourra rapidement être réalisée et de façon régulière avec des navettes vers Liège-Guillemins et vers Bruxelles. Nous intensifions d’ailleurs nos contacts et nos discussions avec les opérateurs qui pourront le faire. »

En pratique : d’abord Liège-Londres Luton et Liège- Lorient dès avril et Liège-Birmingham dès le mois de mai

Les liaisons vers Londres Luton et Birmingham auront lieu deux fois par jour, tous les jours sauf le samedi.

- Pour Londres : départ de Liège à 7h et à 15h 15 et retour au départ de Londres à 7h 55 et 16 h 15. La durée de vol étant de 1h « 0 minutes.
- Pour Lorient : départ de Liège tous les jours du lundi au vendredi à 10h55 et retour à 16 h40 au départ de Lorient. La durée de vol est de 1 h 40’.
Les lignes vers Londres et Lorient seront lancées dès avril prochain.
- Pour Birmingham : départ de Liège à 7h et 19h10’ et retour à 8h10 et 20 h 25. Durée de vols 1h40’.
La ligne vers Birmingham sera lancée en mai.
A propos des prix, selon Luc Partoune, il sera demandé plus ou moins 60 € par voyage, toutes taxes comprises. L’avantage : pour toutes ces destinations, c’est évidemment moins cher et plus rapide qu’en Thalys ou Eurostar d’autant que l’aéroport de Londres Luton est situé à environ une demi-heure du centre de Londres et qu’il existe une ligne de métro qui vous relie directement au centre.
Vous pourrez facilement effectuer vos réservations soit sur le site Internet de Aer Arann :www.aerarann.com, dans les agences de voyage ou encore à Air- Bierset. www.liegeairport.com

Quelques mots sur la compagnie irlandaise et les avions qu’elle utilise

Créée en 1970, la compagnie irlandaise Aer Arann (qui tient son nom de l’île du même nom qu’elle dessert depuis mars 1998) est basée à Dublin et occupe quelques 340 personnes. Il s’agit d’une des compagnies aériennes régionale qui a le taux de croissance le plus élevé avec un turnover positif de 94 millions d’euros par an. C’est ainsi qu’en 2005 elle a transporté, sur 16 destinations au Royaume-Uni, 5 en Irlande et 5 en France près d’un million de passagers et espère atteindre le chiffre de 1,2 million cette année avec ses nouvelles destinations. En possession d’une flotte de 12 appareils dont 2 ont été achetés l’an dernier, Aer Arann espère pouvoir encore l’augmenter de 10 unités d’ici 3 ans lui permettant ainsi d’encore augmenter ses destinations vers le Royaume-Uni et en Europe.

Les avions qui seront mis en service au départ de Bierset sont des bi turbopropulseurs (2 hélices) ATR 72. Ce sigle signifie (Avion de Transport Régional) fabriqué dès 1983 par l’Aérospatiale (France) et Aeritalia (Italie).
L’ATR 72 que vous prendrez au départ de Liège-Airport est conçu pour accueillir 66 passagers d’une manière très confortable. Ses deux moteurs, des Pratt & Whitney de 2750 chevaux vous emmèneront à une altitude maximale de 7.600 mètres pour voler à une vitesse de 526 km/heure. Cet avion qui possède une autonomie de vol de 1390 km est assez silencieux.

Vous avez dit «développement durable» ?

Si l’on ne peut dire actuellement combien d’emplois seront créés il est clair que l’arrivée d’Aer Arann à Liège-Airport ne peut qu’être synonyme de «développement durable» et d'emplois pour la région. (Youpi, j’ai enfin pu placer ce mot à la mode si cher aux Ecolo).
En effet, en se basant sur la solidité et le sérieux de la compagnie Irlandaise, pour peu que la promotion de ces nouvelles destinations soient effectuées correctement, non seulement chez nous, mais aussi dans l’Eurégio, on peut espérer que le succès des destinations « low cost » au départ de Liège Airport et son développement vers d’autres destinations sera au rendez-vous.

Comme le dira Luc Partoune en conclusion : « Tout cela entre parfaitement dans la stratégie arrêtée par la SAB, renforcée par l’ouverture de son nouveau terminal passager en mars 2005, et c’est aussi un nouveau développement qui s’ajoute au renforcement du programme charters 2006 et du lancement déjà annoncé de lignes régulières vers Barcelone et Palerme ».
Alors croisons les doigts, car il y va aussi du redéploiement économique de toute une région et disons à nos amis Irlandais : « Welcome to Liège Aer Arann »

Photos:Aer Arann





Gaston Lecocq