• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3097749

Enseignement

Mis en ligne le 31/01/2006

En synergie, les services «Enseignement» et «Culture» de la Province forment, maintenant de vrais animateurs d’accueil extra-scolaire et de vacances.

Mardi matin, les députés permanents André Gilles (Formation et Enseignement) et Paul-Emile Mottard (Culture) ont présenté un partenariat stratégique entre l’Enseignement provincial (et notamment son enseignement de Promotion sociale de Huy-Waremme) et le département de la Culture (plus spécifiquement son « service Jeunesse » pour l’organisation de formations à destination des jeunes et des adultes.
La Province de Liège grâce à une collaboration entre son Service de (a Jeunesse et son Enseignement de Promotion sociale propose différentes formations aux communes, qui souhaitent offrir à des jeunes ou à des adultes des outils en vue d'améliorer leurs capacités à encadrer un groupe d'enfant.

Comme les deux députés permanent l’ont expliqué : «Le Service de la Jeunesse a développé avec les pouvoirs locaux et les associations une relation de proximité qui lui permet d'adapter au mieux ces formations aux besoins et spécificités de chacun et l'Enseignement de Promotion sociale, en tant que premier opérateur de formation pour adultes, a été appelé à collaborer à leur organisation.
Les formations proposées s'inscrivent dans le cadre général des pratiques culturelles. Par culture il faut entendre ce qui relève du domaine de l'art, mais également tout ce qui touche à la vie de l'individu au sein d'une collectivité.
Leurs finalités visent à permettre à toute personne désireuse de se réaliser dans un domaine, d'accéder à une connaissance et de participer à la construction d'une société plus harmonieuse.
Chaque formation intègre des objectifs particuliers, conditionnés par les aspirations des participants et par les réalités de terrain sur lequel ils pourront pratiquer leurs acquis.
Quels que soient les objectifs visés, le principe général commun est de travailler en fonction des personnalités présentes, de prendre en compte leur capital culturel et de respecter la sensibilité de chacun.
A l'issue du processus de formation, un contrôle des acquis est réalisé et une évaluation partant du vécu de la personne est effectuée. »
Tout cela est d’autant plus intéressant que, depuis que le secteur des « Centres de Vacances » est régi par un décret de la communauté française, les services d’animateurs brevetés sont d’autant plus recherché qu’ils sont rares.
Par ailleurs, disposer d’un brevet offre aussi, pour bon nombre d’étudiants de réelles opportunité de « job » de vacances assez enrichissant, puisqu’il ne s’agit pas ici de former des « agents de garderie » et en outre, les parents confiant leurs enfants à des « Centres de vacances » encadré par de «vrais professionnels », seront sans doute moins inquiets.

Dans la pratique

L'équipe des formateurs est constituée sur base de leur maîtrise de la matière à transmettre mais également sur leur capacité à intégrer la finalité et les objectifs des formations. Leurs compétences à mener des actions et à prendre des décisions collégialement est également fondamentale si l'on veut que les questions d'ordre éthique soient traitées en respectant les règles en vigueur dans une société démocratique ; modèle de fonctionnement dont, par ailleurs, le stagiaire pourra s'inspirer pour effectuer son travail de terrain.
Pour les formations « animateur » qui ne peuvent se faire sans l'apprentissage de techniques d'expression artistique, des artistes intègrent aussi ponctuellement l'équipe des formateurs. Réserver une place de prédilection à la créativité permet de déceler chez le stagiaire son potentiel créatif personnel mais aussi de préserver le caractère ludique de l'apprentissage.

Les différentes formations

Formations du personnel de l'Accueil extrascolaire
Conformément au Décret du 3 juillet 2003 relatif à(a coordination de l'accueil des enfants durant leur temps libre et au soutien de l'Accueil extrascolaire, la Province de Liège organise des formations pour le personnel qui encadre les enfants dans les garderies scolaires.
La formation de base comporte 100 heures et est destinée aux accueillant(e)s non qualifié(e)s, qui ne disposent pas d'un titre, brevet, diplôme ou certificats figurant dans la liste arrêtée par le gouvernement de la Communauté française (cfr chapitre 5 de l'Arrêté).
Elle est divisée en 4 modules : développement et psychologie de l'enfant ; Techniques d'animation ; déontologie (relations avec les parents, enseignants, confidentialité...) méthodologie (projets d'établissement, déclaration d'accidents, responsabilités...).
Des périodes de stages sont comptabilisées dans les 100 heures de formation et effectuées dans le cadre du travail en accueil extrascolaire. La formation continuée comporte, quant à elle, 50 heures et est destinée aux accueillant(e)s qui ont déjà effectué la formation de base ou qui sont qualifié(e)s selon les conditions requises au chapitre 5 de l'Arrêté.
Ce programme de formation porte sur l'approfondissement de base acquise durant la formation de base notamment l'élaboration du projet d'accueil, le rôle de l'accueillant(e), l'encadrement des enfants, l'évolution des pratiques pédagogiques.
Ces formations ont l'intérêt : d'être organisées à proximité du domicile des participants, soit sur le territoire communal, soit dans une Commune voisine ; de planifier les horaires en fonction du travail des participants dans les garderies ; d'être gratuites, sous réserve d'une attestation de la Commune certifiant que la formation est obligatoire dans le cadre de l'occupation professionnelle du participant.
Neuf communes participent aux formations durant l'année scolaire 2005/2006 et notamment : Flémalle, Saint-Georges, Amay, Pepinster, Spa, Theux, Dison, Limbourg, et Neupré.
En 2006/2007, le programme est déjà complet et les communes de Flémalle, Visé, Engis, Hamoir, Verlaine, Villers-Le-Bouillet et Hannut accueilleront une formation sur leur territoire.

La formation d'animateur de Centres de Vacances

C e s formations sont destinées spécifiquement aux jeunes qui encadrent les plaines de jeux communales durant les congés scolaires. Elles ont pour objectif de permettre aux jeunes stagiaires d'acquérir le minimum de compétences nécessaires pour animer des jeunes entre 3 et 16 ans.
Etant donné que le « Service Jeunesse » est habilité comme organisme de formation par la Communauté française, les participants reçoivent à l'issue de leur formation, un brevet d'animateur homologué par la Communauté française.
Ce brevet constitue un atout important pour les communes puisqu'il peut être valorisé dans le dossier de demande d'agrégation de la plaine de jeux communale auprès de l'ONE. Pour rappel, une des conditions requises pour l'agrégation de la plaine est d'engager au minimum 1 animateur sur 3 détenant le brevet d'animateur ou un diplôme pédagogique assimilé.
Cette formation est ouverte à toute personne « individuelle » qui souhaite obtenir ce brevet. Un partenariat spécifique est également possible avec les Communes qui sont chargées d'identifier les jeunes qu'elles souhaitent envoyer en formation. Dans ce cas de figure, une relation particulière est établie entre le Service Jeunesse et le mandataire communal en charge des plaines de jeux afin de répondre au mieux aux réalités du terrain communal.
Conformément au Décret sur les Centres de Vacances de 1999, le programme comprend deux cycles de 150 heures de formation théorique en résidentiel et de 150 heures de stages pratiques en plaines communales. Il est basé sur des jeux de rôle, des analyses de cas et aborde différents aspects du travail d'animateur : rôle et fonction de l'animateur ;
- préparation, conduite et évaluation des animations ; sensibilisation aux principaux phénomènes de groupes ; notions fondamentales de psychologie et pédagogie de l'enfance ; sensibilisations aux premiers soins par la Croix Rouge ; approche des Institutions et de leur cadre légal.
Les séjours résidentiels se déroulent à «L’Espace Belvaux », rue Belvaux, 189 à Grivegnée.
La participation financière des stagiaires s'élève à 100 € pour le premier cycle et 50 € pour le deuxième cycle qui couvre tous les frais d'hébergement et d'encadrement.
Un droit d'inscription de 37 €/ par cycle est demandé sauf si le stagiaire : a moins de 18 ans ; est chômeur ; est en possession d'une attestation émanant d'un pouvoir public justifiant de suivre la formation.
Si un partenariat est établi entre le Service Jeunesse et la Commune, celle-ci est tenue, à l'issue des deux cycles, d'intervenir pour 50% dans les frais de participation des jeunes qu'elle a envoyés en formation.
* Une nouvelle session débutera durant les congés scolaires de Pâques, du vendredi 31 mars au jeudi 6 avril 2006.
* Les inscriptions doivent être rentrées pour le 1er mars au Service Jeunesse - Province de Liège, Rue Belvaux, 123 à 4030 Grivegnée.

Ateliers d'art dramatique

Il faut également mentionner la collaboration entre les deux départements Enseignement et Culture de la Province de Liège pour l'organisation de formations « Ateliers d'art dramatique » dont l'objectif est de permettre à des jeunes ou des adultes d'approcher les bases du jeu de comédien. Cette formation peut servir comme préparation aux examens d'entrée au conservatoire royal de Liège ou faciliter l'intégration dans des compagnies de théâtre amateur.
Elle s'étale sur deux cycles successifs de 144 périodes de 50 minutes répartis sur 6 mois.
Chaque cycle sera sanctionné par une prestation publique sous forme d'un spectacle-évaluation fin mars.
1er cycle
- travail à table, indispensable à la mise en jeu d'une oeuvre dramatique ;
- première construction créative, approche des personnages etc... ;
- mise en condition de jeux ;
- confrontation à la réalité théâtrale en public.
2ème Cycles
- travail à la table (niveau II) ;
- construction approfondie des personnages ;
- analyse du parcours des personnages ;
- travail sur les humeurs, sur l'émotion, sur l'imaginaire créatif du comédien ;
- confrontation à la réalité théâtrale en public.
* Pour renseignements complémentaires : Estelle DENOEL 04-344.91.36 courriel :Estelle.denoel@prov-liege.be

La photo, de gauche à droite:Les députés permanents Paul-Emile Mottard et André Gilles lors de la présentation des nouvelles synergies à la Maison de la Presse.






Gaston Lecocq