• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3084770

Tourisme

Mis en ligne le 31/01/2006

Non, "Liège n'est pas une ville de fumée et de poussières"


Près de 3,2 millions de touristes (contres 3 millions en 2004), 300.000 visiteurs dans les musées, 28.000 personnes ont suivi les visites guidées pour groupes et 1,3 millions de consultations du site web liege.be (dont 2/3 à vocation touristique), tel est, en quelques chiffres le bilan 2005 présenté par l'Office du Tourisme de la Ville de Liège. Un résultat qui présente une légère progression et qui donne le coup d'envoi à de nombreux projets pour 2007 et 2008.
"Le tourisme et la culture sont un des axes du redéploiement économique de Liège et de sa région. Ce rôle doit être plus que jamais répété au moment où le gouvernement wallon est sur le point de concrétiser la mise en marche du plan Marshall", martèle l'échevin (CDH) du Tourisme, Michel Firket. Tout en ajoutant, "Il s'agit de convaincre le public belge et étranger que Liège n'est pas une ville de fumées et de poussières mais une cité historique, culturelle et artistique de premier plan". Pour faire face à cette politique ambitieuse, les aides financières régionales et européennes sont vitales. D'où, ce commentaire: "Au saupoudrage habituel devraient se substituer des investissements importants qui donneraient à la ville les moyens de ses ambitions".
Déjà bien réputée pour son sens de l'accueil, la Cité ardente doit se faire plus belle et plus accueillante. Certes, notre région subit le choc frontal de la mondialisation avec son triste cortège de délocalisations et de restructurations mais il y a tout un patrimoine et des opportunités que d'autres régions ne possèdent pas. Ainsi, l'activité touristique devrait profiter, (durant la période de 2007 et 2008) des inaugurations du Grand Curtius et de la Gare TGV, de la rénovation du Musée de la Vie wallonne, l'agrandissement du Trésor de la Cathédrale et de la constante mise en valeur de sites comme les Coteaux de la Citadelle.

Des projets

De nombreux projets sont à l'ordre du jour. Il s'agit, notamment, de l'installation d'un "petit" musée dédié à Georges Simenon dans un immeuble situé derrière l'église Saint-Pholien, jouxtant la maison où se réunissaient les membres de la Caque. Une initiative de la Ville et de l'Université qui permettrait au Fonds Simenon de s'implanter dans le quartier d'Outre-Meuse. Un projet d'autant plus intéressant lorsque l'on connaît le nombre d'amateurs de Maigret à travers le monde.

- Au quai Van Beneden s'articulera un nouveau concept: "l'Embarcadère du savoir". Regroupant l'Aquarium, le Musée de Zoologie, la Maison de la Science ainsi que la Maison de la Métallurgie. Ce projet a comme originalité d'associer la diffusion des connaissances scientifiques, techniques et industrielles les plus avancées.
- Dans le cadre du "Plan Lumière", l'illumination de l'Hôtel de Ville de Liège, de la Passerelle, de la Maison communale de Chênée ainsi que l'église Saint-Barthélemy sont programmées et budgétées pour le printemps prochain.
- En 2008, Liège, capitale de la Principauté…commémorera le millénaire de la mort de Notger. Dans ce cadre, l'Echevinat du Tourisme, en collaboration avec différentes associations, organisera un circuit "Route des collégiales". Une autre route, "Guillaume de Saint-Thierry " (un Liégeois du XIème siècle qui contribua à l'essor de l'ordre des cisterciens) reliera Liège à l'Abbaye de Clairvaux.

Des événements

Afin de garantir un "flux touristique permanent", de nombreux événements vont jalonner l'année 2006. Dans cette liste, trois sont à retenir.
- A l'initiative de l'échevinat de la Culture, une grande exposition, au Musée d'Art Wallon du 21 avril au 6 août, sera consacrée au grand peintre liégeois Lambert Lombard. Un événement qui a reçu le soutien de l'UNESCO dans le cadre du 500ème anniversaire de la naissance de celui qui incarne l'artiste idéal de la Renaissance.
- L'ancienne église Saint-andré accueillera du 26 mai au 23 juillet, une exposition sur le thème "La ville à venir". Sur 400 m², le public découvrira les principaux projets urbains en cours de réalisation ou d'élaboration qui vont modifier l'image de Liège.
- "La caravane du Caire" s'installera du 15 septembre au 24 décembre en la salle Saint-Georges du Musée d'Art Wallon. Le public partira à la rencontre d'une Egypte à dimension humaine grâce à des pièces exceptionnelles provenant des musées belges et étrangers…sans oublier les momies du musée Curtius.

-Parmi les autres rendez-vous: A pied et à cheval (18 au 21 mai), les Epicuriales (du 1er au 4 juin), Jardins et Coins secrets (18 juin), Festival des Promenades (18 au 27 août), les Journées du Patrimoine (9 et 10 septembre), la Nocturne des Coteaux de la Citadelle (7 octobre), Saint-Sylvestre et Saint-Lambert (soirée du 31 décembre).

-Pour terminer, voici le hit-parade des dix événements de Liège: la Foire d'Octobre (1.250. 000 personnes ), La Cité de Noël (1.200.000), les salons de la FIL à Coronmeuse (350.000), le 15 Août en Outre-Meuse (250.000), les Fêtes de Wallonie (100.000), Retrouvailles (35.000), A Pied et A Cheval (30.000), Nocturne des Coteaux (20.000), le 14 Juillet ( 20.000), Epicuriales (15.000). Soit, 3.270 000 personnes qui ont pu goûter aux charmes de la Cité Ardente.

Hyatus ?

Mais ce bilan n'est pas complet! En effet, la liste ne contient pas les 300.000 participants de la City Parade (25 juin 2005), les foires et salons organisés au Palais des Congrès et puis l'attraction hebdomadaire que représente la Batte du dimanche.
Fait encore plus remarquable, dans le calendrier de la Maison du Tourisme, chaque mois est représenté soit par un site touristique ou par une manifestation. C'est ainsi que dans la rubrique "Savez-vous que?", il est mentionné : « Les Fêtes folkloriques du 15 Août en Outre-Meuse attirent chaque année plus de 1 million de visiteurs »". Voilà, une estimation qui va ravir notre brave Tchantchès… a moins que Nanèsse ne lui dise qu'il a bu un peu trop de pèkèt!

L'union et la comunication

C'est une évidence que Liège doit mettre en avant son activité touristique. Souvent, ce point fort a été dévalorisé par une offre partant dans toutes les directions en raison (notamment) de la multiplicité des acteurs de terrain. Depuis trois ans, l'Echevinat du Tourisme a mis en place un réseau appelé « LEODIUM ». L'idée est simple…encore fallait-il y penser et mettre les rivalités de côté.

Il s'agit de rassembler les nombreux atouts touristiques de la Ville, de la Province, de la Région et du privé (plus particulièrement les musées) afin de créer un véritable réseau promotionnel.
En tout, 35 institutions s'unissent pour une communication commune (tout en conservant leur liberté d'action). Ces acteurs touristiques bénéficieront de dépliants, d'une brochure générale et d'actions vers la presse nationales et internationale (un budget de 300 000 € est prévu).
Toujours au rayon communication, la Ville de Liège a réédité un dépliant d'appel en dix langues (on y trouve même le russe, le japonais, le chinois et l'esperanto) ainsi que des brochures relatives au forfait-groupes, au Cœur historique et sur les Coteaux de la Citadelle.
Il y a, également, la sortie d'un DVD promotionnel sur Liège basé sur l'illustration de trois lettres (écrites par la célèbre Lily Portugaels) de touristes qui découvrent la ville.
Depuis le mois de décembre dernier, c'est Michel Firket qui assure (pour 3 ans) la présidence de la Maison du Tourisme du Pays de Liège.
Des synergies ont été développées ente la Fédération du Tourisme de la Province de Liège et l'Office du Tourisme de la Ville de Liège.
Parmi les nouveautés: l'agenda de la Maison du Tourisme (la photo) est financé par la FTLP et réalisé par la Ville.
L'édition d'un nouveau dépliant présente au recto la carte de la province de Liège et de ses 11 Maisons du Tourisme et au verso, la carte de la zone "Pays de Liège" ainsi que l'hyper-centre de Liège, Seraing et Flémalle.
La Maison du Tourisme qui se trouve place Saint-Lambert réunit le personnel de la Ville et de la Province. A terme les bureaux de l'Office du Tourisme de la Ville se situant en Féronstrée fermeront leurs portes. Pour cela, l'échevin Firket a dans ses cartons l'implantation d'un "Espace du Tourisme" sur l'Ilot Tivoli .
Mais ce projet demande des moyens financiers non négligeables. D'autant que des budgets sont, déjà, axés pour d'autres parties de la ville. Cette proposition fera, probablement, partie des objectifs du prochain collège issu des élections communales de 2006.

* - Vous pouvez vous procurer cet agenda à la Maison du Tourisme du Pays de Liège,place Saint-Lambert, 35 à Liège ou à l'Office du Tourisme de la Ville de Liège, En Féronstrée, 92 à Liège.
Pour la somme de 8 €, vous pourrez aussi recevoir 10 numéros par an en en faisant la demande à la Maison du Tourisme: mtpaysdeliege@prov-liege.be





Christian Desloovere