• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3099836

Société

Mis en ligne le 26/01/2006

NON aux enfants dans les «centres fermés» !!! NON aux «centres fermés»!!! Venez manifester nombreux à Vottem le 29 janvier


Faisant fi des recommandations du HCR (Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies), bafouant la Convention internationale des droits de l’Enfant et d’autres règles internationales que la Belgique a pourtant ratifiées, le Ministre de l’Intérieur a décidé – avec l’accord au moins tacite du gouvernement libéral-socialiste – d’augmenter la capacité de détention de familles étrangères avec enfants en situation administrative irrégulière. A cette fin, des sections pour familles seront bientôt créées dans les centres fermés de Merksplas et de Vottem, en plus de celles qui existent déjà aux centres 127 et 127bis.
Si ce projet est mis à exécution, on peut s’attendre, dans les mois à venir, à une multiplication de drames humains avec des arrestations de familles qui vivent parfois depuis plusieurs années dans notre pays.
Pour tout démocrate, l’enfermement d’enfants, fussent-ils accompagnés de leur(s) parent(s), est INACCEPTABLE, quels que soient les aménagements en termes d’infrastructure ou d’encadrement.
- Rappelons que, selon des experts psychiatres, la détention d’enfants est assimilable à de la maltraitance psychologique. Que cette détention, qui avilit notre Etat de droits depuis plusieurs années, n’est, en pratique, pas limitée dans le temps. Qu’elle touche des familles qui attendent généralement une décision à leur demande de régularisation ou à leur ultime recours devant le Conseil d’Etat. Que les centres fermés pour étrangers restent des prisons qui cachent leur nom, les personnes qui y sont détenues n’ayant commis aucun délit.
Aucun citoyen ne doit détourner les yeux de ces pratiques car nous sommes tous concernés par le bien-être de ces enfants : ils côtoient les nôtres à l’école, dans les clubs sportifs et culturels, les mouvements de jeunesse, les lieux de culte ou de laïcité, … Leurs parents sont nos voisins, nos amis peut-être.
- Au-delà de la détention d’enfants, c’est toute la politique d’asile et d’immigration, en Belgique et dans l’Union Européenne, qui doit être questionnée sous l’angle du respect des droits fondamentaux. Certes, le gouvernement belge est (enfin !) occupé à réformer en profondeur la procédure d’asile, mais à ce jour, rien n’est prévu pour les personnes ou les familles qui, victimes des lenteurs du système actuel, se voient brusquement privées d’aide publique et menacées d’expulsion, quand bien même elles vivent en Belgique depuis longtemps et y sont parfaitement intégrées. Il faut oser débattre publiquement de la question des régularisations !

C’est pour cela qu’aura lieu une mobilisation citoyenne contre l’enfermement d’enfants, le dimanche 29 janvier à 14h, au départ du Parc de la Citadelle (Liège), pour une manifestation jusqu’aux grilles du centre fermé de Vottem.
La manifestation se clôturera par une action symbolique : il est demandé aux participants d’apporter des peluches qui seront accrochées aux grilles.

Cette mobilisation a lieu à l’appel de :
Point d’Appui asbl - CRACPE (Collectif de résistance aux centres pour étrangers) - CSC – Liège-Huy-Waremme - FGTB (Liège-Huy-Waremme) - CRIPEL (Centre régional pour l’intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère de Liège) - UDEP (Union pour la défense des sans papiers) - Ligue des Familles (Liège) - Entraide & Fraternité / Vivre Ensemble (Liège) - CIRÉ (Coordination et initiatives pour et avec les réfugiés et les étrangers) - Le Monde des Possibles asbl - Comité de vigilance des arrondissements de Huy et de Waremme - CER (Réseaux et chrétiens en route) - Sant’ Egidio - POS (Parti ouvrier socialiste) - Socialisme sans frontières ,- Association Culturelle Paul Renotte - Les Territoires de la Mémoire asbl - Femmes Prévoyantes Socialistes (Liège) - Centre d’Action Laïque de la Province de Liège

Contacts : Point d’Appui asbl : Lysiane de Sélys, 04/227.69.51 - 0496/51.90.63 ; CSC – Liège-Huy-Waremme : Fernand Antonioli, 04/340.72.02 ; FGTB – Liège-Huy-Waremme : Vincent Grignard, 04/221.97.30 ; CRACPE : France Arets, 0497/54.24.33 ; CRIPEL : 04/220.01.2