• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3172580

Société

Mis en ligne le 21/01/2006

Le « plan Marshall » dans le détail : à la Haute Ecole Léon-Eli Troclet le 25 janvier

Le 30 août 2005, le Gouvernement wallon présentait son plan d'actions
prioritaires pour le redressement wallon intitulé « plan Marshall ».

Ce mercredi 25 janvier à 19 h, La Haute Ecole de la Province de Liège Léon -Eli Troclet, catégorie économique, organisera, dans le cadre de la 3ème
saison de ses « soirées de la formation continuée », une conférence intitulée : « le Plan Marshall dans le détail ».
Cette soirée sera animée Philippe Boveroux, un expert de renom, économiste au Conseil Economique et social de la Région wallonne (CESRW). Il vous entretiendra des aspects essentiels de ce plan de relance.

Etat des lieux

Dans la seconde moitié des années 90, la Wallonie a connu une croissance économique importante, portée par une conjoncture internationale extrêmement favorable. Analysés dans le rapport sur la situation économique et sociale de 2001 et couplés à d'autres examens de diverses composantes de l'économie wallonne sur base des données disponibles de l'époque, ces faits conduisaient le Conseil Economique et social de la Région wallonne (CESRW) à conclure que la croissance enregistrée sur la période 1996-2000 fut créatrice d'emplois et plus légèrement réductrice du chômage. Réaliste toutefois, le rapport sur la situation économique et sociale de la Wallonie de 2001 précisait que si la Wallonie avait connu une forte croissance économique sur la période envisagée, il en allait de même pour l'ensemble des pays européens (UE-15), l'écart par rapport à la moyenne européenne s'étant stabilisé, mais la tendance n'étant pas encore à la convergence.
Nous sommes maintenant début 2006. Peut-on raisonnablement affirmer, sur base d'informations plus complètes, que les différentiels de croissance économique de la Wallonie par rapport à la moyenne européenne des 25 cette fois, mais également par rapport aux autres régions du pays, s'amenuisent ? Pour répondre à cette question, le CESRW a publié en décembre 2005 une publication originale intitulée « Regards sur la Wallonie 2005 ».
Que ce soit en période de croissance économique élevée (1996-2000) ou de croissance économique faible (2001-2003), les performances économiques wallonnes restent systématiquement inférieures à celles de la Flandre (à l'exception notoire de l'année 1998) et à celles de la région de Bruxelles-Capitale (à l'exception de l'année 2002). Les différentiels de croissance de la Wallonie par rapport aux régions voisines et par rapport à la moyenne européenne demeurent toutefois importants et ne se réduisent pas avec les années.
Il faut savoir que, fin des années 90, voguant sur une vague d'optimisme économique, la Wallonie s'était donné, au travers de son Contrat d'Avenir, l'objectif ambitieux de tendre vers la moyenne du PIB par habitant européen.
Dans le même temps, les pays de l'Union européenne s'engageaient, dans le cadre du Sommet de Lisbonne, à tout mettre en oeuvre pour atteindre un taux d'emploi de 70% à l'horizon 2010.
Que dire ? Les différentiels de croissance économique de la Wallonie par rapport à la moyenne européenne rendront à tout le moins la tâche extrêmement difficile, que ce soit pour atteindre l'objectif de convergence du PIB ou celui du taux d'emploi. Encore loin de l'objectif fixé, le taux d'emploi wallon a régressé entre 2000 et 2003.

En pratique

Dans un premier temps, Philippe Boveroux, présentera les principaux enseignements de « Regards sur la Wallonie 2005 ». Sur base du constat objectif que l'économie wallonne est actuellement en stagnation, le Gouvernement wallon a décidé de travailler à un plan de relance dénommé « le plan Marshall ». Ce plan a pour objectif de mettre en oeuvre les conditions nécessaires pour un redressement structurel de la Wallonie. Philippe Boveroux exposera, dans un second temps, les grands axes de ce plan approuvé par le Gouvernement wallon le 30 août 2005.
Cette soirée, première du nouveau cycle de formation continuée, qui s'étalera à raison d'une soirée par mois, de janvier à mai 2006, vous permettra de vous éclairer davantage sur cet important plan de relance de l'activité économique de la Wallonie. Après l'exposé, l'occasion sera donnée aux participants de s'exprimer et de questionner l'orateur.

Renseignements

Haute Ecole de la Province de Liège Léon -Eli Troclet, catégorie économique,
Campus 2000, Avenue Montesquieu, 6, 4101 Jemeppe (Seraing).
Tel. : 04/237.95.87 Fax : 04/237.96.52 Courriel :francine.rorive@prov-liege.be