• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3097534

Politique

Mis en ligne le 19/01/2006

Elections communales d'octobre 2006 : Michel Firket, tête de liste du Centre démocrate humaniste

Pour les élections communales du 8 octobre à Liège, le Centre démocrate humaniste n’a pas encore de programme – ce sera chose faite en mai. En revanche, autour de ses valeurs, il a déjà rassemblé quarante quatre noms sur une liste qui doit en comprendre quarante neuf pour être complète. Le Centre démocrate humaniste escompte deux élus supplémentaires ce qui le ramènerait au résultat obtenu en 1994 par le PSC liégeois. Il espère demeurer présent au Collège comme c’est le cas depuis dix-huit ans. De préférence avec l’actuel partenaire socialiste. Toutefois, le Centre démocrate humaniste affirme n’avoir pas conclu d’accord pré-électoral, ni écrit, ni verbal. « On ne change pas une équipe qui gagne » se contente de dire Michel Firket qui mène la liste. De cette liste d’appelés, deux noms « traditionnels » disparaissent : William Ancion qui a choisi d’être premier à Paris plutôt que troisième à Liège et Hector Magotte.

Comme lors de toute présentation de liste électorale, les dirigeants du Centre démocrate humaniste ont insisté sur l’équilibre local qui a présidé au choix des candidatures dont la moyenne d’âge est de 45 ans. Le vétéran a 73 ans, fidèle à sa devise auquel il a ajouté les mots « et parce que » en sorte que maintenant elle se lit : « Toujours là quand et parce qu’il le faut ». Ce qui est une manière élégante de dire qu’il apportera toute son expérience a une équipe composée de vingt femmes dont la benjamine a 21 ans. Dix neuf candidatures sont des moins de quarante ans, neuf sont des « quadra », neuf des « quinquas » et six des sexagénaires.
Présentant les divers membres de sa formation, le leader a promis que les unes et les autres se sont engagés « au corps à corps » avec l’ensemble de la population liégeoise tout au long de cette campagne électorale.





Pierre André