• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3096721

Culture

Mis en ligne le 12/01/2006

Jacques Vergès, invité des «Grandes Conférences Liégeoises»


Jacques Vergès sera le jeudi 19 janvier prochain l’invité prestigieux des Grandes Conférences Liégeoises, associées, pour la circonstance, à l’Ordre des Avocats du Barreau de Liège.
« On l'encense ou on l'accable. On l'adore ou on le hait. On le présente tantôt comme un manipulateur avide de publicité, tantôt comme l'avocat des obscurs et des sans-grade. » déclarait Gilles Gaetner dans l’ Express du 5 décembre 2002.
Personnage complexe, voire inclassable, Jacques Vergès s’est distingué ces derniers mois par la polémique créée autour de la défense de Saddam Hussein. On le dit iconoclaste, imprévisible, insolent. Il ne nie ni ses coups de gueule, ni son insolence. Avocat très controversé, il ne connaît aucune limite lorsqu’il s’agit de faire éclater la vérité ou de comprendre l’autre même lorsque cet autre s’appelle…Milosévic.

Son parcours :

Avocat né le 5 mars 1925 à Oubone (Thaïlande), fils d'une institutrice vietnamienne et du docteur Raymond Vergès, alors consul de France en Thaïlande, Jacques Vergès s'engage à 17 ans dans les Forces Françaises Libres, adhère au Parti communiste en 1945, réside à Prague de 1951 à 1954 comme cadre du mouvement communiste international. Il quitte le PCF en 1957. De 1970 à 1978, il disparaît : Jacques Vergès a toujours entretenu le mystère sur cette période. Au carrefour du politique et du judiciaire, il a associé son nom à de nombreux procès sulfureux et très médiatisés ; notamment, ceux de Djamila Bouhired, de Klaus Barbie en 1987, de Roger Garaudy, de Georges Ibrahim Abdallah, de Moussa Traoré, de Paul Barril, d'Omar Raddad en 1994, du terroriste Carlos, de Bernard Bonnet, de Slobodan Milošević, ainsi que du chef d'État irakien déchu, Saddam Hussein.
Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Avocat du diable, avocat de Dieu, Maître Jacques Vergès et Père de La Morandais, Presses de la Renaissance, Paris, 2001, Dictionnaire amoureux de la justice, Plon, 24 octobre 2002, Les erreurs judiciaires, Presses Universitaires de France - PUF, 15 novembre 2002, Passent les jours et passent les semaines : rien de ce qui est humain ne m'est étranger Journal de l'année 2003-2004, Plon, 10 février 2005.

Rappel important :
Les Grandes Conférences Liégeoises, victimes de leur succès, se voient dans l’obligation de quitter une nouvelle fois la Salle Aadémique de l’Ulg pour le Palais des Congrès, salle de l’Europe (1000 places).

Renseignements et réservations : Adultes 8 € Etudiants /dem. d’emploi 5 €
-Infor Spectacle : 04 221 92 21 ou 04 222 11 11 Belle-île : 04 341 34 13 Site www.gclg.be Réservation indispensable vu le succès !