• Visiteur(s) en ligne : 1
  • |
  • Visiteurs total : 3098093

Tourisme

Mis en ligne le 10/01/2006

Des cravates aux motifs du VIIème siècle et des foulards du X III ème

C’est à la fin de l’année dernière qu’a été lancée dans le cadre de l’opération « De saint Lambert… au Pays de Liège » une nouvelle gamme de « produits dérivés » (cravates et foulard) inspirés de soieries anciennes conservées au Trésor de la Cathédrale de Liège.
Cette nouvelle gamme de produits dérivés s’inscrit dans une volonté commune de la FTPL et du Trésor de la Cathédrale de Liège de valoriser les richesses du patrimoine historique, culturel et touristique du Pays de Liège.
Comme le rappelle Olivier Hamal, président de la Fédération du Tourisme de la Province de Liège (FTPL) : « Cette volonté s’était déjà concrétisée, en 2004, par la sortie d’un produit touristique d’appel général, sous la forme d’une brochure intitulée « Sur les traces des princes… » et qui invite les visiteurs à mettre leurs pas dans les empreintes de l’Histoire, celle de la Principauté épiscopale de Liège mais aussi du Duché du Limbourg et de la Principauté abbatiale de Stavelot-Malmedy. Cette brochure préfigurait déjà le lancement de « produits dérivés » puisqu’elle présentait également une série de publications sur ces thèmes, comme le livre « Histoire de la principauté de Liège » (Bruno Demoulin et Jean-Louis Kupper, Editions Privat), celui de Philippe George, « Reliques et arts précieux en pays mosan » (Editions du CEFAL) ou encore les réalisations de l’ASBL « Musique en Wallonie ». Rappelons également le lancement, au printemps dernier, du nouveau produit touristique combiné Archéoforum/Palais/Trésor de la Cathédrale sur le thème « Vivez une journée de Prince-Evêque, et il en va de même au printemps 2006 avec un circuit touristique sur la thématique de la famille de La Marck. »

Une cravate (déclinée en deux versions) et un foulard

Et le député provincial d’ajouter : « Je ne fume pas, je ne bois pas, mais…j’aime beaucoup les cravates. Aujourd’hui, la FTPL et le Trésor de la Cathédrale de Liège ont décidé d’aller plus loin dans la démarche en s’associant au travers d’une convention de partenariat, pour créer une cravate (déclinée en deux versions) et un foulard directement inspirés de soieries anciennes et précieuses, conservées au Trésor de la Cathédrale de Liège. Ces articles sont les premiers d’une gamme complète qui sera proposée à la vente. »
Le motif qui a été choisi pour les cravates est un tissu byzantin du VIIe siècle. Il représente le monogramme d’Heraklius (empereur byzantin 610-641), un motif cruciforme géométrique composé des lettres grecques du nom d’Heraklius.

Ce tissu, issu d’un atelier impérial de Constantinople, est très important, car c’est le premier textile byzantin daté ce qui a permis la datation d’autres tissus. Il provient de la châsse de Sainte Madelberte, abbesse du Monastère de Maubeuge et contemporaine de Saint Lambert. La châsse est conservée à la Cathédrale de Liège. Le tissu d’Héraclius est une des pièces remarquables de la collection des textiles anciens du Trésor de la Cathédrale de Liège.
La cravate existe en deux déclinaisons du même motif : l’une bleu sur fond rouge et l’autre bordeaux sur fond ocre. Elle est vendue au prix de 50€.
Le motif qui a été choisi pour le foulard est un décor hispano-mauresque du XIIIe siècle, du Trésor de la Cathédrale de Liège, figurant des chevaux adossés et affrontés autour du « hôm », arbre sacré des anciennes civilisations orientales. Cette soierie nous provient de la châsse de Saint Simètre à Lierneux. Le foulard est vendu au prix de 125€.
Ces pièces remarquables peuvent être achetées dans les points de vente suivants : à la Maison du Tourisme du Pays de Liège, au Trésor de la Cathédrale de Liège, à l’Archéoforum, au Musée de l’Art wallon, chez le tailleur Aldo Rizzo (qui s’est chargé de tous les contacts pour la réalisation de ces pièces) et sur commande auprès de la Fédération du Tourisme de la Province de Liège.

Deux croisières « Dans le sillage des Princes-Evêques de Liège »





Par ailleurs, toujours dans le cadre de l’opération « de Saint Lambert … au Pays de Liège », la Fédération du Tourisme de la Province de Liège a également présenté le programme des deux croisières en bateau-hôtel sur la Meuse, organisées au printemps prochain. Ces croisières emmèneront les passagers sur les traces – ou plutôt dans le sillage – des princes-évêques, de Maastricht à Sedan, en passant par Liège, Huy, Namur, Dinant, Bouillon et Givet.
La première croisière démarrera de Maastricht le dimanche 28 mai pour arriver à Givet/Sedan le mercredi 31 mai. La croisière retour partira de Givet/Sedan le mercredi 31 mai et se terminera en apothéose, le dimanche 4 juin, par les festivités entourant la reconstitution de la Joyeuse entrée du Prince-Evêque Erard de la Marck à Liège, le 30 mai 1506.





Ga. L.