• Visiteur(s) en ligne : 7
  • |
  • Visiteurs total : 3172130

Théâtre

Mis en ligne le 10/12/2005

"L'Echelle planétaire"

C’est évidemment le pied lorsque, pour vous présenter un spectacle, une compagnie, un groupe théâtral ou musical a la bonne idée de vous envoyer quelques extraits soit sur Cd soit sur DVD. Le Pébroc Théâtre et qui sera à Liège, ce mardi 20 décembre, pour un spectacle unique « L’échelle planétaire » de Marc Frémond l'a fait.
Cette pièce sera jouée à 20h, sous le chapiteau des « Baladins du Miroir » installé sur l’Esplanade Saint-Léonard.
Signalons aussi que c’est à l’initiative du Théâtre Royal de l’Etuve que le «Pébroc Théâtre » de Caen (Normandie-France) a pu venir présenter ce spectacle haut en couleur (et le terme ici est vraiment bien choisi) et tellement de circonstance, dans l’époque politiquement troublée que nous connaissons, tant en France qu’en Belgique.

« L’Echelle planétaire » : dramatique, tellement vrai, mais aussi désopilant

Comme nous l’avons constaté en visionnant les extraits vidéo (plus de 10 minutes du spectacle), vous ne vous y ennuierez sûrement pas et probablement que vous en redemanderez. Œuvre tout à fait originale dans laquelle on peut, à la limite, retrouver des influences d’Alfred Jarry, Boris Vian ou encore Kafka , « L’échelle planétaire » est l’histoire de trois responsables qui ont confisqué le Pouvoir.

Ils règnent sans mesure sur une Terre en feu où les massacres, les famines, les injustices conduisent les populations à la mort.
Mais rassurez-vous, si le sujet est dramatique, voire dramatiquement actuel, il n’en est pas moins traité avec un humour certain, voir un certain humour que n’aurait pas dédaigné Pierre Desproges, pour ne citer que lui. D’une façon caustique par moment, aigre-douce par d’autres et aussi hilarante encore, la pièce s’attache à démonter les incohérences de la hiérarchie (vous avez dit principe de Peter ?), l’influence des rapports de force et leurs conséquences terribles...
Pensez à ce qui se passe actuellement de par le monde. Ce n’est vraiment pas joyeux du tout, même si, à nous journalistes, on n’arrête pas de nous dire : soyez positif, ne noircissez pas, donc, en quelque sorte, ne relatez pas ce que vous voyez. Mais heureusement, le théâtre n’a pas à tenir compte de ces conseils amicaux

Comme nous l’écrivons plus haut : le cynisme toisant la misère, l’hypocrisie pétrifiant tout ce qui ressemble à un sentiment : les thèmes traités dans « L’Échelle planétaire » ne prêtent pas à rire. Et pourtant... Les clowns et les bouffons ne nous enseignent-ils pas que la cruauté est le premier ressort comique ? Le spectacle permet d’aborder des sujets sensibles, sur un ton ubuesque et poétique, testant notre capacité à la dérision et à l’optimisme.
Une fameuse école de vie et, à la veille de Noël, un message à méditer vraiment, et bien plus riche encore que tous les évangiles, parce que humain, tout simplement.

Ceux qui défendront le spectacle

- Texte et mise en scène : Marc Frémond
- Avec : Dominique Langlais, Bruno Lecoq, Marc Frémond
- Conseiller artistique : Stéfano Gilardi.
- Lumière : Samuel Dosière.
- Son : Antonio Egea.
- Décor : Pépito Espin-Anadon.
- Costumes : Fabienne Desflèches.
- Photos : Sylvain Guichard.

Le Pébroc Théâtre

Le Pébroc Théâtre a été créé en 1983. Jusqu’en 1996, il s’est nommé « Frémond et Compagnie » et a produit les spectacles solos de Marc Frémond. La forme visuelle, prédominante dans ces spectacles, leur a permis d’être joué à la fois en France et à l’étranger.

Au fil du temps, Marc Frémond s’est mis à écrire des formes courtes (poèmes, chansons) pour arriver en 1996 avec le désir de réunir une équipe pour la création de la première pièce qui lui a valut une reconnaissance en tant qu’auteur, Le Grand voyage. Créé en coproduction avec le CDN de Normandie / Comédie de Caen, ce spectacle a été joué au Festival d’Avignon 1999, et a tourné pendant cinq ans.
Depuis, les créations se sont enchaînées : « Chambre au Nord » en 2001 (pièce écrite au Centre national des écritures du spectacle à la Chartreuse de Villeuneuvelès- Avignon) puis « Le Plongeon de Narcisse » en 2002.
La compagnie a régulièrement travaillé en milieu scolaire, notamment à travers l’opération Collèges au Théâtre ce qui a permis, lors la saison 2002/03, au Pébroc Théâtre d’intervenir 170 heures dans les collèges et lycées de Normandie.

* En pratique :« L’Echelle planétaire » par le Pébroc Théâtre de Caen, sous le chapiteau des « Baladins du Miroir », esplanade Saint-Léonard – Liège, en collaboration avec le Théâtre Royal de l’Etuve de Liège., le mardi 20 décembre à 20 h.
Réservations et renseignements : 04.222.06.96





Gaston Lecocq