• Visiteur(s) en ligne : 6
  • |
  • Visiteurs total : 3171290

En Ville

Mis en ligne le 05/12/2005

Quand le bourgmestre représente Liège à l'Assemblée Générale de l'A.I.M.F. à Madagascar

Participation de la Ville de Liège à l’Assemblée générale de l'Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) des 26 et 27 novembre 2005 à Antananarivo (Madagascar)

Lors du Collège échevinal de ce jeudi 1er décembre, le bourgmestre Willy Demeyer a fait rapport aux membres du Collège, de la participation de la Ville de Liège et de sa présence au travaux de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) qui s’est réunie en Assemblée Générale les 26 et 27 novembre 2005 à Antananarivo (Madagascar), sous la présidence de Bertrand Delanoë, Maire de Paris.
Comme l’explique le bourgmestre : « Cette association internationale est active dans la coopération au développement sur base décentralisée. Elle favorise l’échange d’expériences entre une centaine de villes francophones et assure le financement de projets concrets contribuant au développement des villes membres et mettant en œuvre les objectifs du millénaire fixés par les Nations Unies pour éradiquer la pauvreté. »
Ses principales sources de financement sont les cotisations des villes. Après Paris, Liège est la deuxième ville contributrice (25.000 EUR) au fonds de coopération géré par l’association et fait partie de son Bureau.
Et de poursuivre : « La Ville de Liège y joue donc un rôle actif, notamment par la mise à disposition d’experts chargés d’aider à la conception et à la réalisation de projets.
Précédant l’Assemblée Générale, le Bureau de l’AIMF s’était réuni le 25 novembre 2005 pour adopter 14 nouveaux projets pour un montant total de 733.000 EUR. »
Et parmi ceux-ci, le bourgmestre était heureux de constater qu’une de ses villes jumelles à laquelle elle a apporté son soutien, Lubumbashi, a reçu un montant de 100.000 EUR pour terminer les travaux nécessaires à l’édification d’une deuxième halle au marché de Luwowoshi.
Rappelons que ce dossier, soutenu par la Ville de Liège, vient compléter les autres projets de coopération menés sur base bilatérale entre Liège et Lubumbashi dans le domaine de l’Etat civil, l’environnement et l’économie.
Par ailleurs, l’Assemblée Générale a également permis de faire le point sur les diverses possibilités offertes par la "micro-finance", concept retenu comme thématique de l’année 2005 par les Nations Unies.
C’est ainsi que Willy Demeyer a pris connaissance des possibilités d’application dans les villes, tant des pays développés qu’en voie de développement.
En outre, comme l’a annoncé le bourgmestre : « D’ores et déjà, le principe d’un rendez-vous est fixé avec Monsieur Jacques Attali, Président de « Planetfinance » pour une réunion sur le sujet afin d’examiner les possibilités de mettre en place chez nous, des mécanismes de "micro-finance" pour développer l’activité des personnes sans emploi. »
Enfin, deux autres décisions doivent encore être mentionnées :
« Nancy, ville jumelée à Liège, a été admise en qualité de membre de l’AIMF. Cette décision appuyée par Liège permettra aux deux villes partenaires de concerter leur action au sein de l’AIMF.
Les villes membres ont décidé de célébrer en 2006 le centenaire de la naissance de Léopold Sédar Senghor, homme d’Etat, de culture et de tolérance, en développant diverses initiatives.
Par ailleurs, sensibilisée par l’ONG "François Xavier Bagnoud", la Ville de Liège soutiendra le 7 mai prochain la Journée mondiale des Orphelins du SIDA dont sont victimes à l’heure actuelle 15 millions d’enfants dans le monde.
Enfin, des contacts ont été pris sur place avec des producteurs malgaches de vanille (Madagascar est le premier producteur mondial de vanille) pour favoriser l’exportation de ce produit recherché en wallonie. »





Ga. L;