• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3696042

Expositions

Mis en ligne le 15/12/2019

TOUTÂNKHAMON : MYSTÈRE À LA GARE DES GUILLEMINS DE LIÈGE


Une exposition pharaonique à Liège : « Toutankhamon, à la découverte du pharaon oublié ». Ce mystérieux pharaon attend votre visite en gare des Guillemins à Liège depuis ce samedi 14 décembre. Il y sera jusqu’au 31 mai 2020. Sur les pas de Howard Carter et de Lord Carnarvon, nous avons visité cette exposition (un espace de 1800 m2) pour vous. Malgré la terrible malédiction du pharaon… qui n’est qu’un mythe, rassurez-vous.

À l’approche du centenaire de l’ouverture du tombeau de Toutankhamon, cap sur la quête fascinante de Howard Carter, l’archéologue britannique à l’origine de l’une des découvertes les plus mythiques de l’histoire de l’archéologie et surtout de l’égyptologie.
Signée Europa Expo, cette exposition inédite allie la rigueur de la recherche scientifique à un parcours narratif et pédagogique. Elle raconte la vie au temps du règne de Toutankhamon, la mort du roi et la fascination qu’il exerce encore aujourd’hui. Une occasion exceptionnelle de découvrir l’histoire non romancée du célèbre archéologue Carter ou encore la passion de la Reine Elisabeth de Belgique pour l’Egypte.

DÉCOUVRONS L’EXPOSITION

A l'aventure sur le Nil

Cette partie relate l’histoire de la rencontre entre l’archéologue Howard Carter et son mécène Lord Carnarvon. Elle met en lumière les indices archéologiques et les événements qui ont mené à la mise au jour des premières marches du tombeau le 22 novembre 1922.

C’est en photos (d’époques) que nous pénétrons dans une des plus fabuleuses histoires de l’archéologie et surtout de l’égyptologie du siècle dernier. Il y aura bientôt 100 ans qu’un tombeau perdu et ignoré, celui du plus jeune pharaon d’Egypte Toutânkhamon était découvert dans la Vallée des Rois. Ces photos décrivent le travail accompli sur place et la découverte ainsi que la visite lors de l’inauguration, un an plus tard, du site (consolidé et nettoyé) par la reine Elisabeth de Belgique, grande passionnée de cette histoire.

La reconstitution d’un salon avec large baie du bateau qui a amené scientifiques, curieux et déjà des touristes donne un aperçu (superbe photo panoramique actuelle) de la navigation sur le Nil à l’approche de la Vallée des Rois que l’on distingue dans le lointain. En passant par ce salon, en découvrant une reconstitution du bureau de campagne de Howard Carter(la photo), nous entrons alors dans le vif du sujet.

La tombe et sa fouille

Cet espace s’intéresse à la tombe – avec une reconstitution à l’identique – et à son dégagement par Carter et les membres de son équipe durant 10 années. Une salle est également consacrée à l’analyse de certains objets issus des fouilles, évocation des composantes de la vie du pharaon :
• l’écriture • la musique • l’hygiène • l’alimentation • la guerre • les relations diplomatiques • …

L’Égypte de Toutankhamon

Le visiteur est confronté ici au contexte historique et géographique dans lequel a vécu Toutankhamon et ses contemporains tout en s’attardant sur certains éléments de sa vie, de sa régence et de sa mort. Les thèmes abordés sont liés à la vie quotidienne et au fonctionnement de la société :
• la hiérarchie sociale • la femme et son statut • l’art et ses conventions • la religion • la thanatologie avec la momification • …

DES OBJETS AUTHENTIQUES… …… ET DES RÉPLIQUES D’UNE QUALITÉ EXCEPTIONNELLE

De nombreux objets archéologiques issus de grands musées européens et de prestigieuses collections privées inconnues du grand public, appuient les récits retraçant les multiples facettes de la vie quotidienne de la XVIIIe dynastie égyptienne (-1550 à -1292).

Le tombeau de Toutankhamon est reconstitué avec une série exceptionnelle de productions fidèles réalisées par les ateliers dépendant du Ministère des Antiquités égyptiennes. Le visiteur s’immerge ainsi dans le tombeau tel qu’il a été découvert par Carter en 1922. On y découvre notamment la réplique du célèbre sarcophage en or massif (le vrai pèse quelques 250 kg d’or et vaut plus de 10 millions d’euros)
Les différentes reconstitutions offrent un moment de magie exceptionnelle aux visiteurs. Des produits utilisés pour les peintures murales jusqu’aux moisissures constellant les murs de la tombe, en passant par les procédés d’écriture utilisés en Égypte il y a 33 siècles, aucun détail n’a été négligé !

Une plongée au cœur même de l’Egypte Antique s’ouvre aux visiteurs grâce à la reproduction d’une partie du Palais Royal. La reproduction de l’atelier du sculpteur Thoutmose constitue une première mondiale. Cette réalisation originale permet de s’immerger dans le processus de création de l’artiste. Sculpteur officiel du père de Toutankhamon (Akhénaton), Thoutmose est célèbre pour avoir créé le fameux buste de Néfertiti (la photo). Néfertiti (dont le nom signifie « la belle est venue » ou « la parfaite est arrivée ») est la grande épouse royale d'Akhenaton, (mais tout le monde n’est pas d’accord) l'un des derniers rois de la XVIIIe dynastie et ne serait pas la mère de Toutânkhamon.. Elle a vécu aux environs de 1370 à 1333 av. J.-C.

Au sortir de la tombe

Nous pénétrons alors au cœur des événements survenus après la découverte, ainsi qu’à son impact direct et indirect sur la politique, l’égyptomanie et l’égyptologie. Cette partie aborde successivement :
• les ennuis politiques que Carter a rencontrés avec les nationalistes égyptiens • l’emballement médiatique et touristique qui suivit l’annonce de la découverte • la visite en Égypte de la reine Élisabeth en compagnie de l’égyptologue belge de renom, Jean Capart, et ses répercussions sur l’égyptologie en Belgique • recherches actuelles sur l’ADN des momies • tentatives de reconstitutions du physique du pharaon • …

Cautionnement scientifique et soutien du palais royal.

S’adressant, bien sûr, aux passionnés de l’Egypte antique, mais pas seulement, l’exposition ambitionne de toucher le public le plus large possible, en ce compris les enfants et les écoles, qui figurent parmi les visiteurs principaux des expositions organisée par Europa-Expo.

«Toutankhamon, à la découverte du pharaon oublié» est cautionnée par des scientifiques de haut niveau qui participent étroitement à l’élaboration du projet. À la tête de ce comité scientifique se trouve Dimitri Laboury, Directeur de recherches au F.R.S. - FNRS et Professeur adjoint d’Histoire de l’art et archéologie de l’Égypte pharaonique à l’Université de Liège. Spécialiste de l’époque, il est l’auteur d’une importante biographie d’Akhénaton, qui fait autorité sur le sujet. Il est accompagné de Simon Connor, ancien conservateur au Museo Egizio de Turin et fellow (chercheur) au Metropolitan Museum of Art de New York. Actuellement, il est chargé de recherche au F.R.S. - FNRS et chercheur à l’Université de Liège.
Pour se rapprocher au plus près de la réalité historique, les deux co-commissaires scientifiques sont accompagnés dans leur travail par : Jean-Michel Bruffaerts, historien et spécialiste de Jean Capart ; Hugues Tavier, restaurateur de renom (Université de Liège / ENSAV La Cambre), est spécialisé en archéologie expérimentale et possède 20 ans d’expérience de terrain en Egypte ; Alisée Devillers et Claudia Venier, doctorantes en égyptologie à l’Université de Liège.
Enfin, signalons le soutien apporté à l’exposition par le Haut Patronage de la Reine, une collection d’objets et de photos ramenés, à l’époque, par la Reine Elisabeth et qui a été prêtée pour la première fois par le Palais Royal.

Europa Expo : une organisation au service de la « culture » depuis 25 ans

Depuis « TOUT HERGÉ » en 1991, en passant par « TOUT SIMENON » (1992), « J’AVAIS 20 ANS EN 45 » (1995), » MADE IN BELGIUM » (2005), « DE SALVADOR À DALÍ » (2016) et dernièrement « GENERATION 80 EXPERIENCE » (2018), l’ensemble des expositions d’Europa Expo a attiré, au total, plus de 3.000.000 de visiteurs belges et étrangers.

Infos pratiques

«Toutankhamon, à la découverte du pharaon oublié», du 14 décembre 2019 au 31 mai 2020. Gare des Guillemins- Liège.
Autres renseignements pratiques et « tickets en ligne » sur www.europaexpo.be.

Réservation groupes & visites guidées : 04 224 49 38

Les photos(© G.Lecocq) de haut en bas :








- Reconstitution de la tombe royale avec les objets devant aider le pharaon à voyager dans l'au-delà.



- Reconstitution du sarcophage en or



- Extraction du sarcophage en bois du sarcophage en or



- un des nombreux chars du pharaon dont il était très friand.



- Reconstitution d'une salle du palais royal à Thèbes.





GASTON LECOCQ