• Visiteur(s) en ligne : 7
  • |
  • Visiteurs total : 3213782

Santé

Mis en ligne le 01/12/2005

Journée mondiale contre le SIDA : à Liège aussi


C’est ce mercredi30 novembre, à la veille de la « Journée mondiale contre le Sida » qui a lieu traditionnellement le 1er décembre que la Province de Liège et l’ASBL « Sid’Action » Pays de Liège » ont, au Palais Provincial, lancé le 1er « Car de dépistage Sida – I.S.T » en milieux défavorisés.
Ce car qui sera en fonction dès 2006, proposera, en nocturne, des tests de dépistage gratuits et anonymes du Sida, mais également sur les hépatites et les infections sexuellement transmissibles (I.S.T).
Il s’agit en fait d’une première en Belgique, si pas au monde et ce car renforce encore le potentiel des services de dépistage mis à la disposition de la population, par la Province de Liège qui, dans ce domaine est probablement à la pointe en Belgique.
Un car qui, si l’on peut dire et bien malheureusement, tombe à point nommé lorsque l’on sait que, chez nous, trois nouveaux cas de sida sont détecté chaque jour.
Ce car nouveau (la photo) devrait permettre à celles et ceux qui, pour des tas de raisons, n’osent pas se rendre dans un centre hospitalier normal ou qui n’en ont pas les moyens, d’effectuer le test.
Il leur est garanti l’anonymat le plus absolu. Pour connaître le résultat du test pour lequel plusieurs jours sont nécessaires, les personnes concernées pourront soit se représenter à nouveau dans le car ou demander que l’on transmette le résultat à une personne de confiance comme par exemple à son médecin traitant ou tout autre…

Aujourd’hui, on ne peut que prévenir à propos du sida


Et que faire contre cette maladie qui, si elle se soigne, reste toujours mortelle à plus ou moins brève échéance ?
En effet, il n’existe ni vaccin et les thérapies qui soulagent les malades du sida, sont souvent très lourdes. D’autant que si de par le monde, les chiffres les plus alarmants sont toujours de rigueur, on sait qu’en Belgique, en date du 31 décembre 2004 et depuis le début de l’épidémie, près de 18.000 personnes ont été déclarées séropositives et que 3.350 d’entre elles ont déclarés la maladie.
Comme l’avait expliqué le député permanent Georges Pire en charge de la « santé » à la Province il y a deux semaines : « La seule manière d’enrayer l’épidémie est actuellement la prévention… »
C’est d’ailleurs dans ce cadre que depuis le 21 novembre dernier, le service « santé » de la Province en collaboration avec l’ASBL « Sid’Action au Pays de Liège » a organisé (l’opération se terminant le vendredi 2 décembre) deux semaines d’information vis-à-vis des jeunes.
En passant par le bus « Sex’Etera », (installé dans la Cour Notger du Palais- la photo) ils y recevront information ludique sur le Sida et en outre, tous les jours et trois fois par jours, la « Compagnie du Parking » leur proposera des saynètes humoristiques sur le même thème. Par ailleurs, toujours au Palais Provincial, un stand du CLPS (Centre liégeois pour la Promotion de la Santé) était aussi présent pour délivrer toutes les informations disponibles sur la terrible maladie qui peut atteindre n’importe qui et dans n’importe quel milieu, s’il n’est pas suffisamment informé.

PS & Love à Liège

Les élus PS participeront ce 1er décembre, à la distribution de 15.000 préservatifs et un préservatif géant sera installé dans le centre-ville.
C’est parce que près de 40 millions de personnes sont atteintes du SIDA à travers le monde. 18.000 belges infectés depuis l’apparition du virus et que 3 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour dans notre pays, parce que aussi, malgré les nombreux progrès de la recherche, le SIDA ne se guérit toujours pas. Le seul moyen de se protéger est le préservatif. Or, on remarque que quand les campagnes de sensibilisation diminuent, les gens, et en particulier les jeunes, ont tendance à ne plus se protéger.
C’est pour cette raison que pour la troisième année consécutive, les élus PS ont décidé de se mobiliser à Liège et ailleurs…
A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA, des élus PS arpenteront 8 villes en Wallonie et à Bruxelles pour faire capoter le SIDA. 15.000 préservatifs seront ainsi distribués à Liège, Charleroi, Bruxelles, Louvain-la-Neuve, Mons, Namur, Tournai et Dinant.

A Liège, ces jeudi 1er et vendredi 2 décembre, les élus PS distribueront des préservatifs dans les écoles, les bars et le centre-ville avec un message de sensibilisation sur l’état des lieux en Belgique et dans le monde, les avancées en la matière et les revendications politiques.
Par ailleurs, un préservatif géant siègera durant ces deux journées au croisement de la rue Pont d’Ile et de la rue des Dominicains.
Le PS profite du 1er décembre pour rappeler ses propositions :
- Lutter contre la banalisation du Sida et multiplier les campagnes de sensibilisation à la prévention notamment dans les écoles
- L’amélioration de la qualité et la cohérence de l’éducation affective et sexuelle par une reconnaissance des manuels scolaires
- L’amélioration de l’accessibilité financière, géographique et culturelle des moyens de protection contre les MST et de contraception
- Renforcer la cohérence des politiques de santé à tous les niveaux de pouvoir
Le programme
Jeudi, à 16h, Willy Demeyer et Christie Morreale inaugureront au croisement de la rue Pont d'Ile et de la rue des Dominicains l’installation d’un préservatif géant. Ils se rendront ensuite dans les Hautes Ecoles et Université de Liège pour entamer la distribution des préservatifs.
Vendredi, dès 22h30, Jean-Claude Marcourt, Thierry Giet, Marie-Claire Lambert, Alain Mathot, Willy Demeyer, Christie Morreale et bien d’autres encore poursuivront leur distribution dans le Carré, sur le Village de Noël et, enfin, au Millenium.

Pour les jeunes, on n’en fera jamais assez pour qu’ils comprennent tout l’intérêt de se protéger malgré les ukases d’un Vatican plus rétrograde que jamais.





G. Lecocq