• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3320504

Quartiers

Mis en ligne le 10/06/2018

BAVIERE : LES TRAVAUX ONT DEBUTÉ


Ce mercredi 6 juin, les grands travaux ont débuté sur le site de Bavière ! Situé à la pointe du quartier d’Outre-Meuse à Liège, entre la Meuse et la Dérivation, le site de Bavière est laissé à l’abandon depuis l’arrêt, en 1985, des activités de l’hôpital qui lui a donné son nom. On va enfin redonner au quartier la vie qu'il mérite.

La Province de Liège s’engage dans de nouvelles perspectives de services aux citoyens qui prendront place dans un écrin architectural conçu sur-mesure, avec le soutien des FONDS FEDER et de la Wallonie, dans le portefeuille de la Ville de Liège « Liège en transition » (2014-2020).

A l'occasion du lancement des travaux, Paul-Émile Mottard, député provincial - président soulignera : « Ce lieu va favoriser la transversalité, pour stimuler l’émergence de projets co-construits, ainsi que la circulation des usagers entre les différents espaces ou services, et encourager la participation citoyenne. L’une de ses missions sera de ‘‘booster’’ l’accès et la participation de toutes et tous à la Culture. »

Cela fait déjà plusieurs années que la Province de Liège mène une réflexion sur le devenir de la bibliothèque Chiroux, s’agissant d'un lieu de culture et de recherche pour de nombreux étudiants. La Province de Liège a entre autres été interpelée par le départ de Théâtre de la Place qui occupait la place de L'Yser, ainsi Bavière apparaissait naturellement comme une opportunité dans un quartier où l'on recense par ailleurs près de 9.000 étudiants (Haute Ecole de la Province de Liège sur le site du « Barbou », Ecole supérieure des Arts Saint-Luc, Académie de Musique, écoles secondaires).

Pôle des savoir, Centre de ressources, Exploratoire des Possibles, Pépinière d’Entreprises…

Cette infrastructure d’un nouveau genre relèvera des défis fusionnant culture, numérique, lecture publique et innovation, dans un seul bâtiment positionné sur 5.000 m² constructibles, au cœur du triangle de Bavière, et qui devrait accueillir quelque 1.300 personnes chaque jour.
Au sein du futur bâtiment prendront place, dans un fonctionnement totalement transversal :

• un Pôle des Savoirs comprenant :
- Un Centre de Ressources, où la connaissance se développera sous tous les supports pertinents dans une optique d’accès et d’enjeux de lecture publique. Et ce, plus encore qu’auparavant, bien que la Bibliothèque Chiroux soit déjà très attentive et efficace en la matière ;
- Des espaces de convivialité et de participation citoyenne tels que l’Agora (lieu polyvalent, d’accueil général et de distribution des circulations vers les différentes zones), un espace cafétéria/brasserie, un forum d’actualité (lieu de « repos » donnant accès aux actualités : informations quotidiennes, périodiques...) et l’artothèque ;
- Une salle modulable qui permettra la diffusion de spectacles ainsi que la mise en place d’événements de diverses formes (rencontres littéraires, conférences…).
• un Exploratoire des Possibles: lieu consacré à la création artistique
La recherche/expérimentation/création s’épanouiront à l’Exploratoire mais également au Digital Lab (lieu équipé en matériel de réalité virtuelle et animé entre autres par les chercheurs du Centre d’étude des Cultures Numériques de l’Université de Liège) ;
• une Pépinière d’Entreprises dédiée à l’accueil d’entreprises culturelles et créatives (ICC) qui devra intégrer plusieurs étapes du parcours résidentiel des entreprises : espace de co-working, incubateur, accélérateur, résidence.

La fin des travaux est programmée en septembre 2022 tandis que le budget consacré à cet outil représente un investissement de 36.479.510 €, assuré conjointement par la Province de Liège (15.235.397 €), les FONDS FEDER (9.441.828 €) et la Wallonie (11.802.285 €).

Réponse à trois enjeux

Pour sa part, le député provincial en charge des Infrastructures et de l’Environnement, André Denis, résumera : « À l’image de ce qu’il abritera, le Pôle des Savoirs, Exploratoire des Possibles et Pépinière d’Entreprises, dans sa conception architecturale, se tourne vers demain ! ».



Cette nouvelle infrastructure répond à trois enjeux :
- Requalification urbaine d’une friche « industrielle » ayant abrité l’hôpital de Bavière et ce, dans une optique de démocratie culturelle et participative ;
- Positionnement stratégique de Liège comme Métropole en mettant l’accent sur la notion de mise en réseau, mutualisation, smart cities, au sein des grands projets et des acteurs liégeois, nationaux, eurégionaux, internationaux ;
- Evolution et modernisation des services rendus par la Province aux citoyens (bibliothèque, éducation permanente, jeunesse) et des infrastructures en lien avec les nouveaux usages liés au numérique et à l’innovation sociale.

Qui a dit que les Provinces n'avaient plus leurs raisons d'être…?. Si on devait attendre, pour ce type de projet, que bouge la Région (même si elle participe financièrement), voire le Fédéral, on attendrait encore longtemps…

ILLUSTRATIONS : documents fournis par la Province de Liège, de haut en bas:
- Vue générale du site de Bavière reconstruit.
- Le bâtiment multi fonctionnel de la Province
- Répartition des thèmes dans le bâtiment provincial.

Ci-dessous : Vidéo de présentation du nouveau quartier sur le site de Bavière, fournie par la Province de Liège et aussi visible sur You Tube





Ga.L.