• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3099223

Expositions

Mis en ligne le 22/09/2016

Anne Sinclair et l'exposition "21 rue La Boétie"
















C'est ce jeudi 22 septembre et visible jusqu'au dimanche 29 janvier 2017, que le magnifique Centre International d'art contemporain (CIAC) connu sous le nom de musée de La Boverie, vous invite à visiter l'exposition intitulée :"21 rue La Boétie".
D'après le livre éponyme d'Anne Sinclair rendant hommage à son grand-père Paul Rosenberg, grand marchand d'art, visionnaire et défenseur de cet art dit "dégénéré" que les nazis voulaient purement et simplement rayer de la carte européenne, avant de faire de même, entre autres, avec les Juifs.

A l'issue de la conférence de presse qui était plus un débat destiné à un public pointu, le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, conféra à Anne Sinclair le titre de "Citoyen d'honneur" de la Ville de Liège, notamment pour avoir choisi le musée de la Boverie pour inaugurer son exposition qui devrait être montrée un peu partout dans le monde

Miroir de son livre

L'exposition que nous avons eu le privilège de visiter avec la bonne centaine d'invités triés sur le volet et journalistes (nombreux et venus aussi de l'étranger) est en fait consacrée toute entière à Paul Rosenberg, le grand père d'Anne Sinclair (journaliste renommée que tout le monde connait).

Pour lui rendre hommage, Anne Sinclair publia en 2011, le livre "21 rue La Boétie", (du n° et du nom de la rue) où son grand-père qui deviendra un grand marchand et défenseur de l'art moderne, vécu et installa sa première galerie.
Elle écrira: " vos quatre grands parents sont-ils français ? me demanda le-monsieur-de-derrière-le-comptoir."Cette question, on l'avait posée pour la dernière fois à des gens qui devaient bientôt monter dans un train, venant de Pithiviers, de Beaune-la-Rolande ou du Vel d'Hiv... et cela suffit à raviver en moi le souvenir de mon grand-père, Paul Rosenberg, ami et conseiller des peintres, dont la galerie se trouvait 21 rue La Boétie.
Attirée, malgré moi, par cette adresse et par l'histoire tragique qui y est attachée, j'ai eu soudain envie de revisiter ma légende familiale. Je me suis plongée dans les archives.
J'ai voulu comprendre l'itinéraire de ce grand-père lumineux, intime de Picasso, de Braque, de Matisse, de Léger, devenu paria sous Vichy.
Ce grand-père fut un grand marchand. A Paris jusqu'en 1940, puis exilé à New York pendant la guerre. Il était français, juif et amoureux des arts. Ce livre raconte son histoire ? qui, indirectement, est aussi la mienne."
Paul Rosenberg était agent mais aussi ami intime de Picasso Matisse, Braque, Fernand Leger, Marie Laurencin et de bien d'autres.

Comme le dit encore Anne Sinclair dont en réalité l'exposition est le miroir de son livre :"La carrière de mon grand-père a servi de fil conducteur à une histoire qui le dépasse et dont il a été, tout à la fois, acteur et victime. Il s'agit d'une exposition d'art et de civilisation, la galerie mythique de Paul Rosenberg servant de pivot à une peinture d'époque du XXème siècle. Pour la circonstance, nous avons réuni quelques 60 chefs-d'œuvre de l'art moderne dont une grande partie n'a jamais été montrée en Belgique.

Pour en savoir encore plus et cette fois de la bouche d'Anne Sinclair, nous vous invitons à suivre quelques extraits de sa présentation, lors de l'inauguration. La vidéo se trouve ci-dessous.

L'exposition à ne pas manquer

C'est vraiment une exposition qu'il vous faudra ne pas manquer cette année. Outre des œuvres de Picasso, Matisse, Braque, Leger, Marie Laurencin, Gauguin, Degas et autres. Ces toiles d'exception des maîtres incontesté de la modernité proviennent des plus grands musées du monde entier (dont celui de la Boverie) et de collections privées.
Des documents exceptionnels, jamais montrés, provenant d'archives européennes et américaines montrent quelles étaient les relations entre l'artiste et le marchand et à comprendre comment s'est construit le marché de l'art aux prémices de la modernité.
Enfin, une série de dispositifs scénographiques, audiovisuel et multimédia, complètent le parcours, permettant d'approfondir les thématiques historiques abordée dans l'exposition.

En partenariat scientifique avec le Centre Pompidou, "21 rue La Boétie" est une coproduction de Tempora, La Boverie et Demeter. Ces dernier vous proposent d'ailleurs une excellente vidéo qui vous fera visiter (sans les invités d'une inauguration) cette exposition où, sans aucun problème on pourrait rester une après-midi entière. Vous pouvez visionner cette vidéo sous celle d'Anne Sinclair.

En pratique

Pour toutes les questions pratiques concernant le horaires, le prix, le lieu etc... nous vous invitons à vous rendre sur le site : 21ruelaboetie.com






Gaston LECOCQ