• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3149350

Evenements

Mis en ligne le 17/07/2013

Visite royale en Cité Ardente : en direct sur RTC-Télé Liège



Suivez en direct ce vendredi 19 juillet, à partir de 10h, la visite royale sur RTC-Télé Liège qui a mis les petits plats dans les grands pour l’événement.

Je pense qu’il est inutile de vous le rappelez, toutes les radios et tv du royaume ne parlent que de ça depuis le 3 juillet : ce dimanche 21 juillet, le roi Albert II abdiquera et son fils Philippe prêtera serment pour lui succéder.
Mais avant de laisser la place à son premier rejeton, Albert II avec lequel la Cité ardente à de fortes attaches, a tenu à honorer la ville de Tchantchès et Nanèsse par une dernière visite. D’après ce que certains en disent cette visite était préparée de longue date, ayant pour prétexte le 20ème anniversaire du règne d’Albert II. Le Roi et la Reine seront donc présents dans nos murs ce vendredi 19 juillet, pour fêter ses 20 ans de règne et saluer une dernière fois les Liégeoises et les Liégeois. Cette visite fera suite aux déplacements du couple royal en Flandre (Gand, le 17 juillet) et dans la Communauté germanophone (Eupen, le 18 juillet).
Au programme de cette visite royale et historique :
10h30 : Arrivée des souverains à l’Opéra royal de Wallonie et accueil par les autorités (le gouverneur de la Province de Liège, le bourgmestre de Liège, les Collèges provinciaux et communaux liégeois et autres personnalités.
Le Roi et la Reine auront l’occasion de visiter l’Opéra Royal récemment rénové. Accompagné des autorités liégeoises, Albert II et Paola se rendront à pied (en traversant la place Saint-Lambert) à l’hôtel de ville.
Après les discours de circonstance et la réception avec le vin d’honneur, le Roi et la Reine quitteront une dernière fois la Cité ardente dès 13 h. Voilà, vous savez tout.

Direct intégral sur RTC Télé Liège et sur écran géant sur le site du Tivoli

Pour couvrir l’événement, RTC-Télé Liège mobilisera une vingtaine de collaborateurs (journalistes et techniciens) ainsi que tout son matériel de direct.
Comme nous l’a expliqué Jean-Louis Radoux, directeur général de RTC Télé Liège : «Nous allons mettre les petits plats dans les grands puisque nous sortons tout le matériel de RTC. Le "gros" car (HD8) assurera la couverture de tout ce qui se passe dans l'opéra. Ensuite, le relais est pris sur la place Saint-Lambert avec le HD/SD4. Particularité: un mât de douze mètres équipé d'une caméra qui lui permet de balayer la foule de la rue de Bex jusqu'à l'hôtel de ville (idéal pour le bain de foule, on l'a testé lors des triomphes du standard). La couverture se conclut avec le car HD6, présent à l'hôtel de ville pour couvrir le début de la réception officielle.
C'est donc un direct intégral qui s'étendra de 10 heures à 12 heures 30 pour suivre tous les moments de la visite en direct. Et pour que tous ceux présents sur place n'en perdent pas une miette, mieux voient ce qu'ils ne pourraient voir, tout est retransmis sur un écran géant sur la place Tivoli. Enfin last but not least, logiquement la RTBF se joindra à nous d'un point de vue éditorial pour diffuser la même émission sur son antenne. Les Liégeoises et les Liégeois pourront suivre les adieux de leur prince devenu roi mais tous les francophones pourront voir comment les Liégeois disent adieu à leur roi. De la belle image en théorie avec l’historien spécialiste, le Liégeois Francis Balace, pour aider Françoise Bonivert.»


Connaissant le professionnalisme de nos confrères de RTC, on peut, sans se tromper, vous assurer que vous passerez un grand moment de TV liégeoise qu’il sera aussi possible de suivre ou de revoir sur leur site Internet. www.rtc.be

Quant à «Proxi-Liège», il sera absent de la Cité ardente lors de cette matinée royale. Désolé, mais nous avons d’autres «priorités».

La photo (exclusivité Proxi-Liège) : Le Roi et la Reine en visite en Outremeuse et au Manège Fonck, lors de l’ouverture officielle des Fête de la Communauté française et de l’inauguration de la saison du Théâtre de la Place le vendredi 23 septembre 2005.






GASTON LECOCQ