• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3124578

Social

Mis en ligne le 13/11/2012

Grève européenne du 14 novembre



Travailleurs de tous les pays, ensemble, nous seront plus forts ! N’acceptons pas que, pour garantir de plantureux dividendes aux capitalistes, on casse l’outil partout en Europe. N’acceptons pas de revenir à une période que décrivait si bien Zola dans « Germinal ». Il y va de l’avenir des travailleurs mais aussi de leurs enfants … N’acceptons-pas que l’on démantèle le «Service public» pour enrichir des «Services privés» commandités par les politiciens de la droite libérale. N’acceptons-pas que des traders et banquiers voyous, des spéculateurs sans âmes, des politiciens qui ne pensent qu’à leurs arrières nous ramènent un siècle en arrière. N’acceptons-plus la misère pour personne, car de l’argent il y en a pour tout le monde et du travail aussi, pour autant qu’on le veuille.

Ce 14 novembre, nous devons montrer notre détermination, mais dans la dignité. Il ne faudrait pas que ça et là des incidents fâcheux (faite donc très attention aux provocateurs de la droite et de l’extrême-droite) viennent ternir les rassemblements et manifestations qui auront lieu un peu partout. Si le grand capitale aime à casser les entreprises, à casser les travailleurs, montrons que nous sommes plus respectueux du bien commun et évitons de casser ce qui demain est aussi un outil pour d’autres travailleurs.
C’est à l'appel de la Confédération européenne des syndicats (CES), qu’une « journée européenne d'action et de solidarité » aura lieu aux, aux quatre coins de l'Europe, ce mercredi 14 novembre, pour dénoncer les mesures d'austérité en vigueur dans plusieurs pays européens.
On le sait cet appel à une grève au niveau européen est une première dans l’histoire sociale et syndicale et sera suivi différemment selon les pays. En Grèce, en Italie, en Espagne et au Portugal (où les mesures aveugles d’austérité ont déjà mis une bonne partie du peuple des travailleurs à genou), la grève sera générale.
En France, aux Pays-Bas et en Belgique, les syndicats ont appelé à des actions de sensibilisation et aussi à des grèves dans pas mal de secteurs.

Pour en savoir plus sur les différents secteurs concernés en Wallonie ce 14 novembre (on s’attend à l’arrêt des TEC et de la SNCB entre autres, mais aussi dans l’Enseignement etc…) nous vous conseillons de vous rendre sur les sites de la FGTB : www.fgtb.be , de la CSC /www.csc-en-ligne.be.
Enfin, pour bien comprendre les enjeux en cours, nous vous conseillons également de consulter le site de la Confédération Européenne des Syndicats (CRS) à l’adresse : www.etuc.org/fr

Pour Liège : grand rassemblement des travailleurs place Saint-Paul à 10h30 ce mercredi 14 novembre.

Communiqué de la Fédération liégeoise du Parti Socialiste

«Pour la première fois, cinq pays européens (Grèce, Espagne, Portugal, Chypre et Malte) appellent à une grève générale européenne le 14 novembre contre les plans d'austérité imposés sur l'ensemble du continent.

Les peuples des pays du Nord de l'Europe doivent répondre à cet appel et à cette journée d'action et de mobilisation convoquée par la Confédération Européenne des Syndicats.
En Belgique, les deux principaux syndicats, FGTB et CSC, soutiennent l'action et plusieurs régionales et centrales de la FGTB appellent également à la grève générale.
Comme d'autres villes, Liège sera donc mobilisée ce mercredi 14 novembre 2012.
La Fédération liégeoise du Parti Socialiste apporte son soutien à celles et ceux qui se mobiliseront pour cette action et se rassembleront place Saint-Paul à l'appel des syndicats. »

Ecolo aussi

Par ailleurs, Ecolo-Liège annonce, dans un communiqué, "que les écologistes de Liège seront présents ce mercredi 14 novembre aux côtés des syndicats (aussi bien place Saint-Paul qu'à la Médiacité) pour refuser les politiques d’austérité qui tuent emploi et solidarité".





GASTON LECOCQ