• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3124683

Politique

Mis en ligne le 27/09/2012

LIEGE: Communales 2012 - ILS L'ON DIT !



Le 10 septembre dernier, «Proxi-Liège», dans son édition (et par courriel envoyé), offrait à 6 partis liégeois (PS, ECOLO, CDH, MR, PTB+ et VEGA) de présenter leur programme pour les élections communales du 14 octobre prochain à la Ville de Liège ou à la Province, sous forme de «Carte blanche». Comme nous l’annoncions, le premier parti qui nous enverrait sa «Carte blanche» serait publié en premier et ainsi de suite. Le premier parti à réagir a été ECOLO. AUJOURD'HUI, c’est au tour du MR.

Carte blanche du MR Liège pour les communales du 14 octobre 2012


Les Liégeoises et les Liégeois sont des gens exceptionnels, généreux, entiers, chaleureux.
Ils méritent une ville à leur mesure, sûre, propre, où circuler n’est plus un casse-tête, où la fiscalité est un incitant et non un repoussoir, où les enfants peuvent s’épanouir, où les seniors sont admis.

Vivre en sécurité c’est la première des libertés. Hélas, les statistiques de la criminalité dans notre ville sont désastreuses.

Nos concitoyens se plaignent de la malpropreté de la ville : ils ont raison ! Chassons le sale et le moche de nos rues !

Liège est une ville engorgée. Nous voulons une mobilité où voitures et transports en commun se complètent, où les modes doux de déplacement, vélo et piéton, se répondent.

Faire revenir des familles vivre en ville, tel est l’objectif. Pour cela, il nous faut du logement de qualité et une fiscalité qui encourage, pas qui décourage.

Liège a besoin d’une bouffée d’oxygène, d’un sang nouveau, d’une fierté et d’une ambition retrouvées.

Face à ces défis, le Mouvement Réformateur est la réponse. C’est lui qui refera de Liège une métropole où il fait bon vivre, et qui s’inscrira dans une communauté urbaine dynamique. Les femmes et les hommes qui s’engagent sur la liste MR vivent leur ville : ils y sont ancrés et travaillent sans relâche à son avenir. Ils portent un projet empreint d’humanité, de respect, de responsabilité, de solidarité.

14 raisons de voter MR à Liège

1. Une bonne gouvernance avec un état des lieux complet, quartier par quartier. Y succède, après une consultation avec les citoyens via les Comités de Quartier, les milieux associatifs et les professionnels de terrain, une stratégie opérationnelle, avec des affectations budgétaires adéquates.

2.Enfin de la propreté à Liège. Chassons le sale et le moche ! Faisons de l’information et de la prévention et des mesures concrètes : des poubelles à tri sélectif, des bulles à verre enterrées, des réseaux de cendriers publics. Promouvoir le numéro vert pour signaler les tags et les dépôts clandestins.

3.Nous voulons rétablir la sécurité dans tous les quartiers de Liège. Cela passe, notamment, par la présence visible des agents, au centre et dans les quartiers avec davantage de police de proximité, par la multiplication des caméras de surveillance.

4.Le meilleur allié de la voiture, ce sont les autres moyens de transport. C’est en investissant dans les deux-roues, le tram, les bus et les trains que l’on évitera la congestion du centre-ville. Le MR entend donc développer une mobilité en réseau.

5.En matière de drogue, nous fixons aussi l’objectif « zéro trafic, zéro deal », nous souhaitons une lutte accrue contre la mendicité et une tolérance zéro face aux incivilités : des amendes et/ou des travaux d’intérêt général.

6.Le MR souhaite simplifier les outils publics au service du développement économique, garantir la trilogie « sécurité, mobilité, propreté » pour rendre le commerce liégeois plus attractif, une politique fiscale qui ne soit pas une entrave au dynamisme entrepreneurial et commercial. Les commerçants de Liège payent 8 % de taxes en plus qu’ailleurs. Il faut aboutir à une fiscalité équivalente à la moyenne des communes liégeoises.

7. Pour un urbanisme accélérateur de bien-être et non le reflet d’un ego pharaonique.

8.Liège 2017 doit être une occasion pour Liège de se redéployer. Mais, si l’Expo devait nous échapper, le MR propose d’immédiatement organiser les états généraux pour déterminer un projet de ville à l’horizon 2030, basé sur un plan stratégique économique en mobilisant tous les citoyens.

9.La pauvreté menace tout le monde ou presque. Les réponses municipales ne permettent pas d’enrayer le fléau. La structure Ville/CPAS doit être réformée pour donner à la Ville (et à un échevinat unique) la gestion en négociant un cofinancement supracommunal et laisser au CPAS l’organisation de l’accompagnement des personnes en difficultés, ce qu’il fait très bien.

10.Le MR veut augmenter les capacités d’accueil de la petite enfance, veut promouvoir le méconnu Service des créances alimentaires (Secal), veut sensibiliser au don d’organes, multiplier les défibrillateurs, poser les bases d’une société « seniors admis » via des projets transgénérationnels, des plans de mobilité adaptés et l’accompagnement des maladies liées à la vieillesse en privilégiant le maintien à domicile.

11.L’enseignement communal liégeois se doit de donner à chaque élève les moyens d’atteindre son propre sommet. Une école forte, poussant l’apprentissage des langues, avec des directeurs au rôle pédagogique renforcé, ne signifie pas la dilution des responsabilités éducative des parents qui sont les premiers responsables de l’éducation des jeunes. Un meilleur partenariat école-parents doit être mis en place.

12.Le MR prône la création du poste de « manager du sport ». Nous voulons aussi donner enfin un stade au RFC de Liège et une piscine à Jonfosse. Nous voulons aussi la création d’une maison, d’un lieu de guindailles en sécurité pour nos étudiants du supérieur.

13.Le MR propose la gratuité des musées pour les écoles et les jeunes jusqu’à 25 ans, de prévoir les mardis gratuits des musées qu’il y a par ailleurs lieu de stratégiquement réorganiser. Le MR propose de réorganiser des « événements culturels » de retentissement international qui attireront à Liège les touristes culturels.

14.La solitude s’inscrit dans ces maux qu’il faut combattre. Beaucoup le font en nouant une relation très forte avec leur animal de compagnie. Le MR souhaite que le bien-être animal figure comme tel dans les compétences d’un échevin.

Les 49 candidats MR à la Ville

1. Christine DEFRAIGNE, 2 . Gilles FORET, 3. Diana NIKOLIC, 4. Raphaël MIKLATZKI, 5. Elisabeth FRAIPONT, 6. Fabrice DREZE, 7. Michel PETERS, 8. Fernand DESCHAMPHELEIRE, 9. Nicole ANOUL, 10. Louis MARAITE, 11. Carla ZENNARO-AZZAOUI, 12. Jean-Paul TASSET, 13. Alexia DUQUESNE, 14. Jean-Marc GALAND, 15. Laura COMITO, 16. Olivier MAZY, 17. Sandrine METTEN, 18. Jean-Yves SEGERS, 19. Marieme KABA, 20. Sébastien BOVY, 21. Aline WILKIN, 22. Gonzague MILIS, 23. Ingrid VENIER, 24. Vincent HITABATUMA, 25. Dominique ADAM, 26. Patrick CLOBUS, 27. Myriam GRANDJEAN, 28. Thierry DE KRUYF, 29. Esra ATILGAN, 30. Denis LAHAYE, 31. Lucrèce LICATA, 32. Yves ROLLIN, 33. Audrey NEUPREZ, 34. Pascal RODEYNS, 35. Sophie VERLEGH, 36. Raphaël CALABRESE, 37. Géraldine DEMARTEAU, 38. Nathalie PRIGNON, 39. Françoise BERZI, 40. Vincent GROS, 41. Sylvie TSHIKA, 42. Frédéric LOX, 43. Fatu BOKUETENGE, 44. Manuela TOFFOLI, 45. Hassan SEMLALI, 46. Léna THONON, 47. Antoine BINI, 48. Catherine ROBERT, 49. Pierre GILISSEN

Site Internet du MR-Liège : www.mrliege.be