• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3158455

Culture

Mis en ligne le 04/09/2012

Journées du patrimoine 2012


Les 24ème Journées du Patrimoine de Wallonie auront lieu ces 8 et 9 septembre sur le thème : «Les Grandes figures en Wallonie à l’honneur » ou « des Pierres et des hommes). Un programme très copieux, comme chaque année…

Voici venu le temps « des pierres et des hommes », des femmes et des hommes qui ont bâti, transformé, habité, illustré voire hanté notre territoire et qui forcent notre admiration ou excitent notre curiosité. Châteaux, églises, écoles, monastères, grottes, palais ou humbles chaumières ont abrité un temps celles et ceux qui peuplent nos imaginations ou qui font honneur à notre région. Hommes de guerre ou femmes de sciences, artistes ou sportifs, personnages réels ou imaginaires, tous seront à la « Une » de la 24e édition des Journées du Patrimoine en Wallonie. Un programme copieux de quelques 431 activités complétées souvent d’animations - notamment à destination des jeunes – et dont le programme été coordonné par l’Institut du Patrimoine wallon sous la présidence de William Ancion, président des Journées du Patrimoine depuis l’an dernier.
C’est dans le cadre de la prestigieuse abbaye de Bonne-Espérance à Estinnes que la soirée inaugurale des Journées du Patrimoine 2012 aura lieu le vendredi 7 septembre. Une représentation sera proposée au public dès 21h30 par le groupe Scala & Kolacny Brothers. Entièrement gratuit, ce concert mettra en musique les textes poétiques de Pierre Rapsat.

Dans toute La Wallonie

Les 8 et 9 septembre, les visiteurs pourront explorer les multiples facettes de notre Histoire conjuguant inventivité, créativité et matière. Le public sera invité à rencontrer ces différentes personnalités dans les centaines de lieux ouverts à l’occasion des Journées du Patrimoine.
Ce sera notamment le cas à Louvain-la-Neuve où les visiteurs pourront découvrir l’histoire et les grandes figures qui ont participé à la construction du cyclotron de l’UCL et qui y ont développé une recherche de pointe dans le domaine de la physique nucléaire. L’Histoire ne sera pas oubliée, le public replongera dans les grandes batailles qui ont jalonnées les terres brabançonnes avec les chouans belges Antoine Constant et le baron de Beaulieu à Incourt et Jodoigne.
En province de Liège, pointons l’occasion offerte au public de pénétrer pour la première fois dans la maison de l’artiste peintre et graveur Armand Rassenfosse construite par l’architecte Paul Jaspar. Autre lieu accessible exceptionnellement le château de Sélys Longchamps à Waremme, demeure du baron Edmond de Sélys Longchamps, homme politique et scientifique belge.
Dans le Hainaut, le public sera convié à partir à la découverte de femmes intrépides comme Christine de Lalaing qui, en 1581, à Tournai a tenu tête à l’armée d’Alexandre Farnèse ou Isabelle Blume, honorée à Dour, qui fut députée en 1936 alors que les femmes n’avaient pas encore le droit de vote. À Soignies, l’ancien site de la grande carrière permettra au public de découvrir une famille de maîtres carriers les Wincqz, et le travail des milliers d’ouvriers qui y ont œuvré. Ce site sera très prochainement réaffecté en un Centre des Métiers de la Pierre.
Les combats qui se sont déroulés dans la verte province pendant la Deuxième Guerre mondiale et le courage manifesté par ses habitants seront mis à l’honneur. À Bastogne, la visite de l’ancien quartier général de l’américain Mc Aulife défenseur de la cité sera proposée. Le château du Faing à Chiny, qui dès 1943 hébergea 87 enfants juifs, sera inauguré dans le cadre du week-end patrimonial après une campagne de restauration. Dans le Namurois, le public aura l’occasion de visiter de très belles demeures comme le manoir d’Henry de Carton de Wiart qui fit adopter, en 1912, une loi pour la protection de l’enfance ou le château de Bouvignes-sur-Meuse qui accueilli le jeune Charles de Gaulle blessé à Dinant en 1914. La découverte de la Maison du Dialecte et du Folklore à Namur est également une des belles activités du vaste programme de la province de Namur.

A l’impossible nul n’est tenu…

Plusieurs institutions ou associations nous ont fait parvenir leur programme particulier. Mais devant le nombre impressionnant qu’il y a de visites et d’animation notamment dans la ville de Liège (nous en avons dénombré près de 40) et encore trois ou quatre fois plus pour l’ensemble de la Province de Liège, comme nous ne voulions décevoir personne, nous vous conseillons de visionner voire mieux, de télécharger le programme sur le site Internet des journées du Patrimoine à l’adresse : http://patrimoine.sitytour.net.

Vous y trouverez tout en détails sur les différents lieux de mémoire avec notamment les adresse complètes, la possibilité d’avoir un itinéraire, les heures de visite etc…

Vous pouvez aussi consulter le site général et télécharger l’entièreté de la brochure programme à l’adresse : www.journeesdupatrimoine.be

Bon week-end de découvertes à toutes et à tous.





Ga.L.