• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3148802

Société

Mis en ligne le 29/04/2012

Avec les «Territoires de la Mémoire » commémoration du 8 mai, «de la délation à la résistance», deux spectacles au Théâtre du Moderne le 8 et le 10 mai.

L’asbl Les Territoires de la Mémoire assurera prochainement la diffusion de deux spectacles à l’occasion de la commémoration du 8 mai : « Résister c’est exister » et « Lettres de délation ».

Le 8 mai, « Lettres de délation », avec François Bourcier, rappellera que, sous l’occupation nazie, dénoncer, c’est peupler les camps de concentration. Juifs, communistes, résistants, opposants de toutes sortes, mais aussi rivaux de cour, gêneurs ou supposés tels sont montrés du doigt et désignés aux autorités pour être sanctionnés. Le 10 mai, dans « Résister c’est exister », le comédien redonnera vie aux résistants et aux Justes, ceux qui, par de simples petits gestes, au risque de leur propre vie, ont fait basculer l’histoire et capituler l’ennemi.

Cette année, la commémoration du 8 mai prend un relief particulier. En effet, dans ce contexte de crise et d’insécurité sociale qui, sous certains aspects, n’est pas sans rappeler celui des années ’30, l’asbl Les Territoires de la Mémoire, Centre d’éducation à la Tolérance et à la Citoyenneté, tient à réaffirmer avec force la nécessité de continuer à résister aux idées liberticides et d’extrême droite. L’association s’inquiète des idées radicales et simplistes qui, non contentes de s’affirmer de plus en plus ouvertement, trouvent un écho dans le champ démocratique. Dans cette même optique, plusieurs faits divers tragiques, tels que la tuerie de Liège, celle de Toulouse ou encore l’assassinat d’un imam à Bruxelles, ont suscité nombre de réactions racistes ou communautaristes.

Plus que jamais, l’asbl Les Territoires de la Mémoire insiste sur une indispensable mise en avant de valeurs humanistes et positives. Depuis sa création, l’association éduque à une citoyenneté responsable et à la tolérance en développant la réflexion et l'analyse critique tout en encourageant les comportements de résistance aux idées liberticides. Elle relancera d’ailleurs prochainement sa campagne « Triangle Rouge » pour inciter les citoyens à résister aux idées d’extrême droite, et ce à l’occasion du scrutin d’octobre prochain.

Fidèle à son objet social, l’asbl Les Territoires de la Mémoire souligne enfin l’absolue nécessité de prolonger le travail de mémoire à l’heure où les rescapés des camps de concentration disparaissent. L’année 2011 a été à cet égard particulièrement marquante, puisque deux grandes figures du combat résistant, Paul Brusson et Guy Melen, nous ont quittés.


Informations pratiques :
- «Lettres de délation» le mardi 8 mai 2012 à 20h30
- «Résister, c’est exister» le jeudi 10 mai 2012 à 20h30

Au théâtre Le Moderne - Rue Sainte-Walburge 1 – 4000 Liège

- 15 euros la représentation
- 20 euros les deux représentations
Réservation obligatoire : 04 250 99 41 ou cedricboonen@territoires-memoire.be

- Plus d’info sur:www.territoires-memoire.be ou www.ze-prod.fr