• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3110980

Culture

Mis en ligne le 26/11/2005

ENTENDU POUR VOUS : André Comte-Sponville aux Grandes Conférences Liégeoises

L’initiative conjointe de l’Echevin Firket et du Recteur Rentier de présenter au public liégeois, des conférenciers de haut niveau dépasse tout ce qu’ils ont pu imaginer. Le premier invité des Grandes Conférences Liégeoises, Pierre Harmel aurait été à même de remplir la capacité de deux voire trois Salles Académiques de l’Université de Liège. Devant le succès des réservations pour la conférence du philosophe André Comte-Sponville, les organisateurs ont choisi de migrer vers la Salle de l’Europe, dénommée en 1958 « Salle des Mille », du Palais des Congrès. Cette salle s’est avérée trop petite. Finalement, 1200 personnes sont parvenues à y trouver place mais nombreux ceux qui furent contraint de suivre l’exposé dehors.
Durant deux heures, le philosophe André Comte-Sponville dont « Le Petit traité des Grandes Vertus », vendu à 300.000 exemplaires en France et traduit dans 24 langues, a véritablement hypnotisé l'assemblée par une leçon magistrale. « A-t-on encore besoin d'une religion ? ». N'engageant que lui, l'orateur a développé sa philosophie personnelle: « Je suis un athée fidèle. La fidélité, c'est ce qu'il reste de la foi quand on l'a perdue. Ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain: retenons l'essentiel du message chrétien: l'amour ». C’est un peu ce que pense également l’Abbé Pierre. Autre phrase à souligner: « Si notre société renonce à l'essentiel de cet héritage, elle se condamne à la barbarie ». Un discours qui a paradoxalement enthousiasmé les croyants, mais qui aura laissé de nombreux libres-penseurs dans la perplexité. C'est là tout le paradoxe de cette soirée où l'on a aussi beaucoup ri car pour Comte-Sponville, philosophie ne rime pas avec ennui, mais avec vie.
Le prochain orateur s’appelle Jacques Vergès. Il vient le 24 janvier. Les organisateurs ont donc deux mois pour déterminer à quel endroit, l’avocat Vergès plaidera. En principe, ce sera à la Salle Académique de l’Université. Mais, il arrive comme ce fut le cas ce jeudi que les principes soient un peu bousculés ! Proxi-Liège vous tiendra au courant. Mais, avant même de savoir, un conseil ; réservez sur le site www.gclg.be





Pierre André