• Visiteur(s) en ligne : 9
  • |
  • Visiteurs total : 3138153

Evenements

Mis en ligne le 29/05/2011

LIÈGE EXPO 2017 (1)


Si Liège est retenue, l’Exposition Internationale de Liège 2017 aura lieu du 21 juin au 20 septembre 2017 sur le site de Coronmeuse. Une opportunité à ne pas rater ! Un défi à gagner comme en 1905 !



«Connecter le Monde pour rapprocher les peuples» ou en anglais «Connecting the world, linking people» tel est le thème retenu par la SCRL Liège Expo 2017 pour présenter, le 14 juin prochain, son projet au BIE (Bureau international des expositions) qui doit désigner la ville qui sera retenue pour 2017.
Et ce n’est pas par hasard, si la SCRL Liège-Expo, présidée par Jean-Christophe Péterkenne a invité la presse à prendre connaissance du projet définitif, ce vendredi 27 mai au matin, dans l’ancien Palais des Beaux-arts construit à l’occasion de l’Exposition Universelle de Liège de 1905 et plus connu sous le nom de Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain (MAMAC) dans le parc de la Boverie. Cette conférence de presse était destinée à la presse locale, régionale et eurégionale. L’après-midi, la même avait lieu à l’Atomium à Bruxelles (symbole de l’Expo 58) à l’attention de la presse nationale et internationale.


Une belle unanimité politique soutient LIEGE EXPO 2017

En face de la presse on trouvait Jean-Christophe Péterkenne (président de la SCRL Liège Expo 2017), les vice-présidents Willy Demeyer (bourgmestre PS de Liège), Michel Firket (Premier échevin CDH de la Ville de Liège), Pierre Gilissen (Conseiller communal MR liégeois) et la vice-présidente Bénédicte Heindrich (cheffe de groupe Ecolo au conseil communal). On y trouvait également, André Gilles (député provincial-président), Paul-Emile Mottard, député provincial en charge de la Culture et du Tourisme, Jean-Claude Marcourt, vice-président de la Wallonie et Didier Reynders, vice-premier ministre fédéral et ministre des Finances.

Après un exposé didactique, clair et conçi de Jean-Christophe Péterkenne, sur les différentes modalités qu’il y aura à franchir avant que le BIE détermine le nom de la prochaine ville organisatrice d’une Expo Internationale en 2017 (jusqu’à présent il n’y a que la capitale du Kazakhstan, - Astana qui veut aussi dire capitale - en lice) et sur les aspects géographiques, urbanistiques, financiers, économiques, touristiques et autres nécessaires à la réussite d’une telle organisation (ce sera l’objet de notre prochain article) , chaque «politique» a ensuite développé ses motivations.
Annoncé déjà depuis quelques mois, la Province, mais également la Wallonie et le Gouvernement fédéral ont réaffirmé leur soutient inconditionnel au projet liégeois. Ce sera d’ailleurs le premier Ministre Yves Leterme qui déposera officiellement la candidature de Liège au BIE en juin prochain, puisque ce sont les pays qui déposent les candidatures de leurs villes retenues.

Gagner comme en 1905

Ce projet qui fait l’unanimité (et c’est à souligner) des quatre formations politiques démocratiques aux manettes de la Ville de Liège, mais également au niveau Wallon et Fédéral, peut être comparé à celui qui a abouti au début du siècle dernier à la fabuleuse Exposition Universelle de Liège de 1905 qui propulsa véritablement la Cité ardente dans le 20ème siècle.

Pour les Liégeoises et les Liégeois qui se poseraient des questions sur ce que l’Exposition Universelle de 1905 a apporté à Liège, mais aussi à la région et au pays, je leur suggère de relire la série (25 articles fouillés) que notre collaborateur Pierre André lui avait consacré en 2005, à l’occasion de son 100 ème anniversaire.
Vous pourrez (re)découvrir ce premier article en cliquant ICI, et vous suivrez les autres articles de la série dans notre rubrique «Il y a déjà».
C’est aussi l’occasion pour nos lecteurs étrangers de se faire une idée de ce que l’on est capable de faire à Liège.
A l’époque Liège avait vu quelques 6 millions de visiteurs découvrir la Cité ardente en 6 mois. En 2017, on espère qu’ils seront aussi 6 millions (des chiffres tout à fait crédibles) à découvrir Liège, sa région, le pays.

Où il sera aussi question de LIEGE EXPO 2017

Intéressant à savoir: la présentation officielle de la candidature belge de «LIEGE EXPO 2017» aura lieu dans la salle de l’Orchestre Philharmonique de Liège » le mardi 7 juin prochain.

Le lendemain, c'est-à-dire le mercredi 8 juin s’ouvrira au MAMAC (Parc de la Boverie) l’exposition «EXPO & EXPOS» qui vous permettra de tout savoir sur la candidature de Liège pour l’EXPO 2017.
Par ailleurs les collections du BIE vous feront voyager dans le monde assez extraordinaire des Expos internationales où Universelles.
Enfin, des archives vous feront revivre les Expos liégeoises de 1905, 1930 (avec Anvers) et de 1939 (interrompue par l’entrée en guerre de l’Allemagne nazie.
« EXPO & EXPOS » : au Musée d'Art Moderne et d'Art Décoratif (MAMAC) Parc de la Boverie à Liège, visible du 9 juin au 18 septembre 2011. Du mardi au samedi de 13 h à 18 h et le dimanche de 11h à 16h30. Entrée libre.

Signez POUR

«Connecter le Monde pour rapprocher les peuples» ou en anglais «Connecting the world, linking people», le thème de LIEGE EXPO 2017, c’est soi-dit en passant, un thème qui sied bien à «Proxi-Liège»
En effet, «Proxi-Liège», premier journal liégeois et wallon en ligne depuis 2000, n’a-t-il pas déjà connecté (près de 2 millions et deux cents mille lecteurs dans plus de 70 pays du monde) le monde et rapproché les gens. Mais en fait, tout le monde s’en fout…

Même s’il est plus que vraisemblable que d’ici 6 ans «Proxi-Liège » n’aura pas l’opportunité de couvrir l’inauguration de LIEGE EXPO2017 et que je n’aurai pas l’occasion de la voir (je n’ai pas la prétention de me qualifier d’inoxydable ou mieux, restons à la mode, de durable), je soutiens à fond la candidature de Liège et, sur le site Internet qui a été créé pour l’occasion, JE SIGNE POUR, IK TEKEN ERVOOR, DAFÜR UNTERSCHREIBE ICH, I’M SIGNING FOR IT !.
Faites de même - Hetzelfde doen - Das gleiche tun - Do the same !
Pour remporter la candidature, et faire de la Cité ardente la cité du 21ème Siècle, nous ne serons pas trop nombreux.
Om te winnen van de voordracht, en maken de Brandende stad, de stad van de 21e eeuw, zijn we niet te veel.
Um die Nominierung zu gewinnen, und der Brennenden Stadt der Stadt des 21. Jahrhunderts, sind wir nicht zu viele.
To win the nomination, and make the Burning city, the city of the 21st century, we are not too many.


Signez ICI : www.liege-expo2017

Prochain article: Pourquoi organiser une EXPO à Liège en 2017 ?





Gaston LECOCQ