• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3126297

Société

Mis en ligne le 10/04/2011

L’interim en images



L’abus d’intérim nuit gravement aux travailleurs. Jusqu’au 25 avril, élisez votre meilleure vidéo par Internet. Un concours de la campagne menée par la FGTB Liège-Huy-Waremme…

En octobre 2010, à l’occasion de la «journée des droits des intérimaires», la FGTB Liege-Huy-Waremme lançait un concours vidéo sur le thème de l’intérim et ses conséquences.
Les participants devaient réaliser une vidéo de maximum 5 minutes sur le thème de l’interim et nous la transmettre pour le 31 mars.
Au total, 22 vidéos sont présentées au concours. En tant qu’organisateurs du concours, le nombre de vidéos a dépassé de loin les espérances des organisateurs qui ont été très agréablement surpris de la qualité de celles-ci tant du point de vue de la forme que du fond.
Sous le trait de l’humour ou de l’émotion, par le reportage ou la fiction, en hommage au cinéma muet ou en chanson, les participants ont mis en images leur vision de l’intérim.

Deuxième phase : les votes Internet

Le concours entre maintenant dans sa deuxième phase, la phase des votes Internet. Du 1er au 25 avril, les internautes ont la possibilité d’élire leur vidéo préférée sur le site internet du concours : www.interimarre.be.
Le vainqueur du prix internet remportera la somme de 500€.

Soirée de clôture

Le concours se clôturera lors d'une grande soirée le mardi 26 avril à 20h au cinéma Le Palace à Liège, durant laquelle l’ensemble des vidéos seront projetées sur grand écran.
Les prix d'internet (500€), du public (500€) et du jury (1000€) seront décernés aux gagnants.

L’entrée est gratuite et les places doivent être réservées au numéro suivant : 04/221.61.16 ou par courriel: jean-michel.letesson@accg.be

L’intérim : une préoccupation majeure

Le succès du concours et les messages diffusés dans les vidéos participantes démontrent que les questions liées à l’incertitude du lendemain et la précarité sur le marché de l’emploi sont une préoccupation majeure pour les travailleurs et les étudiants. L’être humain a besoin de stabilité dans la vie professionnelle et l’intérim lui offre tout le contraire.





Ga. L.