• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3213123

Société

Mis en ligne le 20/02/2011

Permanences liégeoises pour aider celles et ceux confrontés aux MGF…

Le Collectif Liégeois contre les mutilations Génitales Féminines (CLMGF) vous informe qu’il organise depuis le mois de janvier 2011, des permanences en vue d’accueillir et d’apporter une aide aux personnes confrontées ou ayant été confrontées aux Mutilations Génitales Féminines : femmes, adolescentes, enfants ou hommes venants de communautés reconnues à risque de MGF.

- tous les lundis de 13h00 à 17h00, dans les locaux du Centre Louise Michel, rue des Bayards 45, 4000 Liège.
- les 1er et le 3ème lundis du mois, dans les locaux de l'espace M, rue des Fontaines Roland 29, 4000 Liège.

Pour rappel : le Collectif Liégeois contre les Mutilations Génitales Féminines (CLMGF) est le point de départ de différentes initiatives concernant cette problématique depuis 2007.

Les Objectifs du CLMGF

- Faire connaître les Mutilations Génitales Féminines et lutter pour leur disparition.
- En limiter les conséquences en matière de santé physique, psychologique, sexuelle et reproductive.
- Proposer aux communautés qui y sont particulièrement exposées la possibilité d'obtenir un soutien, une prise en charge ou d’être orientées vers les structures adéquates.
- Mener des actions d’information et de sensibilisation autour de cette problématique.

Pour quel public ?

Les personnes confrontées ou ayant été confrontées, aux Mutilations Génitales Féminines : femmes, adolescentes, enfants ou hommes venants de communautés reconnues à risque de MGF.
Les associations prenant en charge ces personnes (Centres pour demandeurs d’asile, CPAS, …).
Les professionnels de la santé souhaitant d’obtenir des informations sur les MGF.
Les écoles primaires, secondaires et supérieures formant des futurs intervenants sociaux et du secteur de la santé.
Les patientes qui nous sont adressées par le CGRA (Commissariat Général aux Réfugiés et Apatrides) dans le cadre de la demande de certificat d'excision ou de non excision.
Les acteurs culturels qui permettraient une approche différente et une diffusion plus large de la thématique.
Tout public visitant des lieux, associations, participant à un évènement… pouvant intégrer la problématique visée.

Avec quels moyens ?

Création et diffusion d’outils pédagogiques, de brochures, de dépliants et réalisation d’animations, d’actions d’information et de sensibilisation destinées à un large public (écoles, associations, etc.) et des femmes victimes de MGF.
Création d’une permanence d’accueil, accessible à tous, qui serait autant un espace de parole qu’un relais vers des consultations psycho-juridico-médico-sociales.
Mise en place de consultations médicales spécialisées.
Formation des professionnels de la santé et des intervenants psycho-juridico-médico-sociaux à la prévention des MGF.
Participation à des évènements culturels se développant dans communautés à risque de MGF.
Sensibiliser les professionnels concernés aux missions et au travail des organismes adéquats (ex : GAMS, ONE, SOS Enfants, EXIL,…) pour leur permettre d’orienter, de référer les femmes et les fillettes et d’obtenir des informations en cas de questionnement sur une MGF.
Création d’un réseau de personnes relais autour de la problématique

Pour plus de renseignements: CLMGF : Rue des Bayards 45- 4000 Liège- 04/228.05.06 mgfliege@live.be

Ces actions sont menées avec le soutien de la Communauté Française et du Service Public de Wallonie.