• Visiteur(s) en ligne : 1
  • |
  • Visiteurs total : 3097657

En Ville

Mis en ligne le 25/01/2011

A leur mémoire…


La ville inaugurera une stèle commémorative provisoire en hommage aux victimes de l’explosion de la rue Léopold, le 27 janvier 2010, ce jeudi 27 janvier.

Le 27 janvier 2010, une terrible explosion (dont l’origine n’est pas encore déterminée avec exactitude) détruisait complètement deux immeubles de la rue Léopold à Liège.
Cette catastrophe avait provoqué la mort de 14 personnes et blessé une vingtaines d’autres, tous habitant les appartements de ces deux immeubles.
En hommage à ces victimes, la Ville de Liège inaugurera une stèle commémorative provisoire rue Ferdinand Hénaux, face au lieu du drame, ce jeudi 27 janvier 2011 à 10h30.
Conçue par Anne Rondia, architecte à la Ville de Liège, cette stèle provisoire est constituée d’une tôle en acier inox brossé répartie sur deux faces pliées (forme en V). Elle est d’une longueur de 3 m, d’une largeur d’1,20 m et d’une épaisseur de 6 mm. Un lettrage, comportant les noms des victimes et une épitaphe se rapportant à chacune d’entre elles sera intégré dans la masse de la stèle.
Un monument définitif sera érigé dans le cadre d’un concours qui s’adressera aux artistes sculpteurs. Ce monument prendra place au sein du quartier rénové.

Bilan de la situation dans le quartier

Après le sinistre, 38 logements ont été réquisitionnés par le bourgmestre, le gouvernement wallon ayant permis de donner la priorité aux sinistrés afin que ceux-ci accèdent à un logement social en urgence pour une durée de six mois, renouvelable une fois.
La priorité fut donnée aux personnes dont l’habitation était détruite et aux personnes dont l’immeuble était mis sous scellés. Parmi les autres personnes sinistrées, 16 ont obtenu un logement auprès de sociétés de logement social d’autres communes (Ans, Auderghem, Beyne-Heusay, Fléron, Herstal, Jemeppe, St-Nicolas).
D’autres sinistrés qui n’ont pu être relogés dans ce circuit social se sont tournés vers des proches ou dans le circuit locatif privé, le temps pour beaucoup d’entre eux de réintégrer le quartier. Ces personnes habitaient des logements moins touchés par le sinistre.
Le Fond « Solidarité sinistrés Liège » a pris en charge les frais de déménagements ainsi que le dépôt des garanties locatives.
Selon les derniers chiffres, 84 personnes ont été relogées au sein des deux sociétés de logement social « La Maison Liégeoise » et « Le Logis social ».
Actuellement, 28 ménages, soit 58 personnes, bénéficient toujours d’un relogement auprès de la « Maison liégeoise ».
11 ménages ont obtenu un logement social à titre définitif, 11 ménages ont été invités à trouver un relogement dans le secteur privé au terme des deux périodes de six mois (soit pour le 28 février 2011) et 4 ménages ont refusé les propositions de logement social.
Par ailleurs, 10 ménages de personnes isolées ont bénéficié d’un relogement au « Logis social ». Trois se sont vus octroyer un logement à titre définitif et les 7 autres, invités à se reloger dans le secteur privé.

asbl «Solidarité Sinistrés Liège»

Dès les premières heures, le Collège communal a émis le souhait que le CPAS organise la réception et la gestion des dons financiers venant des citoyens. Un règlement des dépenses a rapidement été mis en place.
L’asbl « Solidarité Sinistrés Liège » (SSL) a été mise en place le 11 février 2010.
Son Conseil d’administration est composé de 4 Conseillers de l’Action Sociale du CPAS de Liège, 5 Fonctionnaires de la Ville et 2 invités permanents.
Ses missions sont :
– la gestion du compte 091-0199998-13,
– l’octroi des aides et le contrôle des dépenses,
– les contacts avec les institutions (Ville et CPAS de Liège, SPF Finances, Région wallonne, Loterie nationale, Services club, …),
– la production d’attestations fiscales.
Les premières dépenses éligibles furent : les premières nuits d’hôtel ; les déménagements ; des petites dépenses d’équipement ; les garanties locatives et une aide forfaitaire journalière aux commerçants sinistrés.
Par la suite, les dépenses ont été élargies au(x) : soutien de l’ « association des commerçants et riverains du quartier Léopold » dans le cadre de la Fête des voisins qui a eu lieu le 23/05/10 ; suivis médicaux et / ou psychologiques de sinistrés ; aides liées à la scolarité des enfants de sinistrés ; participation aux frais d’aménagement des logements provisoires mis à disposition par les sociétés de logement social ; réparations de certains dégâts causés par l’explosion ; aides individuelles analysées au cas par cas.
La somme totale reçue est de 172.413,26 € et la somme totale dépensée est de 106.582,70 €, soit un taux d’engagement de 62 %.

Etat des bâtiments

Suite à l’explosion du 27 janvier 2010, les habitants avaient immédiatement été évacués. Avant que ceux-ci puissent réintégrer leurs habitations, un examen des installations de gaz, d’électricité et des conduits de cheminée avait été réalisé dans l’ensemble des bâtiments concernés.
Actuellement, 18 arrêtés d’inhabitabilité n’ont toujours pas été levés (totalement ou partiellement, dont une huitaine d’immeubles en inhabitabilité totale suite à l’inaction des propriétaires, 3 bâtiments abandonnés depuis longtemps et les 5 parcelles au centre de la catastrophe).
Parmi ces différents arrêtés d’inhabilité : 2 immeubles appartiennent à la Ville de Liège et seront rénovés dans les 2 ans ; 3 immeubles sont en cours d’acquisition par la Ville ; 7 immeubles sont en cours de rénovation ; 3 immeubles font l’objet d’un blocage préexistant à la catastrophe pour cause de divorce ou succession ; 1 immeuble est à vendre ; 2 immeubles sont propriétés de propriétaires difficiles à localiser, les recherches sont en cours.
Il faut signaler que de nombreux travaux de mise en conformité ont été exécutés ou sont toujours en cours sur les rues Léopold, Degueldre, Lombard, Madeleine, Hénaux, Violette, Grande Tour. Pa railleurs, les parcelles et les bâtiments directement concernés (rues Léopold et Madeleine) restent pour l’instant en l’état (en attente du projet de requalification).

Etude de requalification du quartier Cathédrale Nord

En annonçant l’inauguration de la stèle commémorative, le Cabinet du bourgmestre en a profité pour faire le point sur la requalification du quartier Cathédrale-Nord.
«Une étude stratégique a été commandée par la Ville à l’association momentanée des bureaux d’études Idéa Consult de Bruxelles et Buro5 de Maastricht le 24 septembre 2009. Cette étude financée en partie par la Région wallonne doit déterminer la stratégie de requalification en intégrant un volet socio-économique et un volet urbanistique (diagnostic, orientation du devenir du quartier et propositions d’actions concrètes) or. Le périmètre de l’étude comprend la zone entre les rues Léopold, Joffre, République française, Université, Place du XX août, Quais Roosevelt et sur Meuse.»
«La valorisation du foncier commercial dont la Ville de Liège est propriétaire dans le quartier doit servir de levier dans sa reconversion et sa réhabilitation»

Projets «Logement» initiés par la Ville de Liège

Par ailleurs, le Collège communal qui souhaite promouvoir le logement au centre ville a fait part de différents projets de réhabilitation.
Création d’une Maison de l’Habitat – rénovation de 5 logements
«Pour ce faire, la Ville a acquis en décembre 2008 un immeuble situé rue Léopold n°37 en vue d’y installer une « Maison de l’Habitat » à haute performance énergétique. Le montant des travaux est de 350.000 TVAC.
La « Maison de l’Habitat » aura pour mission de centraliser en un lieu précis différents services d’informations et d’aides aux citoyens en matière de logement.
Les étages supérieurs ont été rénovés pour créer 5 logements (4 de 2 chambres et 1 de 1 chambre). Ils sont occupés depuis le 1er octobre 2010.»
Opération «Vivre au centre»
«Ce programme vise à rénover dans l’hypercentre des immeubles abandonnés en tout ou en partie (espaces inoccupés au-dessus de commerces et habitat ancien dégradé), afin de les remettre sur le marché locatif pour des ménages à revenus moyens principalement (+- 50 logements).
Ainsi, la Ville a ainsi acquis 5 immeubles dans les rues Souverain Pont, 2 immeubles rue du Lombard, un immeuble rue Léopold et rue de la Madeleine.»

-Rue Souverain Pont 7, 13, 15, 17 – Lombard 6, 8, 10 – Léopold 10

«Après rénovation de cet îlot, 23 logements de toutes tailles dont 4 sociaux seront disponibles.
Par ailleurs, l’aménagement de 4 commerces en rez-de-chaussée a pour objectif de redynamiser ce quartier au déclin commercial important.
Le coût des travaux de rénovation s’élève à 4.465.000 € TVAC. Les travaux sont financés par la Ville de Liège (Fonds propres), la Province de Liège, la Région wallonne et le PFGV.»

-Place de la République Française 27-29

«Les étages de deux immeubles de commerces ont été acquis pour un montant de 185.000 €.
Les murs mitoyens ont été percés pour relier les étages et créer des logements de plus grande taille (4 logements 2 chambres dont 1 avec une grande terrasse et 1 logement 1 chambre).
Les travaux de rénovation ont débuté en septembre 2009. Ils devraient se terminer en mars 2011. Les marchés de travaux ont été attribués pour un montant de 520.000 €.
Ces travaux sont financés par la Ville de Liège, le PFGV (200.000 €) et la Région wallonne (178.000 €).»

-Rue de la Madeleine 38 et rue Cathédrale 28-32

«La Ville a acquis les étages d’une grande surface commerciale (salle d’exposition). 9 logements de 2 et 3 chambres seront aménagés dans cet immeuble au coin des rues Cathédrale et de la Madeleine. Le permis d’urbanisme sera déposé début d’année 2011.»
Photo : Ville de Liège-Alain Boos.





Ga.L.