• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3096633

Société

Mis en ligne le 05/12/2010

«HUMAN RIGHTS»


Pierre Devreux / Sculptures - Vidéo-Installation-Action dans l'ancien commissariat de l'Hôtel de Ville de Liège - Jusqu'au 31 décembre 2010


Le but de cette installation est de faire signer la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme au visiteur. Pour ce faire, le spectateur est plongé dans une salle occultée dans laquelle est projetée une vidéo-art.
La première partie de cette vidéo-art est une oeuvre réalisée à partir de prises de vues personnelles ainsi que d'images glanées sur le web, une sorte d'instantané de l'état du monde et du non-respect de l'homme, sur une bande-son originale.
La deuxième partie du film présente l'image d'un foetus en mouvement sur laquelle est déclamée la DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME.
Cette vidéo-art est projetée sur des sculptures/peintures blanches (OA) de Pierre Devreux.
Au centre de la pièce sont posées des dizaines de toiles « grand format », peintes par Pierre Devreux, sur la moitié desquelles est imprimée la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.
Il est proposé au public d'apposer sa signature et son lieu de naissance sur l'autre moitié de la toile.

Il est également offert à chaque visiteur, un « journal » (tiré à 100.000 exemplaires) contenant les 30 articles de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (anglais/français).
La Vidéo-Installation-Action se propose d’être itinérante.
L'exposition finale présentera toutes ces toiles signées dans un lieu emblématique.

« Il est temps d'empêcher que le monde se défasse » (« Discours de Suède » d’Albert
Camus au « Nobel Banquet » du City Hall de Stockholm le 10 décembre 1957) "Jeder Mensch ist ein Künstler" (chaque homme est un artiste), enseignait Joseph Beuys, figure majeure de l'art contemporain.
Lieu : Hôtel de Ville (ancien Hôtel de Police, rue de la Violette - Liège).
Dates : du 3 décembre au 31 décembre 2010. (du mardi au samedi de 13 à 18h, le dimanche de 11 à 16h30, fermé les lundis et le 25 décembre).

Coalition européenne des villes contre le racisme - La Ville de Liège se distingue.

Dans le cadre de cette exposition, Jean Pierre Hupkens, échevin de la Culture a fait ce vendredi 3 décembre, une déclaration au Collège communal relative à la coalition européenne des villes contre le racisme.
« La 4ème conférence générale de l'ECCAR/ la Coalition des Villes Européennes contre le Racisme s'est tenue à Uppsala (Suède) du 17 au 20 novembre 2010. Le thème central était « la promotion de l'égalité et de la solidarité ».
La Ville de Liège membre de cette coalition était invitée à présenter l'expérience de médiation interculturelle menée par le Centre Hospitalier Régional de la Citadelle au bénéfice d'une partie de sa patientèle et traduite par la création d'un service d'interprètes
Cet exemple a emporté l'adhésion des participants et conduit le comité directeur à intégrer le principe de cette action. Cela dans le cadre des recommandations destinées aux autorités européennes dans le chapitre dédié au respect des droits de l'homme relatives au domaine de la santé.»
Pour rappel, la Ville de Liège fait partie du comité directeur de ce réseau qui compte 101 villes. Les décisions suivantes ont été prises :
- Nomination de deux vice-présidents, Jean-Paul Makonga de la Ville de Toulouse et Helena Rojas-Lundgren de la Ville de Stockolm
- L'entrée dans la coalition de la Ville de Nancy
- La 5ème conférence est prévue en novembre 2011 dans la ville de Gand. Liège a marqué sa volonté de collaborer à la préparation de cette rencontre. La prochaine réunion du Comité Directeur de la coalition est prévue à Potsdam (Allemagne) au mois d'avril 2011. Le programme d'activités de la coalition pour l'année 2011 vise:
- Le renforcement des capacités des villes membres dans la mise en pratique des 10 priorités du plan d'action
- Le rôle des municipalités dans la lutte contre le racisme
Le développement d'un pôle de recherche avec les universités
- La mise en réseau avec d'autres instances telles que l'Union européenne, le Conseil de l'Europe, l'agence européenne des droits fondamentaux, le réseau européen de lutte contre le racisme et le Haut commissariat pour les Droits de l'Homme.