• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3096419

Société

Mis en ligne le 24/11/2010

Le 25 novembre : Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes - Action Ruban Blanc

Le 17 décembre 1999, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, et a invité les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des activités conçues pour sensibiliser l'opinion au problème. Les militants en faveur des droits des femmes ont choisi en 1981 la date du 25 novembre comme journée de lutte contre la violence, en mémoire des trois sœurs Mirabal, militantes dominicaines brutalement assassinées sur les ordres du chef de l'État, Rafael Trujillo.
Cette journée est l'occasion d'attirer l'attention de l'opinion publique sur les violences perpétrées quotidiennement à l'encontre des femmes.
Katty Firquet, Députée provinciale en charge des Affaires sociales, rappelle qu’à cet égard, la Province de Liège a initié plusieurs actions de prévention et de sensibilisation sur l’ensemble du territoire. En voici quelques-unes :
- Depuis 2007, nous organisons en Province de Liège la Campagne du Ruban Blanc du 25 novembre au 6 décembre.
A cette occasion, des hommes se mobilisent contre les violences faites aux femmes en portant le pin’s Ruban Blanc (voir document ci-dessous).
- En 2008, une journée d’études sur le thème de l’excision a été organisée à Liège. Celle-ci a rencontré un vif succès puisqu’une centaine de personnes étaient présentes.
- En 2009, a la demande du Festival policier de Liège, le Service Egalité des Chances a collaboré pour la mise en place d’une matinée sur la thématique des violences intra-familiales. Un débat animé par le CVFE a inauguré la séance, suivi de la projection du film de Nora Hamdi « Des poupées et des anges ».
Un répertoire reprenant les acteurs provinciaux et locaux en matière de lutte contre les violences physiques et sexuelles à l’égard des femmes a été élaboré. Le répertoire est destiné à tous les acteurs locaux et provinciaux susceptibles d’être concernés de près ou de loin par la lutte contre les violences physiques et sexuelles à l’égard des femmes.
Nous avons organisé une soirée-théâtre (création collective de l’atelier du Refuge pour femmes battues de La Louvière) le 30 janvier 2009 aux Ateliers du Château d’Oupeye. La pièce de théâtre a été suivie d’un débat animé par le Collectif contre les Violences Familiales et l’Exclusion de Liège, l’ASBL Praxis et Mme Anne Bourguignont.
- Depuis 2009, en collaboration avec le magistrat de référence en matière de traite des êtres humains et de l’asbl Surya, le Service Egalité des Chances de la Province de Liège met en place un groupe de travail sur la thématique de la traite des êtres humains. Celui-ci travail à la mise en place d’actions grand public, à la sensibilisation du personnel hospitalier et à la formation des policiers.

]- En ce qui concerne l’action Ruban blanc.[/SOUS_TITRE

Depuis 2007, la Province de Liège s’est associée à la Ville de Liège pour mener la Campagne du Ruban Blanc.
Trois années durant lesquelles ces deux institutions ont tenté de mener des actions originales dans le but de sensibiliser les acteurs de terrain, les policiers, et les agents communaux et provinciaux à la problématique des violences faites aux femmes mais aussi des actions plus larges à destination du grand public.
C’est ainsi que l’Académie des Beaux-arts de la Ville de Liège avait été sollicitée afin qu’elle organise auprès de ses étudiants un concours d’affiches sur le thème de la Campagne du Ruban Blanc. Cette année là, le Standard avait porté l’opération.
Dans un second temps, il nous paraissait important de continuer l’action en interpellant les citoyens autour du thème de la violence faite aux femmes. Une soirée-débat à été organisée au cinéma « La Sauvenière » avec la projection du film « Darling » issu du livre de Jean Teulé.
«A mes yeux, la meilleure prévention consiste à sensibiliser l’ensemble de la population à la gravité de ce phénomène. Briser la loi du silence est le seul moyen d’aider les femmes à se défendre et à leur permettre de sortir de l’engrenage de la peur» souligne Katty Firquet députée provinciale.
«C’est pourquoi cette année, Ville et Province marchent de nouveau de concert et mettent leurs forces en commun au service d’une action de sensibilisation.
Au niveau strictement provincial, une séance de sensibilisation a été organisée à destination des communes et des CPAS ayant adhéré à la campagne mais aussi du personnel provincial. Cette année, 45 communes ont répondu positivement à notre action.»
«Si ce phénomène ne cesse de croître en nombre et en intensité, il semble toucher une population de plus en plus jeune.»
«Ainsi, cette année, outre avoir répercuté la campagne Ruban Blanc auprès des 83 communes (hors Liège) du territoire provincial, j’ai souhaité toucher les plus jeunes» insiste Katty Firquet.
A cette occasion une pièce de théâtre de la compagnie « Alvéole Théâtre » relatant des violences dans les relations amoureuses chez les adolescents est prévue tant pour les écoles provinciales que communales et lancera le début de la campagne.
Le débat se poursuit ensuite en classe puisque des animations organisées par le planning familiale « Louise Michèle » permettront de relayer l’information.
La campagne se clôturera par un concert, entièrement gratuit, dans le Carré liégeois le vendredi 3 décembre 2010 à la Guimbarde.
Les femmes qui vivent avec un homme violent ont tendance à nier le problème : elles croient sincèrement que cela va s'arranger parce qu'elles ne peuvent avouer cette violence subie, donc implicitement acceptée.

En Belgique :

• Une femme sur cinq sera victime de violences au moins une fois dans sa vie
• Et, chaque jour, 59 personnes portent plainte pour des faits de violence dans leur couple.
Mais outre les femmes, il est aussi essentiel de protéger les enfants, victimes indirectes de ces situations. Les violences conjugales auxquelles ils assistent peuvent laisser des traces profondes et durables : à nous de leur venir en aide.
Actuellement, un partenariat Ville-Province travaille à la réalisation d’une campagne d’affichage. La journée du 25 novembre est dédiée à la lutte internationale contre les violences faites aux femmes. Nous ne pouvons pas rester indifférents.

Le programme de la campagne 2010.

Jeudi 25 novembre 2010

10h30 : Spectacle de Théâtre-forum au Centre culturel de Droixhe-Bressoux sur les violences dans les relations amoureuses chez les jeunes à destination des écoles secondaires. Le théâtre forum fait intervenir le spectateur dans le déroulement de l’action. Celui-ci se substitue au comédien pour tenter d’améliorer la situation.
Cet outil permet de se mettre en situation dans les relations conflictuelles, nous renvoyant ainsi à nos propres comportements dans la vie de tous les jours.

Vendredi 3 décembre 2010
- 22h00 : Concert de clôture gratuit dans le Carré de Liège.
- Les groupes Dirty Swing et Inner Score se produiront à la Guimbarde à partir de 22h.

Pendant la campagne :
- Animation dans les écoles secondaires, le débat se poursuit dans les classes puisque des animations organisées par le planning familiale « Louise Michèle » permettront de relayer l’information.
- Distribution de badges, bracelets et pin’s sur les marchés de la Province de Liège (Visé, Verviers, Liège, Hannut, Spa et Huy)