• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3136953

Sport

Mis en ligne le 12/11/2010

La patinoire de Liège


Les travaux débutent ce lundi 15 novembre. La patinoire olympique de Liège ouvrira pour la saison en septembre 2012

Nous vous parlions de la patinoire olympique de Liège dans notre édition du 27 octobre dernier, lorsque l’on apprenait que le ministre des Sports André Antoine venait d’accorder la dernière tranche des subsides pour cette réalisation tant attendue.

Ce vendredi12 novembre, au cours de la séance du Collège communal, Roland Léonard, l’échevin des Travaux, a informé ses collègues du démarrage imminent du chantier de la patinoire de la Médiacité, du côté de la rue Armand Stouls.
Comme le dira Roland Léonard : « Ce chantier débute ce lundi 15 novembre par son installation, aussitôt suivie par les travaux d’étanchéité de la dalle de 4.500 m² destinée à accueillir la nouvelle infrastructure. On procèdera également à la réalisation d’un coffrage au dessus des voies d’accès au parking afin d’y créer à terme le parvis de la nouvelle patinoire. »
« Par ailleurs, vers la mi-décembre, une imposante grue sera installée pour le démarrage du gros-œuvre (béton et charpente). La structure de la patinoire sera constituée d’une charpente en bois dont le montage, assez rapide, permettra aux Liégeois d’avoir dans les mois suivants une idée assez précise de la conception de leur nouvelle infrastructure sportive.»

A propos de la consommation énergétique de la patinoire (un sujet très tendance à l’heure actuelle), l’échevin se devait de préciser : «Le volet énergétique de la patinoire a été particulièrement soigné dès sa conception. Le niveau d’isolation thermique globale du bâtiment offrira ainsi un coefficient K22, très performant. La toute dernière réglementation sur la performance énergétique des bâtiments, en vigueur depuis le 1er mai dernier, limite en effet son exigence à un coefficient K45.
Une patinoire étant une sorte de «frigidaire à but sportif», il importait également que la transmission de la chaleur au travers des parois soit faible. La norme pour ce coefficient de transmission thermique, appelé «valeur U» est de 0,4 W/m²K pour les façades et 0,3 W/m²K pour les toitures.
Dans le cas de la patinoire on atteint respectivement 0,13 W/m²K et 0,14 W/m²K. Les toitures et les façades du bâtiment comporteront de surcroît 24 cm d’isolant en laine minérale. La performance énergétique de la patinoire sera ainsi assurée.»

Les travaux devraient durer 18 mois et permettre, en septembre 2012, la reprise de la nouvelle saison dans des installations dignes du 21ème siècle. Le budget total du dossier représente quelques 9,2 millions d’euros subsidiés à hauteur de 3.750.000 € par la Région Wallonne (subsides Infrasports).
Et Roland Léonard de conclure : « A terme, Liège sera la seule ville de la Communauté française à disposer d’une patinoire aux dimensions olympiques, la deuxième en Belgique, après celle de Gand. »

Signalons enfin que notre patinoire sera aussi accessible aux sportifs à mobilité réduite grâce à la construction d’une rampe d’accès spécifique qui pourront s’y rendre pour y pratiquer le «sledge hockey ». Il s’agit de hockey sur luge qui a été conçu pour permettre aux participants qui ont un handicap physique de pratiquer aussi le hockey sur glace . Ce sport a été inventé dans les années 1960 à Stockholm, en Suède dans un centre de réadaptation. C’est actuellement l'une des compétitions les plus populaires des Jeux paralympiques.
Les gradins permettront l’accueil de 1.250 spectateurs et une large cafétéria offrira une vision optimale sur le déroulement des diverses activités sportives. On y trouvera également des salles de réunion et des locaux pour médias.»


Comme les prochaines élections communales et provinciales auront lieu en octobre 2012, on ne doute pas que l’inauguration de la patinoire olympique sera, à ce moment, l’un des événements phare de la fin de mandature communale. Espérons quand même, qu’à la même époque, « la Médiacité » sera également entièrement terminée. Ce serait alors la vraie cerise sur le gâteau…
Avec cette patinoire olympique, on peut aussi espérer que reviendront à Liège, comme c’était le cas dans les années 50-60, des matches et des compétions internationaux, tant au niveau du hockey qu’au niveau de la glisse pure, sportive ou artistique.

Les images de synthèse donnent une idée de la future piste de glace, de la vue panoramique que l’on aura de la cafétéria et de la conception générale.





Gaston LECOCQ