• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3200546

Société

Mis en ligne le 26/10/2010

Après l’incendie des Halles des Foires de Liège


Près de la moitié de l’infrastructure est hors service pour un certain temps. La direction de la Foire Internationale de Liège (FIL) privilégie la sécurité et décide d’annuler le salon Habitat 2010

Suite à l’incendie survenu au matin du 16 octobre aux Halles des Foires de Liège, la Foire Internationale de Liège a tenu à faire le point ce lundi matin avec la presse quant à l’étendue connue des dégâts et à leurs conséquences directes sur les organisations prévues lors des prochaines semaines. Avec un verdict extrêmement dommageable mais très sagement dicté par le principe de précaution : l’édition 2010 du salon Habitat, qui devait se tenir fin novembre, a dû être purement et simplement annulée.

Pour rappel, dans la nuit du 15 au 16 octobre derniers, une réserve attenant à la halle 1 des Halles des Foires de Liège, à Coronmeuse, prenait feu pour une raison encore indéterminée mais d’une origine très probablement criminelle. Dans l’urgence, la Foire Internationale de Liège (FIL), gestionnaire de cette infrastructure unique dans toute la région, avait œuvré avec ses clients les organisateurs afin de trouver, quand cela était possible, un nouveau lieu d’implantation pour les manifestations prévues ces derniers jours et dans les semaines directement à venir.
Ce week-end, les instances de l’IGIL (Intercommunale de Gestion Immobilière Liégeoise, propriétaire des Halles des Foires) se sont réunies afin d’évaluer, au regard des éléments en leur possession, la situation et d’envisager les suites, notamment organisationnelles, à leur donner. Cette analyse approfondie a malheureusement dû déboucher sur la décision, prise à l’unanimité, d’annuler, pour des raisons impérieuses de sécurité, le prochain salon Habitat, qui devait être organisé par la FIL elle-même du vendredi 19 au dimanche 28 novembre prochains. « C’est clairement le principe de précaution qui a prévalu dans cette décision, finalement très sage pour la sécurité tant des exposants que du très nombreux public attendu », souligne Miguel Delrez, Directeur d’exploitation de l’IGIL et Conseiller à la FIL.

Rapport technique

La conférence de presse organisée par la FIL ce lundi 25 octobre a constitué pour elle l’occasion de rappeler les éléments en sa possession. « Entamée quelques heures seulement après le sinistre, l’expertise judiciaire est actuellement toujours en cours, et les scellés en place », indique d’emblée quant à lui le Directeur général de la FIL Jacques Dangez.
Cependant, l’IGIL avait, de manière proactive et dans les heures qui ont suivi le sinistre, commandé à un bureau d’expertise indépendant un rapport technique. Les conclusions actuellement en possession de l’IGIL et de la FIL font principalement état :
du sinistre total du “dépôt 18” (en ce compris la chaufferie et les équipements électriques adjacents), zone du foyer principal, avec notamment effondrement du bâtiment et fonte des structures métalliques ;
des dommages extrêmement importants à la halle 1 : poutres de toiture déformées, danger de stabilité,… ;
de dégâts lourds à la halle 2 pour ce qui concerne sa partie jouxtant directement le dépôt 18.
Ces rapports précisent aussi des mesures de sécurité immédiates en termes d’accessibilité des lieux. Ils avancent également des éléments en termes de mesures à prendre éventuellement (démolitions, reconstructions,… ) ou encore, en ce qui concerne la réhabilitation des lieux, en termes de délai et de budget. « Autant de points qui devront être présentés à nos instances dirigeantes et qui feront sans nul doute l’objet, après analyse plus approfondie, de décisions à caractère stratégique », estime Miguel Delrez.
Au total, si le cœur du foyer d’incendie lui-même s’est limité à 200 m² sur les 15.000 m² que comptent les Halles des Foires, les dégâts, excessivement importants, touchent à tout le moins 7.000 m², inexploitables pour un délai encore à définir de manière précise.

Quid des manifestations futures ?

Au regard de tous ces éléments et des décisions des instances de l’IGIL, la FIL a donc pris acte de l’annulation du salon Habitat 2010, dont elle venait de reprendre l’organisation. « Un choix mûrement réfléchi que nous comprenons et que nous saluons compte tenu des impératifs de sécurité, même si la déception est bien sûr de mise, principalement pour les 250 exposants que nous avons tenu à prévenir ce matin de manière prioritaire et personnalisée », explique Geoffrey Yerna, Chef de produit du salon Habitat. Et d’ajouter que, dans l’attente de la décision d’organiser ou non Habitat, les équipes de la FIL avaient multiplié les contacts avec les autorités publiques, « remarquablement coopérantes », et avec des fournisseurs privés afin de mettre concrètement en place des solutions d’organisation dans les conditions les plus acceptables possibles, « mais cependant, il faut l’avouer, pas optimales en matière de confort des exposants et des visiteurs. Et encore moins en matière de sécurité donc… »
Dans l’attente d’éléments objectivés quant à la possibilité d’exploitation effective de la partie des Halles des Foires non directement touchée par le sinistre, la FIL restera en contact permanent avec les organisateurs des manifestations programmées à Coronmeuse dans les prochaines semaines et les prochains mois. « Avec chacun d’eux, en fonction des éléments en notre possession et ainsi que nous l’avons déjà opéré pour les manifestations qui devaient se tenir chez nous la semaine dernière et dans les prochains jours, nous allons tout mettre en œuvre pour trouver des solutions optimales d’organisation au sein des Halles ou de déménagement, quand cela sera possible, en d’autres lieux », insiste Jacques Dangez.

Pas de déménagement en vue

Enfin, et afin de couper court à toute rumeur, la FIL a également tenu à apporter un démenti formel à la possibilité de voir les activités des Halles des Foires déménager à Liegistics (Hauts-Sarts) ou dans toute autre surface à vocation industrielle, logistique ou de stockage. « C’est de manière tout à fait exceptionnelle que, dans l’urgence, le Forum des Entrepreneurs a pu se tenir, et nous en sommes très heureux, dans les halls de Liegistics la semaine dernière, souligne encore Jacques Dangez. Ce type d’infrastructure n’est cependant aucunement conçu pour y organiser des manifestations, pour y accueillir du public, et qui plus est en nombre. Une fois de plus, il en va de la sécurité des visiteurs comme des exposants. »
Rappelant avec insistance que sa société est évidemment la première touchée, et durement, par les conséquences de l’incendie du 16 octobre, le management de la FIL répète cependant toute sa confiance dans l’avenir du site de Coronmeuse et dans les décisions qui pourront être prises à son sujet.





Ga. L.