• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3096523

Médias

Mis en ligne le 01/09/2010

Les 10 ans de «Proxi-Liège»


10 bougies et plein de rides, mais l’aventure continue…Avec tous mes remerciements pour votre fidélité…
Rappelez-vous, c’était le 1er septembre 2000. Ce jour là, en fin de journée, à la Maison de la Presse de Liège, le gouverneur de la Province de Liège, Paul Bolland et le bourgmestre de la Ville de Liège, Willy Demeyer inauguraient «Proxi-Liège», le premier quotidien liégeois sur Internet réalisé par un journaliste professionnel. C’était aussi d’ailleurs, le premier site de ce genre, en Région wallonne.
Pour ces dix années passées en votre compagnie sur la toile, il faut tout d’abord que je remercie celles et ceux qui m’ont permis de réaliser ce défi : continuer une «profession-passion» que l’on m’avait forcé à abandonner (poussé fortement dans le dos à prendre ma prépension) alors que j’étais à peine entré dans ma 55ème année.
Mes premiers remerciements iront à Tony Amorelli. Sans lui, il n’y aurait jamais eu de «Proxi-Liège». C’est à lui que je dois la réalisation informatique et graphique de la première version de ce journal sur Internet, c’est à lui aussi que je dois d’avoir appris le maniement de ces machines du diable (les bécanes) et les subtilités d’Internet. En 2005, nos chemins ont dû se séparer. Entretemps, Tony Amorelli avait aussi réalisé le site Internet de la Maison de la Presse et aujourd’hui, il est le «patron», de la société Envol.be.

Deuxième collaborateur de la première heure, je ne peux oublier Marcel-Henri Willems qui fut mon précieux correcteur pendant près de 4 ans et l’auteur de billets d’humeur et d’humour. Il quitta « Proxi-Liège » pour voler de ses propres ailes et créa le blogue «Richard III Duc de Gloucester».

Vifs remerciements aussi au premier journaliste professionnel en retraite active (c’est comme ça qu’on dit), à avoir rejoint Proxi-Liège : Pierre André. Ancien de la RTBF et un des fondateurs de «Liège Matin» de l'ancien Centre de Production de Liège (CPL) devenu aujourd'hui Bureau Local d'Information (BLI). Vous avez pu, grâce à lui, lire de nombreux papiers concernant la politique, des analyses des différents scrutins (dont ceux des dernières élections de cette année), des comptes-rendus de conférences etc.… En avril 2005 c’est lui qui vous a présenté une série géniale sur le centenaire de l’Expo Internationale de Liège de 1905 « Comme si Proxi-Liège y était allé ». Même si Pierre André a, en août 2005, créé le blogue «Liège 28» , il n’en continue pas moins, de temps à autre, à alimenter les colonnes de «Proxi-Liège». D’ailleurs, j’ai moi-même baptisé « Liège 28 », de complément indispensable de Proxi-Liège.

Mes remerciements iront aussi à tous les autres ex-journalistes professionnels qui, durant ces 10 années, ont bénévolement participé à diverses périodes, à l’aventure du premier journal liégeois en ligne. Il s’agit notamment, par ordre de publication de Jean-Pierre Keymeul, Christian Desloovere, Jacques Chaumont et Jean-Marie Roberti. Si nos chemins se sont séparés, la faute en incombe seulement aux aléas de la vie et aux disponibilités personnelles de chacun. Tout cela devait être dit, encore merci à tous.

Mais j’allais oublier de remercier Yvos qui en 2005 a redessiné «Proxi-Liège» et lui a donné une toute nouvelle dynamique, mais aussi et surtout Geneviève, mon épouse, à qui l’on doit les dessins de Tchantchès et Nanèsse ainsi que les illustrations d’un feuilleton que nous avions publié en 2003.

Je l’ai déjà dit et écrit, je ne suis pas un homme du passé, aussi ne vais-je pas vous ennuyer avec ce que nous avons publié tout au long de ces 10 années, mais je pense que j’ai bien suivi (moins ces derniers temps) l’actualité liégeoise en général. S’il n’est pas possible (problèmes informatiques du passé) de compulser les archives d’avant 2005, toutes les informations et reportage publiés depuis 2005 sont toujours en ligne, sous chacune des rubriques.

Alors qu’en 2005, nous étions à quelques 400 à 500 visiteurs uniques par jour, nous en sommes aujourd’hui entre 1800 à 2000 visiteurs uniques par jour et à une moyenne de quelques 4600 pages lues par jour, dans quelques 60 pays… Je dois dire que je suis assez heureux du résultat.

Mais l’avenir dans tout ça ? Comme vous aurez pu le remarquer « Proxi-Liège » n’est plus ce qu’il était. L’actualité a des lacunes. Mais comme tout le monde, on ne peut pas être et avoir été. En outre, il y a 19 mois, un événement des plus importants est venu, heureusement, modifier mon agenda journalier. Etre grand-père, c’est merveilleux même si ça vous prend tout votre temps. Et ce temps là, il ne sera jamais perdu.
Alors, dans quelques années, si le «grand sablier» m’est encore favorable, on fera peut-être un nouveau bilan…
Mais vous : portez-vous bien et surtout, restez zen…

Légendes des photos de haut en bas
- A gauche, le bourgmestre de Liège Willy Demeyer, au centre Gaston Lecocq votre serviteur et à droite Paul Bolland, le gouverneur de la Province de Liège coupant le ruban symbolique à la Maison de la Presse.
- Le bourgmestre et le gouverneur découvrant la toute première édition de "Proxi-Liège"





Gaston LECOCQ - Rédacteur en chef