• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3213782

Santé

Mis en ligne le 30/06/2010

Prévention canicule 2010



La Ville de Liège pense à vous et lance une campagne d’information-prévention avec conseils et informations bien utiles

Dans les heures et les jours qui viennent, il va faire chaud, très très chaud. On appelle ça la «canicule». La canicule (petite chienne) c’est aussi le nom donné à l’étoile Sirius qui se lève et se couche en même temps que le soleil. Dans les temps très anciens, on associait, à la latitude du Caire (Egypte), ce mouvement astronomique avec le début de l’été. Chez nous, cette «canicule» correspond à des zones de haute pression (anticyclones) qui fluctuent au gré des courants marins et atmosphériques. Il n’y a rien d’anormal pour la saison et cela n’a rien à voir avec le R.C. Mais ces températures auxquelles nous ne sommes pas habitués causent de sérieux problèmes, notamment pour les nouveaux nés, les bébés et les personnes plus âgées. C’est la raison pour laquelle les services de la Ville de Liège viennent de publier un communiqué sur la «Prévention canicule».

« Au vu de l’actuelle vague de chaleur, la Ville de Liège lance une campagne d’information-prévention « canicule » axée sur la diffusion de conseils et d’informations.

La brochure « Santé en été »

Créée en 2008, à l’initiative de Benoit Drèze, Echevin des Services Sociaux, de la Famille et de la Santé, cette brochure reprend de façon pratique et concrète de multiples informations et conseils pour profiter au mieux de la belle saison, se protéger lors de canicules. Elles concernent tout le monde, des bébés aux seniors.
Elle est diffusée au grand public via :
- Les pharmacies (2.500 exemplaires distribués début juin) ;
- Les mairies de quartier ;
- La « Gestion centre-ville » ;
- Le site Internet de la Ville.
Elle est diffusée auprès des publics plus sensibles (bébés et seniors) via :
- Les crèches ;
- Les clubs de pensionnés ;
- Les organismes de soins à domicile ;
- Le CPAS via la distribution des repas à domicile.
Elle est disponible gratuitement par simple appel à l’échevinat des Services Sociaux, de la Famille et de la Santé au 04/221.84.43

Un numéro vert d’informations auprès du grand public : 0800/94.000

Ce numéro sera accessible dès ce mercredi 30 juin de 09h00 à 18H00 y compris les samedis et dimanches en cas de fortes chaleurs annoncées.
Les personnes âgées sont les plus vulnérables.
Ce numéro vert leur est donc prioritairement destiné. Elles (ou quelqu’un de leur entourage) y trouveront les réponses à toutes les questions sur les mesures préventives à prendre en cas de fortes chaleurs.
Il en va de même pour les proches d’enfants en bas âge, les petits étant également particulièrement sensibles aux fortes chaleurs.
Par ailleurs, ce numéro vert est aussi destiné aux personnes n’ayant pas de nouvelles d’une personne âgée vivant seule afin que les mesures de prévention adéquates soient prises.
La note d’information « ozone et vague de chaleur : conseils pour les enfants en bas âge » va être diffusée par l’échevinat des Services Sociaux, de la Famille et de la Santé à divers services qui à leur tour vont pouvoir transmettre l’information : échevinat de l’Instruction publique (mini-crèches, plaines de vacances) ; échevinat de la Jeunesse ; échevinat de la Population.

- Info sur Internet et Intranet : publication des documents de prévention sur www.liege.be et l’intranet de la Ville.

Les seniors sont d’ores et déjà averti à travers les conseils de prévention dispensés dans Sillage, le magazine seniors de l’échevinat. Un article de prévention a été publié dans le magazine « spécial seniors » Sillage (mai à septembre 2010) édité à 7.000 exemplaires par l’échevinat des Services sociaux, de la Famille et de la Santé (disponible gratuitement auprès du Service Seniors : 04/221.84.43).

Cellule de crise : Au-delà de cette campagne de prévention, en cas de nécessité (*) et d’aggravation de la situation, une cellule de crise sera mise en place. Elle comprend des responsables du cabinet du bourgmestre, du secrétariat communal et des divers échevinats et départements concernés.

(*) L’info est transmise au bourgmestre par le fédéral.»





Ga. L.