• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3113744

En Ville

Mis en ligne le 09/06/2010

Ah le beau boulevard !!!

Mais ce ne sont malheureusement que des arbres qui cachent la forêt d’un spectacle qui n’est pas vraiment celui qu’attendent les touristes débarquant des Guillemins…

Dans notre édition du 27 mai dernier , je vous parlais des vieux pneus placés depuis plus d’une semaine, juste devant la statue de Charles Rogier à l’angle de l’avenue éponyme, du boulevard d’Avroy et de l’avenue Blonden.
Comme il fallait s’y attendre, ces pneus ont servi, le dimanche 30 mai, à des compétitions de VTT et le lundi, ils avaient été enlevés. Très bien donc, mais il y a en fait un MAIS…
Je terminais cet article un peu «râleur» par : «Espérons cependant qu’après ce nouveau week-end d’activité débridée sur le boulevard, on nous le rendra tel que le veulent les panneaux signalétiques de la Ville. Il y va de sa crédibilité.»
Ce mardi 7 juin, plus d’une semaine après «A pied, à cheval, à vélo», j’ai voulu vérifier comment on avait rendu aux Liégeoises et aux Liégeois, l’un de ses plus beaux boulevards, l’une de ses plus belles promenades, l’une de ses plus belles entrées de ville. En suivant le guide, avec les photos prises ce 7 juin, pas besoin de grands commentaires vous comprendrez vite comment je me suis trompé le 27 mai.
Mais commençons par le dimanche 30 juin. (Chaque photo se situe en-dessous du commentaire.)

Les pneus ne suffisaient pas, il fallait même escalader la statue de Rogier…

Plus d’une semaine après les compétitions, les structures des différents tremplins jonchent toujours les pelouses…

Les promeneurs doivent ramasser les crottes de leur chien, c’est normal et il vous en coûtera une amende si vous ne le faîte pas. Mais évidemment, pour les propriétaires de bourrins…Crottin le long de l’étang…

Crottin près du Créham…

Un gros plan pour bien montrer qu’il ne s’agit pas de crottes de chien…

En passant, on a remarqué l’état déplorable de l’étang qui pourrait être si agréable s’il était entretenu…

Triste fin pour une belle carpe…Nettoyez-moi vite tout ça avant que l’étang ne soit complètement empoisonné

Je vous parie qu’avant la Foire d’octobre, on verra très peu d’herbe à cet endroit qui a été hersé et ensemencé. Les pigeons s’en donnent à cœur joie. Et il est interdit de nourrir les pigeons. Ce travail inutile était-il bien nécessaire ?

Alors franchement, est-ce bien de cette façon qu’on va attirer des touristes dans notre bonne Cité ardente.









Est-ce avec un panneau tel celui-ci-contre, que l’on va garantir que notre beau boulevard d’Avroy, cette belle promenade qui amène le touriste débarquant de la somptueuse gare des Guillemins, va pérenniser le retour de ces touristes d’un jour ? Pas vraiment, parce que tout y est à l’avenant : nids de poule dans les allées, marres d’eau noirâtre après la pluie, béton défoncé et autres anomalies qui ne sont pas digne d’une ville voulant un statut de «Ville touristique».

Eh bien oui, je suis furax parce que j’aime ma ville et qu’avant de pondre bien souvent des communiqués lyriques ou dithyrambiques, les autorités feraient bien mieux de vérifier si tout cela correspond à la réalité. Parce qu’un client qui a été trompe sur la marchandise, c’est sûr qu’il ne revient pas. Et comme j’aime ma ville, je ne supporterais pas que des touristes mécontents en disent pis que pendre.





Gaston LECOCQ