• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3148956

Santé

Mis en ligne le 12/04/2010

"Les maladies environnementales: entre mythes et réalités" ce jeudi 15 avril à 19h30 à la Maison de la Laïcité de Ste Walburge

Plus de la moitié de la population mondiale vit en zone urbaine. L'OMS veut attirer l'attention sur toutes les maladies qui en découlent: pollution, surpoids, stress ....
La presse nous fait souvent part des dangers du mode de vie citadin.

Si vous désirez en savoir plus sur ce phénomène, La Maison de la Laïcité de Sainte-Walburge vous invite à la conférence de Pierre Bartsch, professeur honoraire de pneumologie au CHU de Lège sur le thème : "Les maladies environnementales: entre mythes et réalités" Cette conférence aura lieu ce jeudi 15 avril à 19h30 place Sainte-Walburge 1, à 4000 Liège.

Après avoir rappelé la complexité du champ de l'environnement, l'exposé s'attache aux modifications induites par l'homme sur notre environnement naturel et les craintes suscitées par ces altérations. La difficulté considérable, pour la médecine qui s'adresse à des individus dans le cadre d'un colloque singulier, d'identifier chez un patient une cause environnementale, à des symptômes, voire à une maladie clairement déclarée, est décrite. Cela est illustré par l'exemple des grandes catastrophes environnementales, véritables caricatures des effets possibles de l'altération insidieuse de notre environnement. L'affaire du « smog » de Londres montre en effet, que si on a pu constater sur le plan des statistiques sanitaires, des morts en excès, il n'a pas été possible de dire quels étaient ces morts.
La difficulté est encore plus grande lorsqu'il s'agit de maladies non mortelles, comme par exemple la diminution de fécondité de l'homme, suspecté d'avoir des causes en rapport avec l'usage mondial des pesticides ou des biocides en général.
En contrepoint de ces incertitudes en rapport avec les limitations de la science épidémiologique, deux maladies dont les personnes atteintes sont certaines d'avoir identifié les causes sont décrites, à savoir l'hypersensibilité chimique multiple et l'hypersensibilité électromagnétique. Ces maladies sont elles des mythes, des réalités, ou comme certains le prétendent une manifestation chez certains individus psychologiquement sensibles d'une hypersensibilité idiopathique environnementale générée par les médias dans une société qui devient chimiophobe et technophobe. Nous n'avons pas la prétention d'apporter des réponses définitives à ces problèmes complexes, mais nous espérons initier un débat fructueux.


- Maison de la Laïcité du quartier de Ste-Walburge - à l’école communale Justin Bloom - Place Ste-Walburge, 1, - 4000 Liège
- Renseignements : 086/40.08.24 -0473/53.06.72 .
- Entrée Libre