• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3138604

En Ville

Mis en ligne le 02/04/2010

Travaux rue Saint-Gilles et Saint-Laurent….passez ailleurs pendant les vacances de Pâques

Dans deux communiqués envoyés aux rédactions liégeoises ce vendredi 2 avril, le cabinet de l’échevin des Travaux Roland Léonard, nous annonce des travaux de printemps qui auront lieu plus ou moins sur le même axe, puis qu’ils concernent Saint-Gilles et Saint-Laurent.

Saint-Gilles…en chantier depuis le 29 mars

Comme le dit le premier communiqué : «Ce lundi 29 mars a démarré le chantier d’entretien et réfection du pavage dans la rue Saint-Gilles. Roland Léonard, échevin des Travaux, a souhaité que ces travaux d’une durée de 14 jours ouvrables, soient programmés de manière à réduire au maximum leur impact sur la mobilité. La partie la plus importante du chantier se déroulera ainsi durant les vacances de Pâques afin que la situation soit totalement rétablie dès la rentrée.
Les travaux d’entretien et de réfection de la rue Saint-Gilles concernent la partie de voirie comprise entre les rues Trappé et Louvrex et s’étirent sur une longueur d’environ 150 mètres. Prônant une planification rigoureuse pour l’entretien des voiries afin de garantir la pérennité de celles-ci et de maîtriser les coûts des interventions, Roland Léonard avait placé l’entretien du pavage de la rue Saint-Gilles dans les priorités des chantiers de printemps. La dernière intervention date en effet de 2004, et il convient qu’un pavage soit traité de manière approfondie tous 5 à 6 ans. Dans la partie de la rue Saint-Gilles concernée par les travaux, on arrive donc à la date de prescription, et on observe ainsi un pavage dégradé par endroit à la suite de l’impact du charroi sur cette voie étroite et, bien sûr, d’un hiver assez rude.
L’entretien consiste en un retraitement des joints avec une émulsion de bitume afin d’assurer la bonne fixité du pavage. Préalablement à cette opération, une réfection profonde est entreprise pour cette partie de voirie très sollicitée. On a ainsi dépavé la zone, ôté le sous-couche de sable dans le but de rajeunir la fondation. Les pavés seront ensuite remis et les joints retraités à l’émulsion. Le budget de l’intervention est de 48.000 €.
Des mesures spécifiques de circulation ont été déterminées puisqu’il est évidemment impossible d’emprunter la rue Saint-Gilles à l’endroit du chantier. Le tribunal de Police jouxtant le chantier reste néanmoins accessible. Le sens de la circulation a été inversé dans la rue Trappé, entre les rues Rutxhiel et St-Gilles tandis que la rue Louvrex est ouverte dans les deux sens entre les rues St-Gilles et Darchis.
Des contacts préalables au chantier ont bien sûr été pris et une information circonstanciée a été adressée aux riverains, commerçants et fonctions publiques diverses du quartier.»
S’il faut refaire la rue Saint-Gilles tous les 5 ou 6 ans, comme le dit le communiqué, il est à craindre qu’elle soit à nouveau en chantier en 2016 ou 2017…c'est-à-dire à l’approche de l’Exposition Internationale de Liège…

Saint-Laurent, en chantier à partir du mercredi 7 avril

Dans le second communiqué on lira : «Mercredi 7 avril débuteront les travaux de traitement du revêtement de la rue Saint-Laurent, sur le tronçon s’étendant du carrefour autoroutier au rond-point Saint-Gilles, soit une distance d’environ 700 mètres. Ce chantier qui durera une semaine vise à sécuriser et unifier la surface de cette voirie très endommagée, notamment par les rigueurs de l’hiver dernier. C’est pourquoi, l’échevin des Travaux a souhaité que la rue Saint-Laurent soit le tout premier chantier d’asphaltage figurant au calendrier du printemps 2010.
Les travaux se déroulent en deux phases. Il s’agira d’abord de combler et de réparer les parties de revêtement dégradées avec du tarmac à chaud afin d’obtenir une surface plane et sécurisée. La seconde phase consiste à recouvrir et aplanir la voirie avec un coulis constitué d’un mélange de mortier bitumineux (bitume et sable). Ce traitement de qualité se pratiquera en bicouche, une couche se superposant à l’autre pour obtenir une surface durablement plane et homogène.

Par cette intervention, Roland Léonard désire bien sûr rendre la circulation plus sûre et confortable dans la rue St-Laurent, mais également que le mode de réfection permette d’assurer dans les meilleures conditions la période de transition jusqu’à la rénovation totale de la voirie qu’il a intégrée en très bonne place dans les projets du Plan Triennal 2010/2012.
Ce mercredi 31 mars, l’Echevin avait d’ailleurs convié tous les riverains de la rue Saint-Laurent à une soirée de concertation au cours de laquelle leur fut présenté un projet d’aménagement complet pour leur voirie. Soumis aux commentaires et suggestions des habitants, ce dossier veut répondre à divers objectifs: la sécurité (sécurisation des bretelles d’autoroute, des carrefours et des traversées piétonnes), l’amélioration des capacités de stationnement, de nouveaux trottoirs continus et de qualité, et l’intégration de la liaison cyclable St-Gilles-Burenville. L’ambitieux projet tiendra donc une place prioritaire dans les propositions du Plan Triennal 2010/2012 que l’échevin présentera au Conseil communal de ce mois d’avril.»
Comme nous l’écrivions dans le titre, pendant les congés de Pâques, vous avez donc tout intérêt à changer vos itinéraires et prendre votre mal en patience.
On peut espérer aussi que le service des travaux va actionner son grand braquet pour réparer toutes les rues (et il y en a un fameux paquet) qui ont été endommagées par l'hiver qui se termine.





Ga. L.