• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3184874

Cinéma

Mis en ligne le 18/03/2010

VIDEOGRAPHIE 21


Exceptionnel festival d’art numérique ou cybernétique, compétition internationale ces 24-25-26 mars au Cinéma Sauvenière. Jean Detheux, notre ami canado-liégeois, artiste numérique sera présent, sur la scène et dans le jury
C’est dans la continuité de l’évènement Exprmntl [21] (qui s’est tenu en mars 2009), que l’asbl Vidéographies organise le festival «Vidéographies 21», une compétition de courts métrages et d’installations, qui fera la part belle aux images expérimentales et numériques en tous genres.
Passer le cap… devenir un professionnel… à la recherche de talents à venir, Vidéographies 21 se déroule dans le cadre du projet «Passages, croiser les imaginaires» et a pour objectif de valoriser la création contemporaine et de favoriser le passage vers le milieu professionnel de jeunes artistes actifs dans les domaines du cinéma, des arts audiovisuels et des images numériques. Cette compétition, nationale (pour les installations) et internationale (pour les films et vidéos), est organisée avec le soutien de la RTBF et de la télévision locale RTC Télé-Liège, qui diffuseront le palmarès et une partie de la compétition.

En plus de la compétition, le festival propose une vitrine de la création contemporaine par une série de cartes blanches à des artistes ou des programmateurs de première ligne.

Des invités prestigieux et internationaux

D'Istanbul à Liège, les périphéries sont à l'honneur et la « cité ardente » se fait Vitrine des Capitales Européennes de la Culture, une opération lancée par la Ville de Liège. Le festival Vidéographies 21 aura ainsi le privilège de compter parmi ses invités Bige Örer, la directrice de la Biennale Internationale d’art contemporain d’Istanbul et par l’occasion, d’engendrer une relation d’échanges artistiques ; mais également l’artiste visuel belgo-canadien Jean Detheux, qui offrira une rétrospective de son travail. Nous vous en en parlons en fin d’article.



Une programmation originale

En première partie de soirée, différentes cartes blanches seront proposées par des partenaires internationaux. Au rendez-vous le mercredi 24 : Bige Örer, directrice de la Biennale internationale d’art contemporain d’Istanbul, présentera une sélection de vidéos d’artistes turcs émergeants; le jeudi 25 mars, Jean Detheux, peintre et cinéaste d’origine liégeoise, travaillant actuellement au Canada, proposera, à travers « L’œil écoute », un aperçu de ses peintures numériques en mouvement ; et enfin le vendredi 26 mars, Philippe Franck (asbl Transcultures) démontrera avec Trans Electro Kino que la musique électronique et les images numériques peuvent nouer des relations éclectiques et poétiques.

Des films insolites, des œuvres originales, un souffle de jeunesse

En seconde partie de soirée, les films et vidéos en concours, réalisés par de jeunes artistes provenant de trois continents, seront projetés sous l’œil attentif d’un jury international qui décernera plusieurs prix aux œuvres les plus originales et créatives.

Les installations seront quant à elles exposées dans l'enceinte du complexe Sauvenière durant la semaine du festival. L’installation gagnante recevra également un prix.
«Vidéographie 21» se déroulera les 24, 25 et 26 mars au cinéma Sauvenière (place Xavier Neujean) à Liège dès 20h30.

Vous trouverez plus de détails sur la programmation sur le site du festival : www.videographies.be

Jean Detheux : 10 ans de correspondance par Internet

L’an dernier, Jean Detheux, installé aujourd’hui à Montréal (Québec) après plusieurs années passées à McDonald's Corners(Ontario), m’avait écrit un petit courriel en m’expliquant qu’il serait probablement à Liège en 2010 pour «Vidéographie 21», un festival qui devait-il m’écrire, il avait découvert grâce à «Proxi-Liège», lorsque nous avions parlé de «Exprmntl [21]».
Il me faisait également part de son bonheur de pouvoir enfin faire reconnaître son art dans la ville qu’il a quittée dans les années 60.

Si je l’avais brièvement rencontré il y a quelques années lors d’une visite chez des amis liégeois, je suis assez satisfait que « Proxi-Liège » ait pu faire connaître Jean Detheux aux Liégeoises et aux Liégeois. C’était dès 2000, à l’occasion d’une rétrospective (très confidentielle) au Mamac. A cette époque « Proxi-Liège » avait publié un très long article sur cet artiste du 21ème siècle qui avait dû pour raisons médicales, laisser tomber peinture et pinceaux pour se rabattre sur l’art numérique. Mais avec quel brio ! Les archives de «Proxi-Liège» de 2000 à 2005 n’étant plus en ligne, vous pouvez quand même lire ce que j’avais écrit à l’époque sur le site de Jean Detheux qui a eu l’excellente idée dupliquer l’article.

Depuis cette époque, nous avons, Jean Detheux et moi gardé un contact par courriel relativement régulier, ce qui m’a permis de suivre sa carrière et d’en faire parfois profiter les lecteurs de « Proxi-Liège », à l’occasion de quelques uns de ses festivals.
C’est ainsi que nous avons parlé de Jean Detheux le 29 juin 2007 alors qu’il était à Melbourne ; à l’occasion de Anima 2007 ; le 11 février 2007;
le 28 octobre 2006 pour la «Journée mondiale de l’animation» à Montréal; le 2 septembre 2006, à l’occasion de la commercialisation de deux DVD d’art numérique «Le cinéma de Jean Detheux» et enfin le 10 octobre 2005 lorsqu’à l’occasion du Festival du Nouveau Cinéma de Montréal, Jean Detheux rendit un émouvant hommage à Joseph Louis, son ancien professeur de dessin et qui fut aussi directeur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Liège

Les peintures numériques animées de Jean Detheux s’inscrivent incontestablement dans les meilleures productions de l’Art du 21ème siècle, d’autant qu’il a un feeling assez extraordinaire en s’entourant de musiciens ou compositeurs de toute grande qualité. Mais tout ça, vous le découvrirez le 25 mars si vous venez assister au retour de Jean Detheux en Cité ardente, la découverte d’un grand bonhomme. Bienvenue au pays Jean !

Nous avons eu un coup de cœur pour «La Folia»qui sera aussi présenté au cinéma Le Sauvenière et que vous pouvez découvrir en avant première liégeoise sur «Proxi-Liège»





Gaston LECOCQ