• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3138112

Musique

Mis en ligne le 13/10/2009

12e FESTIVAL D'ORGUE DE LIEGE : jusqu'au 12 décembre à St Jacques

6 concerts pour un orgue monumental qui auront lieu du 18 octobre au 12 décembre à Saint-Jacques


Il est daté de 1600. Ses couleurs bleues et ses dorures étincelantes accrochent le regard. Ses sonorités d'un autre temps émerveillent l'oreille. L'orgue de Saint-Jacques à Liège, reconstruit en 1998 par la manufacture d'orgues Schumacher, est à nouveau l'objet d'un festival qui le mettra magnifiquement en valeur du 18 octobre au 29 novembre. Orgue mais pas seulement, puisque seront à l'honneur également le clavecin d'Anne Froidebise, les violons de Philippe et Laurence Koch, l'orchestre Convivium, les voix des Pastoureaux de Waterloo et les trompes de chasse de Namur.
Six organistes se succèderont aux quatre claviers de Saint-Jacques, Anne Froidebise, Bernhardt Marx, Josef Miltchistky, Emmanuele Cardi, Alessandro Bianchi et Firmin Decerf.
Au programme il y aura beaucoup de musique ancienne, notamment Bach lors du concert d'ouverture, le 18 octobre, ainsi que Vivaldi, Buxtehude, Frescobaldi, Boehm mais aussi la Fantaisie concertante pour orgue et trompes de chasse de Firmin Decerf.
Le Festival se terminera comme chaque année par le concert du Chœur Symphonique de Liège et de l'Orchestre Convivium qui donneront le Stabat Mater de Dvorak.
Tous ces concerts, à l’exception du concert de clôture, ont lieu les dimanches à 16h et sont diffusés sur grand écran dans l'église ce qui permet au public de découvrir et d'apprécier le jeu de l'organiste.
Vous trouverez tout le programme et les informations pratiques sur le site www.msj.be


La reconstruction de l'orgue de Saint-Jacques (la photo) a nécessité 14.000 heures de travail, de février 1993 à juin 2008, par une équipe spécialisée de facteurs d'orgues, d'ébénistes sculpteurs, de mécaniciens et de tuyautiers. L'instrument compte 2578 tuyaux, 16 m3 de chêne massif, des éléments en buis, en ébène et en poirier, de la peau de mouton, du parchemin de chèvre. Le plus petit tuyau est de la taille d'un crayon, le plus grand culmine à plus de 5 mètres de haut. Depuis 1998, une septantaine de concerts l'ont fait résonner et ont attiré près de 8000 auditeurs.