• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3147826

En Ville

Mis en ligne le 06/09/2009

Rien de trop beau pour la nouvelle gare des Guillemins

Les alentours de la nouvelle gare TGV de Liège vont être complètement remodelés. Bourgmestre et échevin de l’Urbanisme font le point…



La place actuelle à quelques jours de l’inauguration vue de l’Hôtel Husa de la Couronne

Vendredi dernier, le 4 septembre, le bourgmestre Willy Demeyer et Michel Firket, échevin de l’Urbanisme, ont fait, à deux semaines de l'inauguration officielle de la nouvelle gare des Guillemins – dont la construction avait été entamée en 2000 – le point sur les futurs aménagements du quartier. Un point qui a déjà été fait à plusieurs reprises (mais nos édiles aiment se répéter) et qui ne sera sans doute pas le dernier, tant il me parait que certaines réalisations ne seront peut-être pas terminées dans les délais qui nous ont été donnés à la conférence de presse.
Grâce à la nouvelle gare, Liège va rayonner
Mais avant, le bourgmestre a tenu à dire : « On est heureux que la gare TGV de Liège soit inaugurée le 18 septembre car cette magnifique gare va renforcer notre statut de métropole européenne. Liège va rayonner en se rapprochant de multiples destinations européennes, ce qui va générer de nouvelles opportunités dans de nombreux domaines : nouveaux habitants, nouvelles activités économiques, accessibilité touristique renforcée, échanges scientifiques et universitaires facilités...

Du côté du chantier de la gare, on sera prêt le 18 septembre. Vue de l’Hôtel Husa de la Couronne

...Liège s’affirme comme ville centre de l’Eurégio. A titre d’exemple, Maastricht a fait de Liège sa gare TGV en renforçant la qualité et la quantité des liaisons ferroviaires entre nos deux villes pour être en connexion avec Bruxelles, Paris, Londres et Francfort »

La place de la gare sera terminée en 2012…

Le vendredi 18 septembre (dans 12 jours), le spectacle de Franco Dragone prévu pour l’inauguration en grandes pompes de la nouvelle gare des Guillemins (nous y reviendrons) devrait heureusement occulter quelque peu l’espace devant celle-ci, et mettre en valeur l’incroyable et majestueuse œuvre de Santiago Calatrava, l’architecte des gares du 21ème siècle. Car ne nous leurrons pas, ce jour là, devant la gare, les centaines d’invités de marque comme par exemple Son Altesse Royale le prince Philippe, auront une vision pas vraiment très idéale, en face. La nouvelle place, ce sera pour 2012.

Plan de la place : 1) emplacement des taxis ; 2) l’esplanade avec ses plans d’eau, ses bancs et ses arbres ; 3) emplacement réservé aux bus ou aux trams dans le futur ; 4) rond-point Paradis, Serbie, Sclessin ; 5) rond-point Guillemins-Plan incliné ; 6) immeubles à démolir ; 7) rue Bovy ; 8) rue de Sclessin ; 9) rue de Serbie ; 10) espace constructible ; 11) espace des Finances ; 12) nouvelle gare des Guillemins ; 13) rue des Guillemins ; 14) rue du Plan Incliné.

Pour Willy Demeyer : « Nous ne pouvions pas commencer les travaux d’aménagement de la place avant que les travaux de la gare qui ont pris trois ans de retard, ne soient complètement terminés. Il n’y avait pas assez d’espace pour tous les engins des différents chantiers, le passage des voyageurs, les bus, etc… »
« Aujourd’hui nous avons les plans de la place (ceux du bureau Daniel Dethier et Cie dont nous vous déjà parlé le 12 novembre 2008 http://www.proxiliege.net/index.php?page=article&id=2977&idrub=24) , le permis et l’argent. » ajoute Michel Firket qui continue : «Nous devons encore désigner les adjudicataires et en principe les travaux devraient commencer au printemps 2010. La place, ainsi que l’aménagement en face de l’ancienne gare devraient être terminés pour 2012… ».
En étant quelque peu coquin nous dirons que ce sera probablement terminé un peu avant les élections communales…, mais ce sera déjà un fameux «plus» pour le quartier. Coût de la place : 8,7 millions amenés par la Région wallonne et le Feder (Fonds européens pour le développement régional).

En 2015 on pourra aller de la gare des Guillemins jusqu’à la Médiacité en un quart d’heure à pied…

« Dans maximum cinq ans, une nouvelle artère devrait relier la nouvelle gare TGV de Liège à la Médiacité, à 1,250 km de là » assure avec fermeté Michel Firket appuyé par le bourgmestre. (voir le tracé ci-dessous)

Cette nouvelle artère piétonne (cyclistes aussi) passerait par le centre de la nouvelle place, puis par l’esplanade des Finances sur laquelle sera construite la tour de 26 étages de la «Nouvelle cité des Finances», puis par une passerelle (8,5 millions du Feder) sur la Meuse à hauteur de la tour Schöffer et enfin par une autre passerelle sur la Dérivation. Cette liaison reliera la gare des Guillemins au parc de la Boverie où l’actuel Musée d'Art Moderne et d'Art contemporain (Mamac) sera devenu, grâce à 23,5 millions de fonds Feder un véritable Centre International d'Art contemporain (CIAC) et la Médiacité.
Michel Firket affirme que la tour des Finances (construite par un opérateur privé en l’occurrence la société Fedimo) sera opérationnelle pour la mi-2013, époque à laquelle les fonctionnaires fédéraux devraient y être relogés. Nous on veut bien… (image virtuelle de la tour et de l'esplanade ci-dssous).


Pour réaliser cette liaison, on devra également enfouir toutes les voies rapides qui longent la Meuse (quai de Rome – avenue Blonden) et pour ce chantier, la ville a aussi obtenu 12,7 millions d'€ du Feder.
Et Michel Firket de s’enflammer : « Tout cela va dégager, depuis la gare, un espace public de 4,5 hectare. Autant que la place Rouge à Moscou. »
Mais tout ça devra évidemment être construit en respectant le PRU (Périmètre de remembrement urbain) approuvé par la Région wallonne fin 2007. Ce sera alors au secteur privé de jouer en y construisant des logements, des espaces réservés à l’Horeca, bureaux, etc…Et c’est dans cette optique qu’une société regroupant tous les acteurs publics (Ville, Région wallonne, SLF, intercommunales liégeoises, SNCB…) a été créée : la SDLG (Société de développement de Liège-Guillemins) qui sera présidée par Willy Demeyer. (plan du PRU ci-dessous)


Lors de cette conférence de presse, on a également évoqué les problèmes (avec leurs solutions) concernant l’accessibilité au nouveau parking de la gare (le long de la colline) et la circulation dans le quartier de l’avenue de l’Observatoire ainsi que des trois liaisons que pourront emprunter les cyclistes pour rejoindre la gare où un parking vélo souterrain et surveillé est prévu dans un ancien tunnel sous voies.
Enfin, bonne nouvelle pour les habitants de la rue Paradis : il n’y aura pas de nouvelle expropriations. En effet, comme l’ont annoncé le bourgmestre et l’échevin de l’Urbanisme, même si le tram devait passer par la rue Paradis, l’espace y est suffisant et ne nécessite pas de nouvelles expropriations.
Cela étant, on n’est nulle part avec le tracé du tram : passera-t-il par la rue Paradis venant de Blonden ou par la rue des Guillemins ? Une étude qui est prévue pour durer près de 3 ans commencera probablement début 2010, quant aux travaux, ils sont aussi prévus pour une durée de 3 ans. Nous ne serons donc pas sortis des travaux avant 2016…si tout va bien. Comme disait l’autre : « Il faut souffrir pour être belle ».

Lire aussi dans la rubrique "Quartiers" : La plateforme Guillemins-be salue le changement de cap des autorités communales mais soulève des questions concernant le passage du tram, le logement insuffisant et la construction de la tour des Finances





Gaston LECOCQ