• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3185286

Culture

Mis en ligne le 24/08/2009

Le patrimoine du peintre liégeois Armand Rassenfosse légué à la Fondation Roi Baudouin



Dans son communiqué, que la Fondation Roi Baudouin vient de diffuser on lit notamment : «Le peintre et illustrateur liégeois Armand Rassenfosse (1862-1934) est un des artistes majeurs qu'ait connus la Wallonie. Principalement connu pour ses gravures et tableaux représentant la femme dans son intimité, il a aussi représenté divers aspects de la vie sociale. Il témoigne de l'influence de l'Art nouveau.

Par testament authentique, Mademoiselle Claire de Rassenfosse, la petite-fille du peintre, décédée le 1er juin dernier, a désigné la Fondation Roi Baudouin pour sa légataire universelle à charge de créer un Fonds portant le nom du peintre et dont l'objectif sera la mémoire de son œuvre.
La Fondation examine actuellement, avec les responsables des musées liégeois et de l'asbl Association des Amis du Musée Rassenfosse, les possibilités de rendre le mieux accessible le patrimoine artistique légué par Claire de Rassenfosse.»
Et la Fondation Roi Baudouin de terminer : «A titre d'exemple, diverses œuvres de Rassenfosse ainsi que des pièces de mobilier de Serrurier-Bovy, comprises dans le legs, seront déjà présentées à l'exposition que le Grand Curtius consacre prochainement à Henri Jaspar, l'architecte de la maison de Rassenfosse, rue Saint-Gilles.»

Il convient cependant de corriger l’information, l’immeuble en question qui est évidemment superbe et mériterait d’être restauré et devenir un « musée Rassenfosse », n’est pas l’œuvre de Henri Jaspar (ministre d’Etat catholique 1870-1939) mais bien de Paul Jaspar, dont on pourra mesurer l’œuvre architecturale au Grand Curtius du 5 septembre au 25 octobre.

Comme quoi, si à la Fondation Roi Baudouin on fait un maximum pour la culture, on ne sait peut-être pas toujours de quoi on parle. Mais tout le monde peut se tromper n’est-ce pas ?

Les photos : Claire de Rassenfosse dessinée par son grand-père; la maison du peintre, rue Saint-Gilles.





Ga. L.