• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3200309

Société

Mis en ligne le 13/04/2009

A propos de la fermeture «temporaire» de la sidérurgie liégeoise : appel à la mobilisation du président de la Fédération liégeoise du PS

Dans un communiqué envoyé aux rédactions, Willy Demeyer, bourgmestre de Liège mais également président de la Fédération liégeoise du Parti socialiste, appelle à la mobilisation en faveur des travailleurs de la sidérurgie liégeoise et redit avec force que la sidérurgie est un secteur d'avenir à Liège.

Au nom de la Fédération liégeoise du PS, Willy Demeyer appelle à la mobilisation en faveur de solutions urgentes pour la sidérurgie liégeoise.
Après l'annonce de la fermeture temporaire des hauts-fourneaux ,le PS liégeois entend redire avec force que la sidérurgie reste un secteur d'avenir pour la région liégeoise ,pour lequel elle réclame un investissement de tous les niveaux de pouvoir.

Pour Willy Demeyer, trois objectifs doivent être poursuivis dans l'immédiat:

- 1° obtenir tous les engagements d'ARCELOR pour assurer le redémarrage du "Chaud" à Liège le plus vite possible.Le maintien de l'activité de la cockerie est à ce sujet salué avec satisfaction.Au nom de la Fédération, Willy Demeyer entend souligner l'action des Ministres PS liégeois du Gouvernement Wallon et en particulier celle de JC MARCOURT qui a oeuvré sans discontinuer en faveur du secteur à Liège.
- 2° sauvegarder le savoir-faire des travailleurs liégeois sans lesquels aucun avenir n'est possible.Il demande au gouvernement fédéral de trouver les solutions pour permettre cette sauvegarde pendant la durée de la crise, notamment en prenant ses responsabilités, sans remettre en cause les statuts, à l'égard de la situation des employés ou encore à l'égard des entreprises sous-traitantes également en souffrance.
Le PS liégeois ne comprendrait pas que l'on dégage des moyens colossaux pour sauver le système bancaire et laisse tomber les travailleurs des secteurs que la crise met en difficulté.
- 3° redoubler d'efforts pour développer à Liège la recherche dans le domaine sidérurgique , condition indispensable à l'avenir du secteur en Europe occidentale.
La Fédération ne peut pas admettre que la commission européenne reste sourde et muette face à cette situation concernant plusieurs régions du continent.

Willy Demeyer , avec une délégation de l'exécutif fédéral et les deux Ministres Michel DAERDEN et Jean-Claude MARCOURT, rencontreront dans quelques jours les représentants de la FGTB .

Il entend y faire le point de la situation et prendre toutes les initiatives utiles à l'égard de tous les niveaux de pouvoir concernés par ce nouvel épisode qui touche la sidérurgie à Liège.

Rappelant que cette situation dénoncée par le PS liégeois est une des conséquences injustes de la faillite du système ultra-libéral, où la recherche du profit maximal était la seule règle, Willy Demeyer appelle les forces politiques,économiques,sociales et culturelles de l'arrondissement et de la Province de Liège à se fédérer pour défendre l'avenir du secteur sidérurgique dans sa globalité en région liégeoise et pour trouver des solutions en faveur de ces femmes et ces hommes qui vivent une nouvelle période d'incertitude.

En particulier,Willy Demeyer demande à tous les candidats liégeois du PS , à la Région ou à l'Europe , et à tous les élus de porter ce message de fermeté, de vigilance mais aussi d'espoir dans l'avenir du secteur sidérurgique liégeois."