• Visiteur(s) en ligne : 11
  • |
  • Visiteurs total : 3157524

En Ville

Mis en ligne le 09/04/2009

Politique des Grandes Villes



7.110.431 euros pour 14 projets dans le cadre des «contrats ville durable» 2009 ont été approuvés pour Liège en conseil des ministres à l’initiative de Marie Arena…

Le Conseil des Ministres du 3 avril dernier a approuvé l’ensemble des conventions « contrats ville durable » pour l’année 2009 dans le cadre de la Politique des Grandes Villes.
A cette occasion, la ministre des Pensions, de l'Intégration Sociale et de la Politique des Grandes Villes, Marie Arena et Willy Demeyer, bourgmestre, se sont associés pour présenter l’ensemble des projets qui seront soutenus en 2009 à Liège.
Sur le terrain, cela représente 14 projets pour un montant global dépassant les 7 millions d’euros (7.110.431 euros)

Les projets retenus

Projet de quartier

Dans 8 quartiers prioritaires, une équipe entraîne les habitants dans une dynamique participative. La cellule de coordination s’accorde à définir en concertation avec les forces vives présentent sur le territoire, les besoins et les actions à mener.
Sur cette base, une sélection de projets verra le jour en 2009 grâce à l’appui de la Politique des Grandes Villes : rénovation des Restos du Cœur, équipement du terrain de rugby Naimette, rénovation de la maison des jeunes Saint Léonard, aménagement du parc Astrid et du terrain de football de Pierreuse.

Mnema « Cité Miroir »

Aménagement d’un espace culturel de 3.500 m² sur le site d’une ancienne piscine, boulevard de la Sauvenière. Le lieu accueillera des expositions, activités culturelles et éducatives, ateliers, centre multimédia, de recherche et de documentation,…

Travaux d’aménagement des locaux de la halte garderie à Droixhe

Aménagement d’une structure d’accueil d’urgence pour 12 enfants dont les parents sont en phase de réinsertion socioprofessionnelle (rue A. Rasenfosse 1).

Mise en œuvre des actions prioritaires du projet de ville en matière d’attractivité de la ville

Pour ouvrir Liège vers l’extérieur, diffuser son image et amener de nouveaux investisseurs, une série d’actions découlant du projet de Ville seront déclinées concrètement : réalisation d’un schéma directeur commercial, renforcement de l’accueil des investisseurs, organisation d’un événement de portée internationale, étude sociologique des quartiers.

Aménagement d’une Maison de l’Habitat et rénovation de 5 logements

Finalisation d’un projet visant à regrouper l’ensemble des informations et des services ayant trait au logement, y compris le guichet de l’énergie. Aménagement aux étages de 5 logements nouveaux (rue Léopold 37).

Poursuite de l’opération de rénovation urbaine du quartier Sainte Marguerite

Une vaste opération de rénovation, voire d’assainissement et de restructuration du quartier Sainte Marguerite est en cours. Elle vise à aérer les espaces très denses et souvent à l’abandon pour y réimplanter du logement. Deux espaces publics, le Parc Sainte Agathe et la Place Goffin-Bovy, seront également créés dans ces îlots qui n’en possédaient plus.

Vivre au Centre

Programme de réintroduction du logement dans les quartiers commerciaux du centre ville. Le programme politique des Grandes Villes soutiendra en 2009 l’acquisition de 20 à 30 logements qui seront rendus à l’habitat après rénovation et création d’accès pour les particuliers.

Quartier Saint Léonard

Acquisition, rénovation d’un immeuble abandonnée du quartier Saint Léonard (rue Saint-Léonard 163). Cet immeuble est destiné à accueillir un espace intergénérationnel et une halte garderie pour répondre aux demandes mise en lumières par les travailleurs sociaux. Des logements seront mis à disposition aux étages.

Cellule stratégique de développement

Soutien à la cellule d’étude et de coordination du projet de ville. La cellule stratégique de Liège est chargée d’analyser de façon transversale les questions de mobilité, logement, économie, environnement, urbanisme,… de la ville. Elle pilote, évalue les projets mais est aussi en charge de la recherche de subsides auprès d’autres institutions.

Animations socio-culturelles et socio-sportives dans les quartiers

10 animateurs favorisent et encadrent l’accès des habitants, en particuliers les jeunes, à l’offre culturelle et sportives présente dans les quartiers : centres culturels, bibliothèques, associations et infrastructures,…

Actions et partenariats pour la solidarité et contre l’exclusion

Soutien à une plate-forme de lutte contre la pauvreté. Cette action centralise les actions destinées à lutter contre l’exclusion au travers de l’observatoire de la pauvreté, du carrefour social et d’une équipe d’animateurs intergénérationnel.

Actions de propreté et de sensibilisation à la propreté

Soutien à une vaste équipe chargée du maintient de la propreté dans les rues, places et parcs de la ville. Le projet propreté décline également des actions plus ponctuelles d’intervention au terme de manifestations publiques, d’enlèvement des graffitis, de sensibilisation des habitants,…

Amélioration de la réponse aux calamités naturelles

Mise en œuvre d’une action prioritaire du projet de ville visant à prévenir les inondations. Une stratégie de nettoyage et de curage préventif des égouts sera soutenue par l’acquisition du matériel ad hoc.

Activation du « Fonds pour la réduction du Coût de l’Energie » (FRCE)

Soutien à la création d’une « entité locale » chargée de la gestion des dossiers introduits auprès du FRCE. Pour rappel le Fonds pour la réduction du Coût de l’Energie est un fonds fédéral qui soutient la rénovation énergétique des logements, en particuliers des logements où habitent des personnes précarisées.

La politique des Grandes villes en général

En 2009, des conventions « contrats ville durable » ont été conclues sur une base annuelle avec 17 villes (Anderlecht, Anvers, Bruxelles-ville, Charleroi, Forest, Gand, La Louvière, Liège, Malines, Molenbeek-Saint-Jean, Mons, Ostende, Schaerbeek, Seraing, Saint-Josse-ten-Noode, Saint-Gilles et Saint-Nicolas) pour un montant global de 67 millions d’euros.

Concrètement, au total, cela représente 121 projets qui permettront à ces 17 villes de faire face aux problèmes qui leur sont spécifiques en matière de pauvreté, de mobilité, de logement, de cohésion sociale,…

En effet, les évaluations externes démontrent que la Politique des Grandes Villes permet de développer une action urbaine très spécifique, transversale et centrée sur un projet d’intégration sociale.

La grande nouveauté dans la Politique des Grandes Villes 2009 : le discernement entre les conventions « contrats de ville » et « contrats logement » disparaît pour donner naissance à des contrats intégrés appelés dorénavant « contrats ville durable». Ceci n’est pas simplement un changement de libellé mais démontre la volonté de travailler de manière intégrée à travers des solutions durables pour les problèmes auxquels sont confrontés les villes.

Dans cette optique, les objectifs formulés pour l’année 2009 reposent sur les trois piliers du développement durable. Ces objectifs sont liés entre eux. Ils se déclinent comme suit:

- Renforcer la cohésion sociale des quartiers en difficulté, via des politiques de construction d’identité de quartier, de création de lien, de connexions et d’accessibilité.
- Contribuer à la réduction de l’empreinte écologique des villes.
- Soutenir le rayonnement et l’interconnexion des villes.





Ga.L